Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ould Abdel Aziz à la Diaspora : des promesses en attendant des actes


Mauritanie
Vendredi 24 Mai 2013 - 09:28

La rencontre du 19 mai dernier entre M. Mohamed Ould Abdel Aziz et des Mauritaniens installés en Europe s’est terminée sur des engagements présidentiels sur certains aspects des revendications relatives au recensement. Dès dimanche soir, quelques délégués ayant participé à la rencontre laissaient entendre sur KASSATAYA leur scepticisme quant aux réponses apportées par M. Ould Abdel Aziz.


Ould Abdel Aziz à la Diaspora : des promesses en attendant des actes
D’après plusieurs témoins, le président Ould Abdel Aziz s’est évertué à défendre le bien-fondé des choix opérés dans le cadre du recensement des Mauritaniens de France qui se doivent de justifier de la régularité de leur séjour. Sur ce point, M. Ould Abdel Aziz n’a que partiellement accédé à la demande des Mauritaniens : la carte de séjour est toujours exigible mais une tolérance sera accordée aux détenteurs d’un récépissé de dépôt d’un titre de séjour (pièce refusée par les agents recenseurs jusqu’alors).

Autre motif de satisfaction, la délégation a obtenu de M. Ould Abdel Aziz que soit abrogée la note adressée aux préfectures françaises par l’ambassadeur de Mauritanie en vue d’invalider les passeports non biométriques.

Par ailleurs, les Mauritaniens en situation irrégulière peuvent espérer apercevoir une lueur d’espoir : des documents leurs seront délivrés pour leur permettre de régulariser leur situation administrative vis-à-vis de l’administration française.

Le président s’est enfin engagé à donner des étudier la possibilité d’ouvrir d’autres centres pour désengorger celui de l’ambassade de Mauritanie à Paris, jusqu’ici le seul à enrôler tous les ressortissants Mauritaniens établis en Europe.

La question de la bi nationalité est le second sujet à l’ordre du jour. Selon plusieurs témoins qui se sont confiés à KASSATAYA, M. Ould Abdel Aziz n’a pas manqué l’occasion de rappeler qu’il est à l’origine de l’évolution de la situation car, a-t-il précisé, « avant moi, la Mauritanie ne reconnaissait pas la double nationalité. » Il s’est voulu rassurant en invitant les Mauritaniens qui ont acquis une nationalité étrangère à introduire une demande d’autorisation à garder leur nationalité d’origine. Il s’est engagé à ne considérer que l’authenticité de la citoyenneté mauritanienne du demandeur. Visiblement non satisfaits, les délégués lui ont demandé d’amender la loi ou de la rendre plus souple à travers un décret d’application qui fixerait les conditions objectives de la démarche. M. Ould Abdel Aziz s’est dit « ouvert au principe d’une évolution sur ce point. »

Les engagements présidentiels n’ont cependant pas émoussé l’ardeur revendicatrice des Mauritaniens d’Europe. Mercredi, un sit-in a été organisé devant les locaux de l’ambassade de Mauritanie à Paris. Un autre s’est tenu à Strasbourg devant le parlement européen le même jour. L’Organisation des Travailleurs Mauritaniens de France (OTMF), fer de lance de la mobilisation pour l’assouplissement des conditions de l’enrôlement a publié pour sa part un communiqué dans lequel elle dit regretter « que le chef de l'Etat n'ait pas saisi cette occasion pour trouver avec nous les solutions appropriées aux problèmes et difficultés résultant du recensement et de la double nationalité et instaurant un climat de paix et de sérénité. » Ces actions s’inscrivent dans la volonté de maintenir la pression et de garder mobilisés les militants en attendant que M. Ould Abdel Aziz traduise en actes les promesses faites à Paris.

Source:[Kassataya]urlblank:http://kassataya.com/mauritanie/m-ould-abdel-aziz-a-la-diaspora-des-promesses-en-attendant-des-actes


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : RT @MediapartLive: Le populisme de gauche, poison ou remède ? Avec Chantal Mouffe et Christophe Aguiton (@caguiton) #MediapartLive https://…
Mercredi 19 Septembre - 21:03
Mediapart : RT @MediapartLive: Alain Mabanckou (@amabanckou) : « La France est toujours là en Afrique, en sourdine, dans les négociations, dans les rap…
Mercredi 19 Septembre - 20:46
Mediapart : RT @MediapartLive: Alain Mabanckou (@amabanckou) : « En général, quand on est raciste, on porte les maladies subsidiaires, comme le machism…
Mercredi 19 Septembre - 20:35
Mediapart : RT @MediapartLive: Alain Mabanckou (@amabanckou) : « La littérature africaine, c’était une littérature écrite par des Français sur le conti…
Mercredi 19 Septembre - 20:27
Mediapart : Pacte, fraude fiscale: le gouvernement se donne bonne conscience mais verrouille le débat https://t.co/rvakPfEr7n
Mercredi 19 Septembre - 20:18
Mediapart : RT @MediapartLive: « Papa Wemba était un grand artiste dans le monde. Dans cet orchestre, le père de @MaitreGIMS était un des chanteurs de…
Mercredi 19 Septembre - 20:16
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09