Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Finances : La Banque islamique renfloue le Sénégal


Economie
Lundi 10 Septembre 2012 - 12:20

Une convention de 680 milliards FCFA vient d’être paraphée entre la Banque Islamique de Développement et l’Etat du Sénégal. La stratégie africaine d’Ahmed Mohammed Ali en marche.


Ahmed Mohammed Ali, PDG de la BID
Ahmed Mohammed Ali, PDG de la BID
Conformément à sa nouvelle feuille de route, au sortir du dernier Conseil d’administration, la BID passe à la vitesse supérieure. En tournée africaine, le président de la BID, Ahmed Mohammed Ali a mis à profit son séjour au Sénégal pour parapher l’accord cadre de financement stratégique d’un montant estimé à quelque 680 milliards FCFA avec l’Etat du Sénégal, représenté par le ministre des Finances, Amadou Kane, un ancien patron de Bnp-Paribas.

Cette convention de financement concerne en priorité les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, du transport, de l’assainissement et le secteur privé pour la période 2012-2015. Une grosse bouffée d’oxygène pour le gouvernement d’Abdoul Mbaye à la quête de ressources financières pour booster l’économie du pays éprouvée par les dysfonctionnements constatés dans la gestion des entreprises et deniers publics par l’ancien régime.

La Banque Islamique de Développement mettra à contribution la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), la Société islamique pour le financement du commerce international (SIFCI), la Société islamique pour l’assurance des crédits et des investissements.

Signe d’attractivité, la bonne santé du portefeuille d'investissement en cours d’exécution de la BID qui touche environ 17 projets répartis entre le transport (39%), l'énergie (29%), l'hydraulique et l'assainissement (15%), l'éducation (8,8%) et l'agriculture (4%).

Face à l’ampleur des dégâts liés aux inondations que vient de connaitre le Sénégal, la BID apportera sa contribution d’un montant de 200 000 dollars au côté de la holding Tamweel Africa, filiale du groupe de la BID et de Bank Asya.

Par Ismaël Aïdara
Pour lesafriques.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Chantal Mouffe et Christophe Aguiton débattent du populisme de gauche https://t.co/pyPK6oe0aR
Mercredi 19 Septembre - 22:47
Mediapart : RT @MediapartLive: Chantal Mouffe : « Vous pouvez me donner un exemple de mouvement politique important qui n’a pas de figure de leader ? M…
Mercredi 19 Septembre - 21:36
Mediapart : RT @achabus: #mediapartlive "moi je crois qu'il y a des choses très injuste qui se disent en France sur Melenchon" les députés FI soulignen…
Mercredi 19 Septembre - 21:32
Mediapart : «La fin de l’affaire Audin, le début d’une histoire apaisée» https://t.co/ZzA4Jgu7aX
Mercredi 19 Septembre - 21:31
Mediapart : RT @MediapartLive: Chantal Mouffe : « Il y a une dimension populiste, dans la démocratie ! Le populisme n'est pas une perversion » #Mediapa…
Mercredi 19 Septembre - 21:23
Mediapart : RT @MediapartLive: Le populisme de gauche, poison ou remède ? Avec Chantal Mouffe et Christophe Aguiton (@caguiton) #MediapartLive https://…
Mercredi 19 Septembre - 21:03
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09