Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Corée du Nord refuse le dialogue avec le Sud


International
Dimanche 14 Avril 2013 - 10:41

La Corée du Nord a rejeté dimanche l'offre de dialogue du Sud à propos de l'avenir du complexe industriel intercoréen Kaesong, qui pourrait devoir fermer faute d'approvisionnement et de main d'oeuvre.


La Corée du Nord refuse le dialogue avec le Sud

Le Nord interdit aux Sud-Coréens l'accès au complexe, situé sur son territoire à une dizaine de km de la frontière, depuis le 3 avril. Il en a retiré ses 53.000 employés mardi dernier, dans un contexte de très vives tensions sur la péninsule.

Un chargé des relations intercoréennes avait appelé jeudi Pyonyang à "venir à la table des négociations" pour relancer le site industriel, ouvert en 2004 dans une volonté symbolique d'établir une coopération entre les deux Corées.

Mais la Corée du Nord a rejeté l'offre du ministre sud-coréen de l'Unification Ryoo Kihl-Jae, qualifiant ce geste de "dénué de signification" et de "sournois", et dont le véritable objectif est de dissimuler un projet d'invasion du Nord.

"Nous tenons cette offre pour un geste dénué de signification, et vide", a déclaré un haut responsable du Comité du Nord pour une réunification pacifique de la Corée, dans un entretien à l'agence nord-coréenne KCNA.

"Si le Sud veut vraiment entamer des négociations ..., il devrait d'abord abandonner sa posture de confrontation", a-t-il ajouté, en référence aux manoeuvres annuelles conjointes américano-sud-coréennes qui se déroulent actuellement dans le sud de la péninsule.

Le site de Kaesong, qui accueille 123 entreprises sud-coréennes, était jusqu'à présent toujours resté ouvert malgré les crises répétées sur la péninsule, à de rares et très brèves exceptions près.

Le complexe constitue l'unique reliquat des efforts de rapprochement intercoréen, après le gel des relations bilatérales en 2010. Il a généré en 2012 un chiffre d'affaires de 469,5 millions de dollars US (366 millions d'euros), une manne en termes d'emploi, d'impôts et d'apport en devises étrangères.

Source:7sur7


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Boris Boillon est aussi cité dans un autre volet du dossier libyen. Une affaire que l'hebdomadaire “Le Point” a pré… https://t.co/TQ0B2JUkFn
Mardi 22 Mai - 22:56
Mediapart : #CashInvestigation S'agissant de l'origine des billets de Boris Boillon, tous les regards se tournent aujourd'hui v… https://t.co/f0W4dcdr1c
Mardi 22 Mai - 22:55
Mediapart : Il a finalement été condamné. https://t.co/rjmtPfS0k9
Mardi 22 Mai - 22:53
Mediapart : Fidèle à lui-même, Boris Boillon a fait son numéro devant le tribunal. https://t.co/JXGfiWVFdU
Mardi 22 Mai - 22:53
Mediapart : #CashInvestigation C'est en août 2013 que @mediapart a révélé les 350 000 euros saisis en espèces, un mois plus tôt… https://t.co/GvvtZbtIEL
Mardi 22 Mai - 22:52
Mediapart : #CashInvestigation Claude Guéant a aussi ouvert, juste le temps de la campagne de 2007, une gigantesque chambre for… https://t.co/4YGtsQiS6T
Mardi 22 Mai - 22:49
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09