Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali: Kidal, un obstacle sur la voie de la réconciliation


International
Samedi 16 Février 2013 - 15:25

La situation à Kidal est au coeur du Forum de Bamako qui se déroule cette semaine dans la capitale malienne. Les forces françaises et tchadiennes sont sur place, mais le MNLA continue à s'opposer au déploiement de l'armée malienne. Pour les participants au Forum, le fait que Kidal continue à échapper à l'autorité de l'Etat malien constitue un obstacle à la réconciliation et au processus de sortie de crise.


Mali: Kidal, un obstacle sur la voie de la réconciliation
La situation à Kidal n’est pas tenable, elle présente même de nombreux risques. « Le seul obstacle reste la situation du MNLA. S’il veut rester dans le processus politique, il faut qu’il se désarme. L’autre risque, c’est que le MNLA peut recycler en son sein des éléments venus des autres mouvements et qui ne seront pas plus fréquentables parce qu’ils auront changé d’étiquette », affirme Soumeylou Boubèye Maïga, ancien ministre des Affaires étrangères du Mali.

Autre risque : l’amalgame que la population pourrait faire entre Touaregs, MNLA et terroristes, et les exactions auxquelles elle pourrait se livrer, pointe le chercheur au CNRS André Bourgeot. Pour lui, il ne peut y avoir d’exception Kidal : « Le peuple malien ne peut pas l’accepter. Si on va dans le sens d’une restauration de l’intégrité territoriale, ça ne peut pas se faire dans un premier temps sur des bases particulières. Kidal appartient au Mali. Ce qui est un petit peu gênant dans la politique actuelle, c’est qu’on sent qu’il y a quelque chose de spécifique à Kidal ».

Le MNLA se maintient à Kidal car il est soutenu par la France, affirme Sidi Mohamed Hashrash, le coordinateur du collectif des ressortissants de Kidal. Selon lui, si le mouvement touareg refuse de déposer les armes, il ne devrait pas bénéficier d’un traitement de faveur : « Il faut peut-être les contraindre à quitter les villes, de la même manière qu’on a contraint les islamistes à quitter les villes ».

Source : rfi


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : RT @EfaSheef: Au moins 817 morts en moins de 12 heures, des milliers de blessés. Plusieurs reporters chevronnés expliquent n'avoir jamais v…
Vendredi 17 Août - 20:23
Mediapart : Pédophilie dans l’Eglise: l’incurie du pape François https://t.co/zife8xZgDz
Vendredi 17 Août - 19:45
Mediapart : En tentant de monnayer le retour du pasteur américain Andrew Brunson, retenu en Turquie depuis octobre 2016, Erdoga… https://t.co/JNCBVXBSXz
Vendredi 17 Août - 16:58
Mediapart : RT @MorganeRemy: Ils traversent l'Europe et ses contradictions. Ils font le même métier mais ne bénéficient pas des mêmes conditions. Décou…
Vendredi 17 Août - 16:39
Mediapart : [SÉRIE D’ÉTÉ] Histoires de gares : comment des gares ont-elles structuré l’histoire politique, la morphologie urbai… https://t.co/34mMmz1FpW
Vendredi 17 Août - 15:56
Mediapart : Affaire Brunson: le défi fou d’Erdogan envoyé à Trump https://t.co/NHn4gxDD9q
Vendredi 17 Août - 14:16
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09