Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

J.O. 2012 : Le Sénégal, un exemple à suivre pour la Mauritanie‏


Sport
Dimanche 5 Août 2012 - 12:01

Après une brillante qualification pour le tournoi de football masculin des Jeux olympiques de Londres 2012, le Sénégal est rentré un peu plus dans l'histoire en décrochant son ticket pour les quarts de finale. Mais malgré un match à suspense, les Lionceaux de la Téranga n’ont pu franchir l’obstacle mexicain et s’arrêtent à ce stade de la compétition. Un parcours héroïque qui est le fruit d’un travail de longue halène. La Mauritanie devrait en prendre de la graine.


J.O. 2012 : Le Sénégal, un exemple à suivre pour la Mauritanie‏
Les Lionceaux réécrivent l’histoire- En arrachant le match nul (1-1) face aux Emirats Arabes Unis le mercredi 1er avril dernier sur la pelouse du City of Coventry Stadium, le Sénégal (5 points) avait réussi à se qualifier pour le second tour du tournoi de football masculin des jeux olympiques de Londres, en se classant deuxième de sa poule juste derrière la Grande Bretagne (7 points). Une première pour le Pays de la Téranga, après sa victoire historique en match de barrage face à l’Oman (2-0, lundi 23 avril 2012) qui lui a valu sa présence à cette compétition réservée aux sélections de moins de 23 ans. Lors de leur première rencontre, les protégés de Karim Séga Diouf avaient tenu tête au pays hôte, la Grande Bretagne (1-1), avant de s’imposer brillamment devant l’Uruguay (2-0). En quart de finale, les Lionceaux sont tombés les armes à la main face au Mexique de Giovanni Dos Santos, ce samedi 04 août à Wembley. Dix ans après l’exploit d’El Hadji Diouf et consorts au Mondial 2002, la nouvelle génération sénégalaise avait une occasion en or pour écrire sa propre histoire et faire mieux que ses ainées. Mais le réalisme chirurgical des joueurs mexicains en a décidé autrement. Malgré la douloureuse élimination, les supporters sénégalais pourront tout de même dormir tranquille. La relève est assurée.

La formation de base, la clé du succès- Cette première participation ponctuée par une qualification historique au second tour des J.O. de Londres n’est pas le fruit du hasard. En effet, le Sénégal avait entamé depuis très longtemps un éprouvant travail de formation au près des petites catégories. Et les résultats se ressentent aujourd’hui. Un des principaux pourvoyeurs en joueurs pour les sélections sénégalaises de jeunes est le prestigieux centre Diambars. Pas moins de cinq joueurs de l’équipe olympique du Sénégal ont été formés à l’institut situé à Saly Portudal. Il s’agit d’Ousmane Mané (Diambars FC), Serigne Kara Mbodji (Tromso/Norvège), Saliou Ciss (Tromso/Norvège), Pape Ndiaye Souaré (Lille/France) et Idrissa Gana Gueye (Lille/France). L’idée de la création de ce centre de formation a germé dans la tête de Saër Seck (Président Institut Diambars) après un match nul du Sénégal contre la Mauritanie (0-0) en 1995. A l’époque, les Mourabitounes coachés par Sneïdri et menés par la génération des Brahim Melha, Feu Lamine Diop, Magaye Wade, Thiémokho, ou encore Sid’Ahmed Ghassoum, étaient venus à Dakar tenir en échec les Lions de la Térangua, en match comptant pour les éliminatoires de la CAN 1996 (Afrique du Sud).

Aujourd’hui, un gouffre énorme sépare les deux nations sur le plan footballistique, entre autres. Pendant que le Sénégal formait ses jeunes, la Mauritanie de son côté se contentait de végéter puis régresser. En 2003, la première académie de football voyait le jour à Nouakchott. Mais par manque de suivi, elle s’est vue dans l’obligation de fermer ses portes. La nouvelle fédération mauritanienne de football avait fait de la réouverture de la défunte académie sa priorité. Croisons à présent les doigts pour que le projet se réalise enfin. Car seule une formation de base et un suivi permanent pourront permettre à la Mauritanie de se faire une place sur l’échiquier du football mondial.

Brahim Sow Deïna
MAURIFOOT


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : [#ÀlaUne ce matin] L'équipe de France entre dans la légende! ➡️ #ChampionsDuMonde: Heureux mais lucides ➡️ Pourquoi… https://t.co/mXqD6Udbbq
Lundi 16 Juillet - 10:37
Mediapart : RT @MediapartLeClub: Les Pussy Riot sur le terrain de la finale du Mondial https://t.co/IvdNWFWuob
Lundi 16 Juillet - 10:35
Mediapart : Ethiopie-Erythrée: la réconciliation après 30 ans de conflit? https://t.co/c3RqUHPuJY
Lundi 16 Juillet - 08:45
Mediapart : Vingt ans après https://t.co/5hS3ccjATb
Dimanche 15 Juillet - 23:31
Mediapart : Pourquoi cette victoire vous rend-elle si joyeux? https://t.co/tRV24SUfRx
Dimanche 15 Juillet - 21:50
Mediapart : Champions du monde: heureux mais lucides https://t.co/kFTAZQG9lV #FRACRO https://t.co/jkz3A8RgBc
Dimanche 15 Juillet - 19:19
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09