Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les Talibans promettent un bain de sang pour la présidentielle


International
Lundi 10 Mars 2014 - 13:18

Les Talibans promettent de perturber l'élection en Afghanistan. Une menace qui laisse craindre le pire dans le pays alors que le premier tour doit avoir lieu le 5 avril prochain. L'élection décisive doit décider d'un successeur à l'actuel président Hamid Karzaï qui ne peut pas se représenter après deux mandats consécutifs.


La campagne présidentielle en Afghanistan se poursuit, malgré le communiqué des Talibans annonçant que le scrutin allait être sanglant. REUTERS/Parwiz
La campagne présidentielle en Afghanistan se poursuit, malgré le communiqué des Talibans annonçant que le scrutin allait être sanglant. REUTERS/Parwiz

Les Talibans avaient déjà annoncé qu'ils boycotteraient la prochaine élection présidentielle. Invité par plusieurs responsables politiques afghans à présenter un candidat, ils avaient rejeté l'hypothèse d'un revers de main en dénonçant des élections partiales. Mais avec ces nouvelles déclarations, les insurgés afghans franchissent un nouveau cap. Ils promettent un bain de sang le jour du scrutin et préviennent : « Nous nous en prendrons aux candidats, aux forces de sécurité et aux électeurs » qui participeront à cette élection.

Dans ce communiqué non signé mais diffusé sur le site officiel des Talibans, les combattants mettent en garde les Afghans du danger qu'ils courent en jouant le jeu de ce scrutin fantoche, selon les termes utilisés.

Depuis le début de la campagne, plusieurs prétendants à la succession de Hamid Karzaï ont été pris pour cible. Deux membres de l'équipe du docteur Abdullah, finaliste en 2009, ont été tués fin janvier. Plusieurs convois de candidats ont été pris pour cibles mais aucune réunion publique n'a pour le moment été visée. Il n'est pas certain que les impressionnantes mesures de sécurité prises autour de l'élection suffiront à empêcher que le scrutin soit ensanglanté, comme c'était le cas en 2009.

Source : RFI



              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Rainy Leonor, le pied de nez d’une sans-papiers dans l’Amérique de Trump https://t.co/81bAYsakPN
Lundi 23 Juillet - 08:15
Mediapart : #AlexandreBenalla a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans la soirée, ainsi que Vincent Crase et… https://t.co/73OFITGym0
Lundi 23 Juillet - 00:12
Mediapart : Informé dès le 2 mai, Gérard Collomb a couvert les agissements d'Alexandre Benalla https://t.co/0cswDy3prq
Dimanche 22 Juillet - 22:31
Mediapart : RT @AnttonRouget: Comment le « Premier flic de France » a couvert les faux policiers de l’Élysée pour protéger @EmmanuelMacron Notre réci…
Dimanche 22 Juillet - 21:38
Mediapart : Affaire Benalla: le pouvoir K.O. debout https://t.co/mcSEywBlvg
Dimanche 22 Juillet - 21:15
Mediapart : RT @edwyplenel: [RÉVÉLATIONS] Le soir du 1er mai le ministre @gerardcollomb retrouve #AlexandreBenalla à la @prefpolice et prend connaissan…
Dimanche 22 Juillet - 21:10
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09