Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Élise Lucet répond à Rachida Dati


Mauritanie
Lundi 7 Septembre 2015 - 21:52

La journaliste avait demandé à la députée européenne si elle avait "un lien direct ou indirect" avec le groupe Engie, provoquant l'ire de cette dernière.


La journaliste de France 2 Élise Lucet, qui a une « carrière pathétique », selon Rachida Dati, a déclaré dimanche sur RTL qu'elle n'attendait pas d'excuses de la part de la députée européenne, mais toujours « des réponses ». Un incident verbal a opposé au Parlement européen Élise Lucet à Rachida Dati, l'ancienne Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy.
 
La journaliste, qui préparait son émission Cash Investigation, suivait dans les couloirs Mme Dati, du parti Les Républicains, avec son cameraman pour lui demander si elle avait « un lien direct ou indirect » avec le groupe Engie (ex-GDF-Suez).

« Vous êtes élue. Vous devez défendre l'intérêt général, donc on veut savoir si vous défendez des intérêts privés. (...) C'est juste une interview. Je ne vois pas ce qui vous fait peur », a lancé Mme Lucet. Mme Dati se retourne alors vers la journaliste et lui répond, excédée : « J'ai pas peur de vous. Non, mais quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique... »

« Je ne regrette rien »
 
Interrogée samedi sur Europe 1, Mme Dati a reconnu avoir été « véhémente » avec Mme Lucet. Mais « je ne regrette rien », a-t-elle ajouté. « Si je n'ai pas envie de répondre à quelqu'un dont les méthodes - le harcèlement et les accusations - sont scandaleuses - je n'ai pas à y répondre. Je suis libre », a poursuivi l'ex-ministre.

À son tour, Élise Lucet a évoqué l'incident sur RTL qui lui demandait si elle attendait des excuses. « Non franchement, je n'y crois pas une seconde. Moi, j'attends des réponses, des excuses, ça m'est égal. » La journaliste estime que les images de l'incident, qui seront diffusées lors du prochain numéro de Cash Investigation lundi soir, permettent de percevoir « l'embarras » de Mme Dati pour répondre à sa question.

lepoint.fr


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Chantal Mouffe et Christophe Aguiton débattent du populisme de gauche https://t.co/pyPK6oe0aR
Mercredi 19 Septembre - 22:47
Mediapart : RT @MediapartLive: Chantal Mouffe : « Vous pouvez me donner un exemple de mouvement politique important qui n’a pas de figure de leader ? M…
Mercredi 19 Septembre - 21:36
Mediapart : RT @achabus: #mediapartlive "moi je crois qu'il y a des choses très injuste qui se disent en France sur Melenchon" les députés FI soulignen…
Mercredi 19 Septembre - 21:32
Mediapart : «La fin de l’affaire Audin, le début d’une histoire apaisée» https://t.co/ZzA4Jgu7aX
Mercredi 19 Septembre - 21:31
Mediapart : RT @MediapartLive: Chantal Mouffe : « Il y a une dimension populiste, dans la démocratie ! Le populisme n'est pas une perversion » #Mediapa…
Mercredi 19 Septembre - 21:23
Mediapart : RT @MediapartLive: Le populisme de gauche, poison ou remède ? Avec Chantal Mouffe et Christophe Aguiton (@caguiton) #MediapartLive https://…
Mercredi 19 Septembre - 21:03
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09