Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Maroc : Mohammed VI, le Mali et l'Algérie


International
Jeudi 31 Janvier 2013 - 12:12

En dépit de critiques, pour l'instant contenues, le Maroc affiche son soutien à l'opération militaire française au Mali.


Le roi du Maroc Mohammed VI, le 18 octobre 2012 à Amman en Jordanie. © AFP
Le roi du Maroc Mohammed VI, le 18 octobre 2012 à Amman en Jordanie. © AFP
« À Rabat, l'intérêt pour la situation malienne est bien supérieur à sa médiatisation », résume l'analyste Abdelmalek Alaoui. Le royaume ne partage pas de frontière avec le Mali, mais les liens culturels, religieux, humains et tribaux sont nombreux entre les deux pays. Les chorfa (chefs religieux se réclamant de la descendance du prophète Mohammed) du Mali et du Maroc entretiennent des liens depuis des siècles.

Sur le plan politique, le roi Mohammed VI est tenu au courant « plusieurs fois par jour » des évolutions sur le terrain. Il a donné l'autorisation de survol du territoire qui a permis aux quatre premiers Rafale venus de Saint-Dizier (France) de rejoindre le Mali le 13 janvier (voir encadré ci-contre). Le roi s'est entretenu de la crise malienne avec François Hollande, au téléphone, lors de son récent séjour privé à Paris. En dépit de critiques, pour l'instant contenues, Rabat affiche son soutien à l'opération visant à contrer l'avancée des groupes armés qui ont pris possession du nord du Mali, dans le but de restaurer l'intégrité territoriale de ce dernier.

« Dans toute cette affaire, le Maroc veille à ne pas heurter, blesser ou gêner l'Algérie. La tragédie d'In Amenas est là pour rappeler que nos deux pays sont confrontés au même risque terroriste », insiste un diplomate marocain, qui note que le travail de sensibilisation du royaume a porté ses fruits au sein de l'Organisation des Nations unies. En décembre 2012, le Conseil de sécurité, présidé alors par le Maroc, a adopté à l'unanimité la résolution 2085, qui autorise l'intervention internationale et le déploiement de la force africaine.

Youssef Aït Akdim
Pour JA


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : «Midi Libre»: les dessous d’un journal en crise économique https://t.co/tfBlhYw7uw
Vendredi 19 Octobre - 22:57
Mediapart : Alizée Porto: «Le sexisme est toujours un sujet majeur dans le milieu hospitalier» – par @dan_mdpt. #Harcèlement… https://t.co/CLnTWeAhWA
Vendredi 19 Octobre - 22:08
Mediapart : [#ÉditionSpéciale] L'impunité saoudienne, jusqu'à quand ? https://t.co/xunhXIwtxa https://t.co/431lvV1E0N
Vendredi 19 Octobre - 21:23
Mediapart : Au Brésil, WhatsApp est en passe de se retourner contre Bolsonaro – par @gdelac. #Brésil #Brazil https://t.co/7vo4AD4PzL
Vendredi 19 Octobre - 21:19
Mediapart : Jamal Khashoggi, un reporter entre deux mondes – par @tomcant. #Assassinat #ArabieSaoudite https://t.co/dQE9CFDply
Vendredi 19 Octobre - 20:30
Mediapart : L’Arabie saoudite: un régime criminel – par @tomcant. #LibertéDeLaPresse https://t.co/JDb1qXWNdC
Vendredi 19 Octobre - 19:41
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09