Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Et quelques gouttes de pluie, Nouakchott patauge !


Mauritanie
Lundi 7 Juillet 2014 - 12:01

La petite pluie tombée sur la capitale, vendredi dernier a démontré, une fois de plus, que cette manne céleste n’est pas la bienvenue à Nouakchott. Tous ceux qui sont sortis pour les courses ramadanesques ont constaté les dégâts, aussi bien au niveau de la circulation que dans les marchés de Sebkha et d’El Mina.


Et quelques gouttes de pluie, Nouakchott patauge !
Des lacs d’eau ont envahi le bitume et les ruelles des marchés où les visiteurs se bousculaient pour se frayer un passage. Le banco s’amoncelait sur les routes et ruelles et il fallait des acrobaties pour ne pas se salir les chaussures et les habits. Ceux qui ont retenu la leçon de l’été dernier ont sorti leurs bottes. Même les quartiers de la banlieue ont reçu leur part des désagréments. Le petit Ngatamaaré (1er orage de l’hivernage en Pulaar) que la ville de Nouakchott vient de recevoir vient reposer, une fois encore, la précarité de cette capitale où le mot assainissement n’a presque aucun sens. Pas d’ouvrages de drainage et d’évacuation des eaux usées, des ordures ménagères et de fosses sceptiques.

Il suffit de quelques gouttes de pluies pour que les pouvoirs publics se rappellent de leurs devoirs : avoir le courage et la détermination d’assainir notre capitale, vitrine de notre pays. Si ces pouvoirs ont failli, les citoyens, il faut le reconnaître, ne leur rendent pas la tâche facile. Chacun fait comme si le devoir de participer à l’édification d’une ville où il fait bon vivre ne lui incombe pas. L’incivisme est le principal mal qui ronge les mauritaniens.

Alors ne faudrait-il pas, après plus de cinquante ans de laxisme, passer à la politique du bâton? Le gouvernement doit s’arrêter et ouvrir les yeux sur ce qui guette et menace la capitale qui croît de façon exponentielle et anarchique : problème d’ASSAINISSEMENT, risque de montée des eaux de la mer. N'est-il pas désormais temps de se doter d’une police municipale pour sévir contre les contrevenants?

Source:Lecalame


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : RT @ccoqchodorge: Le centre psychothérapique de l'Ain a été dénoncé en 2016 pour ses pratiques de contention et d'isolement. En 2018, Il o…
Dimanche 17 Juin - 21:19
Mediapart : RT @Lindgaard: A #Bure, contre #Cigéo, oppositions légales et désobéissantes affirment leur solidarité : https://t.co/y1b1AX7bXB " Il va pe…
Dimanche 17 Juin - 21:08
Mediapart : Dans l’Ain, la fragile liberté rendue aux patients de l’hôpital psychiatrique https://t.co/emVGTgajNs
Dimanche 17 Juin - 19:48
Mediapart : RT @edwyplenel: [DOCUMENTAIRE] À quelques jours du 2ème sommet des @AFRICTIVISTES qui se tient les 22 et 23 juin à Ouagadougou, @Mediapart…
Dimanche 17 Juin - 19:06
Mediapart : Dix actrices et acteurs de 68 reviennent sur ces événements qui ont changé leur vie. Une série proposée par Olivier… https://t.co/OOhRPQnMVe
Dimanche 17 Juin - 18:37
Mediapart : Amazonie malmenée: les eaux mortes du barrage de Belo Monte (1/3) https://t.co/SyRKj0gs5h
Dimanche 17 Juin - 18:33
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09