Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Intégration maghrébine : L’union impossible ?


Economie
Mardi 8 Janvier 2013 - 18:35

2012 a été l’année forte de tentatives de relance du projet d’union maghrébine ; et la 5ème Conférence régionale sur l'intégration maghrébine qui débute ce mardi à Nouakchott révèle la continuité de ces efforts politiques. Mais cette union du Maghreb arabe (UMA) aura-t-elle une chance de se concrétiser un jour ?


Intégration maghrébine : L’union impossible ?
Consacrée au thème « les investissements intra-maghrébins et les investissements directs étrangers : potentiel et impact sur l'emploi dans les pays de l'Union du Maghreb Arabe », la 5ème conférence régionale sur l’intégration maghrébine commence à Nouakchott dans la [foulée d’une année 2012]url:http://elhourriya.net/fr/la-chronique-dabou-malika/1801-la-tenue-de-lassemblee-nationale-des-nations-unies-a-donne-loccasion-de-connaitre-un-peu-plus-la-position-de-la-mauritanie-sur-la-crise-malienne-present-a-ces-assises-qui-ont-sacre-une-large-place-a-cette-question-le-ministre-mauritanien-des-affaire.html qui a vu, notamment les marocains, tenter de relancer ce projet éternellement dans le marasme.

Représentant 3,5% de la population de cet ensemble rêvé, et à peine 2 % de son économie, la Mauritanie accueille donc cette énième tentative de raviver les flammes d’un ensemble commun, là dans un cadre strictement économique.

«Une des grandes raisons de la stagnation de ce projet, est qu’on a voulu mêler tous les domaines en même temps : politique, économique. Mais la politique a toujours freiné l’ensemble. Un conflit comme celui du Sahara occidental mine encore les relations algéro-marocaines. Aujourd’hui l’union n’est toujours qu’à un stade théorique en réalité» analyse longuement Lahcen Achy, éditorialiste du journal Al Hayat.

Pour contourner cet écueil, la conférence qui s’ouvre demain mercredi, a décidé d’axer les débats, exclusivement sur la stratégie à suivre pour accélérer l’intégration strictement économique. «Cette rencontre entre dans le cadre de la recherche continue des voies et moyens d’une plus grande intégration entre les pays de l’UMA, en fonction des nouveaux défis et des nouvelles opportunités permises par les changements politiques intervenus dans la sous région» déclare dans son discours d’ouverture, le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Sid’Ahmed Ould Raïss.

Le bilan mitigé d’une intégration régionale

Pour cette 5ème édition qui verra la participation de la directrice du FMI, Christine Lagarde, en tournée en Afrique, certains des experts présents y voient un signe pour être optimiste quant à un vrai démarrage d’une intégration régionale qui attend depuis 24 ans d’être mise sur les rails.

«Le commerce intra-régional au Maghreb enregistre les niveaux les plus bas au monde comparativement aux autres groupes économiques. Celui-ci reste inférieur à 3%, contre 60% au sein de l'UE, 22% pour la «Communauté économique des nations de l’Asie du Sud-est» (ASEAN) et 20% pour les pays du Marché Commun des pays d’Amérique latine (MERCOSUR). Le déficit d’intégration commerciale au sein du Maghreb flagrant, même comparé à celui des groupements économiques africains. Le commerce intra-régional atteint le taux de 30% entre les pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC). De son côté, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) réalise un taux de commerce intra-régional de 20%. Les chiffres sont éloquents. Il y a du chemin à faire et nous comptons beaucoup sur les travaux de cette conférence à Nouakchott pour tracer les premières lignes fortes» explique Khaled Zitouni, directeur général des affaires arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères tunisien.

Lorsque l’on étudie le Maghreb du point de vue de son intégration régionale, le bilan que l’on peut en tirer est donc plus que mitigé. Et parler de constat d’échec dans ce cadre n’est pas vraiment infondé tant est important le fossé qui sépare les ambitions déclarées par les dirigeants régionaux et le faible niveau d’avancement des initiatives.

MLK


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Au parlement européen, le RN relaie les suprémacistes blancs https://t.co/lNtRKtikG0
Mercredi 19 Septembre - 10:01
Mediapart : A la «ZAD» de Hambach, la bataille «charbon contre renouvelables» bat son plein https://t.co/SMvtWodi8z
Mercredi 19 Septembre - 08:46
Mediapart : Réforme du système de santé: des bouleversements, mais peu d’argent https://t.co/IiVwc6TisY
Mardi 18 Septembre - 22:30
Mediapart : RT @Matiatwitt: Le gouvernement parie sur une médecine de ville + collective pour aider le système de santé public à remplir ses missions.…
Mardi 18 Septembre - 21:50
Mediapart : Dans un climat tendu, les députés LREM choisissent le statu quo https://t.co/JOryouaok2
Mardi 18 Septembre - 21:15
Mediapart : Les militants de La République en marche confient leurs déceptions https://t.co/qYlCyjEEeY
Mardi 18 Septembre - 20:01
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09