Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Entreprises publiques : Vers une cession “suspecte” de la SOMAGAZ


Economie
Mercredi 18 Décembre 2013 - 08:08

Le gouvernement mauritanien est engagé à toute vitesse dans une procédure de privation de la Société Mauritanienne de distribution de Gaz (SOMAGAZ), affirme le site « Mauriweb » sur la base d’un document dont il publie le facsimilé.


Entreprises publiques : Vers une cession “suspecte” de la SOMAGAZ
L’état mauritanien détient 67% des actions  de la SOMAGAZ, les 33% restants  étant répartis entre divers actionnaires privés.
 
Pour justifier l’option de son désengagement, le gouvernement affirme «avoir mené à terme le processus d’assainissement de l’entreprise »et « vouloir désormais jouer  pleinement son rôle de régulateur à égale distance entre les opérateurs privés du secteur du gaz butane ».
 
Cependant, au-delà des bonnes intentions des autorités, Mauriweb exprime « son étonnement par rapport à la vitesse » suivant laquelle le processus de cession est conduit.
 
Ainsi « entre  la lettre adressée aux actionnaires en date du 11 décembre et l’ouverture des offres prévue pour le 26 décembre 2013,  il ne se sera passé que 2 semaines. Pourquoi une telle précipitation ? Pourquoi  le secret qui entoure la session ? Pourquoi la direction de l’entreprise continue à nier l’évidence ?
 
« Ce processus quasi confidentiel laisse supposer que la vente a été déjà décidée  et que toute la procédure  n’est engagée que pour donner le change en faisant croire au respect des règles de transparence ».
 
L’organe en ligne cite par ailleurs  le nom du futur bénéficiaire de  l’opération de cession, Tijany Ben Housseinou, qui contrôle déjà une large part de la distribution des hydrocarbures liquides  par le biais de  la société « Star ».  Et  dénonce « une privatisation à marche forcée,  qui rappelle étrangement le  bradage des entreprises publiques sous l’ère Taya » du nom de l’ancien chef de l’Etat (1984/2005).
 
Source : Financial Afrik


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Budget 2019: champagne pour les entreprises, des miettes pour les ménages https://t.co/gDsCv6y2ZA
Lundi 24 Septembre - 22:32
Mediapart : De l’art et de la manière de truquer le débat économique https://t.co/80h3ElUKZd
Lundi 24 Septembre - 21:18
Mediapart : RT @edwyplenel: [ÉDITION SPÉCIALE] Le projet de loi de finances 2019 est construit autour d’un immense cadeau fiscal de 18,8 milliards € au…
Lundi 24 Septembre - 21:11
Mediapart : #Budget 2019: un enfumage à grande échelle https://t.co/xunhXIwtxa https://t.co/g3QA7cv0hb
Lundi 24 Septembre - 21:07
Mediapart : Un an après, les résultats des réformes sur le capital se font attendre https://t.co/4ol98a8P8r
Lundi 24 Septembre - 20:04
Mediapart : RT @LaurentMauduit: De l’art et de la manière de truquer le débat économique via @Mediapart https://t.co/LxAecsjseU
Lundi 24 Septembre - 20:00
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09