Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Opération "antiterroriste" en Ukraine: "des morts et des blessés" des deux côtés


International
Dimanche 13 Avril 2014 - 10:23

"L'opération antiterroriste" lancée par les forces du gouvernement pro-européen d'Ukraine contre des insurgés armés pro-russes dans l'Est du pays a fait "des morts et des blessés des deux côtés", a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur.


Opération "antiterroriste" en Ukraine: "des morts et des blessés" des deux côtés
"De notre côté, un officier du SBU (services de sécurité, a été tué)", écrit Arsen Avakov sur sa page Facebook, évoquant également cinq blessés chez les loyalistes. "Chez les séparatistes, un nombre non déterminé" de victimes, poursuit le ministre. Parmi les blessés côté loyaliste figure "le chef du centre antiterroriste du SBU". Le ministre affirme que "les séparatistes se cachent derrière les populations civiles utilisées comme boucliers humains" et que "les forces du SBU se regroupent". Des photographes de l'AFP présents à Slaviansk dimanche matin n'ont pas entendu de bruits de combats particuliers et ont pu constater que de nombreux civils pro-russes s'étaient volontairement rassemblés autour du commissariat tenu par les insurgés pour défendre les lieux.

Opération anti-terroriste lancée dans l'est de l'Ukraine

Une "opération antiterroriste a débuté à Slaviansk", ville de l'Est de l'Ukraine où des hommes armés pro-russes ont pris samedi des bâtiments de la police et des services de sécurité, a annoncé dimanche matin le ministre de l'Intérieur ukrainien Arsen Avakov. "Des unités de toutes les forces du pays participent. Que Dieu soit avec nous", écrit le ministre sur sa page Facebook. M. Avakov n'a donné aucune autre précision dans ce message de deux lignes. Des messages sur différents réseaux sociaux faisaient état dimanche matin de tirs dans la ville, qui compte quelque 100.000 habitants, sans qu'il soit immédiatement possible de confirmer. Samedi soir, le ministre avait dénoncé une "agression" russe, après une série d'attaques toute la journée contre des bâtiments des forces de sécurité dans l'Est russophone de l'Ukraine, frontalier de la Russie.

Ces attaques, menées par des hommes en uniformes non marqués, armés et visiblement bien organisés, ont fait penser au scénario qui s'était déroulé en mars en Crimée, et fait craindre que la Russie, qui a massé jusqu'à 40.000 hommes à la frontière, ne se saisisse du prétexte des troubles pour intervenir sur le territoire de son voisin. Moscou n'a jamais reconnu le gouvernement provisoire pro-européen arrivé au pouvoir après le renversement fin février du président pro-russe Viktor Ianoukovitch suite à des manifestations sanglantes à Kiev. Et la Russie a mis en garde samedi Kiev contre tout usage de la force contre les insurgés. Le Conseil de sécurité ukrainien s'est réuni samedi soir pendant plus de trois heures suite aux attaques dans l'Est, mis aucune décision n'a été annoncée à l'issue de cette réunion.

Kerry menace la Russie de "conséquences supplémentaires"

Le secrétaire d'État américain John Kerry a averti samedi son homologue russe que Moscou devra faire face à des "conséquences supplémentaires" si la tension ne retombe pas avec l'Ukraine voisine et si les troupes russes ne se retirent pas de la frontière. Au cours d'une conversation téléphonique avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, M. Kerry a "clairement dit que si la Russie ne prenait pas des mesures pour réduire la tension dans l'est de l'Ukraine et retirer ses troupes de la frontière" entre les deux pays, il y aurait des conséquences supplémentaires", a déclaré un haut responsable du département d'État.

Source:Lalibre


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : «En Inde, être philosophe peut conduire à la mort» https://t.co/v82kB3RHfC
Dimanche 20 Mai - 13:32
Mediapart : Présidentielle au Venezuela: Maduro en confiance, l’opposition boycotte https://t.co/QBGn3VTlPd
Dimanche 20 Mai - 12:16
Mediapart : Grande-Synthe: les exilés kurdes pleurent Mawda, 2 ans, tuée par balle en Belgique https://t.co/kfqXBfajgi
Samedi 19 Mai - 21:06
Mediapart : La campagne électorale d’Erdogan dopée par les violences de Tsahal à Gaza https://t.co/W1X8sOgWTA
Samedi 19 Mai - 19:45
Mediapart : Eborgné par un Flash-Ball: de la prison avec sursis requise contre les policiers https://t.co/ngVvragTph
Samedi 19 Mai - 18:32
Mediapart : RT @marylinebaumard: Bras droit de Macron, il déshumanise les migrants via @Mediapart https://t.co/5TTPJnOamO
Samedi 19 Mai - 15:11
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09