Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

FMI : La fabrique à misère


Médiathèque
Mercredi 8 Janvier 2014 - 17:25

Avant les années 80, le Ghana était considéré comme un pays en voie de développement prometteur. La crise économique que connaît le pays va amener une situation locale désastreuse au niveau des services de base. Le FMI et la Banque Mondiale proposent des prêts au pays, sous la condition dite d'ajustement structurel. Le pays est contraint de s'impliquer dans le libre échange, en orientant la production interne vers l'or et la cacao plutôt que vers les productions vivrières.

L'incitation à la "récupération des coûts" va entraîner la privatisation des services publics de base de soins et d'adduction d'eau. L'implantation d'entreprises étrangères est favorisée grâce une politique fiscale avantageuse et une réglementation peu contraignante, notamment vis à vis de l'environnement. La richesse en or de la province du Katanga a attiré l'industrie minière. L'état ghanéen a délocalisé la population locale qui vivait de banane plantin, manioc, huile de palme et arachide. Les paysans on touché une indemnisation ridicule, les manifestants ont été éloignés par la force militaire. L'activité d'extraction a stérilisé les champs alentours : les déblais ont envahi les champs de manioc, la pollution métallique affecte l'air et l'eau. Les rizières sont aujourd'hui en jachère...

Aujourd'hui, le FMI dit avoir tiré les leçons de ses "erreurs", mais en Mairitanie comme ailleurs, le FMI continue à mettre plus en avant le macroéconomique, dont les bons résultats ne s'accompagnent pas forcément d'une amélioration de l'indice de développement humain, dont le FMI se contre-fiche encore de nos jours.






              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Vidéos
Médiathèque
| 02/05/2018 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Médiathèque
| 26/04/2018 | 392 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Mediapart : Budget 2019: champagne pour les entreprises, des miettes pour les ménages https://t.co/gDsCv6y2ZA
Lundi 24 Septembre - 22:32
Mediapart : De l’art et de la manière de truquer le débat économique https://t.co/80h3ElUKZd
Lundi 24 Septembre - 21:18
Mediapart : RT @edwyplenel: [ÉDITION SPÉCIALE] Le projet de loi de finances 2019 est construit autour d’un immense cadeau fiscal de 18,8 milliards € au…
Lundi 24 Septembre - 21:11
Mediapart : #Budget 2019: un enfumage à grande échelle https://t.co/xunhXIwtxa https://t.co/g3QA7cv0hb
Lundi 24 Septembre - 21:07
Mediapart : Un an après, les résultats des réformes sur le capital se font attendre https://t.co/4ol98a8P8r
Lundi 24 Septembre - 20:04
Mediapart : RT @LaurentMauduit: De l’art et de la manière de truquer le débat économique via @Mediapart https://t.co/LxAecsjseU
Lundi 24 Septembre - 20:00
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09