Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : le fils du président de la République poursuit 2 journalistes pour diffamation


Mauritanie
Lundi 18 Avril 2016 - 20:21

En Mauritanie, les journalistes Jedna Deida et Babakar Baye Ndiaye (photo) ne sont toujours pas fixés sur leur sort. Ils sont poursuivis pour diffamation par le fils du président de la République. Babakar Baye Ndiaye, webmaster du portail web Cridem, et Jiddna Deida, directeur de publication du site Mauriweb, avaient rapporté que le Badr Ould Abdel Aziz, fils du président, aurait tiré sur un berger.


Babacar Baye N'Diaye, Webmaster du portail Cridem
Babacar Baye N'Diaye, Webmaster du portail Cridem
Les 2 journalistes avaient été arrêtés le 7 avril 2017, et placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Nouakchott. Dès le lendemain, la Cour Nouakchott-sud avait prononcé la mise en liberté provisoire des journalistes à la suite d’une marche de protestation de plusieurs confrères.

Finalement, le procès qui devait s’ouvrir ce 14 avril n’a pas eu lieu. Il n’y a rien de rassurant, selon Me El Yezid Ould El Yezid, membre du collectif d’avocats qui défendent les 2 journalistes. « On est toujours dans le flou artistique complet, parce que la cour nous a informés que le parquet a retiré le dossier. Donc les accusations restent et le procès aura toujours lieu en théorie. On ne sait pas quand. Donc on est dans le flou total, et ça nous inquiète », a-t-il déclaré.

Les inquiétudes demeurent d’autant plus que le procureur de la République avait préconisé les crimes suivants : flagrant délit, volonté manifeste de porter préjudice et atteinte à l’honneur. Ce sont là des crimes relevant du Code pénal et non de la loi sur la liberté de la presse qui a consacré la dépénalisation des délits de presse. Les 2 journalistes risquent donc entre 6 mois et 5 ans d’emprisonnement

Agence Ecofin


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Au Brésil, la mobilisation des femmes fragilise la campagne de l'extrême droite https://t.co/DYGSxBdZCr
Jeudi 20 Septembre - 13:09
Mediapart : RT @greenpeacefr: Vieillissement des centrales, anomalies dissimulées, risques d'accidents nucléaires transfrontaliers... @Mediapart et le…
Jeudi 20 Septembre - 12:58
Mediapart : Brésil: la mobilisation des femmes fragilise la campagne de l'extrême droite https://t.co/ZE6BbfNIWv
Jeudi 20 Septembre - 11:46
Mediapart : Chantal Mouffe et Christophe Aguiton débattent du populisme de gauche https://t.co/pyPK6oe0aR
Mercredi 19 Septembre - 22:47
Mediapart : RT @MediapartLive: Chantal Mouffe : « Vous pouvez me donner un exemple de mouvement politique important qui n’a pas de figure de leader ? M…
Mercredi 19 Septembre - 21:36
Mediapart : RT @achabus: #mediapartlive "moi je crois qu'il y a des choses très injuste qui se disent en France sur Melenchon" les députés FI soulignen…
Mercredi 19 Septembre - 21:32
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09