Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Chine : Yiwu, le supermarché de l'Afrique


Economie
Mardi 21 Août 2012 - 12:19

À 250 km au sud de Shanghai, à Yiwu, s'étale le plus important marché de gros au monde. Peluches, vêtements et gadgets made in China y font la joie des importateurs du continent. Reportage.


Chine : Yiwu, le supermarché de l'Afrique
À Yiwu, c'est déjà Noël. Les guirlandes sont à la fête et les jouets occupent une grande partie des linéaires des 30 000 magasins que compte la zone commerciale de la ville. Soit plus de 2 millions de mètres carrés - l'équivalent de 300 terrains de football - sur lesquels s'échangent peluches, fleurs en plastique, vêtements, meubles, luminaires... Yiwu est le plus important marché de gros au monde.

Plus de 1 000 conteneurs quittent quotidiennement Yiwu, dont la moitié en direction des ports africains. Les acheteurs du continent sont en effet de plus en plus nombreux à arpenter cette ville située à 250 km au sud de Shanghai et surnommée le « supermarché de l'Afrique ». Chaque année, plus de 100 millions de dollars (plus de 80 millions d'euros) de marchandises chinoises quittent Yiwu en direction du continent.

Bureau miteux

Cliquez sur l'image.« On cherche toujours ce qui est moins cher, et c'est pour ça que nous venons en Chine, explique Souley Maïga, un homme d'affaires malien installé ici depuis quatre ans. Dans ce pays, on trouve de tout. Et les prix sont raisonnables. » Souley Maïga a débarqué ici avec quelques dizaines de milliers de francs CFA en poche (quelques dizaines d'euros). Juste de quoi financer sa première cargaison : « Des tee-shirts », se souvient-il. Depuis, il partage un bureau miteux avec deux associés. Le soir, ils regardent TV5 dans le salon en fumant cigarette sur cigarette. « Ça nous rappelle le pays. »

Comme lui, plus de 20 000 ressortissants de pays d'Afrique ou du Moyen-Orient sont installés à Yiwu. Khalifa est l'un des premiers à avoir flairé le bon filon. C'était il y a vingt ans. Débarqué en Chine avec une simple bourse d'étude, ce Mauritanien toujours tiré à quatre épingles est aujourd'hui à la tête d'une jolie affaire d'import-export. L'oreille rivée en permanence à son téléphone portable, il parcourt chaque matin au pas de charge ce gigantesque marché, à la recherche de la perle rare. « J'ai un client qui a commandé ces chaussures, explique-t-il en désignant une paire de sandales en plastique. Il en a commandé dix cartons, et quand il a amené ça au marché [de Nouakchott, NDLR], il les a vendues sur le champ. Alors maintenant il en veut vingt cartons. »

Au bout du fil, le client lui aussi est pressé. Commander, payer et livrer... Au total, il ne s'écoulera pas plus de trente jours entre son coup de téléphone et l'arrivée de la marchandise sur les étals de la capitale mauritanienne. Khalifa empoche 5 % de commission. Sa petite affaire ne connaît pas la crise. « L'Afrique aura toujours besoin de ces marchandises venues de Chine. Des sandales, des vêtements, des meubles même. Pour les fêtes de fin d'année, on a reçu des commandes de jouets. Surtout des petits hélicoptères télécommandés », précise-t-il.


Fermer les yeux

Mais dans les allées de Yiwu, on trouve aussi des copies d'artisanat africain. « Ça tue le petit commerce local, nous confie un acheteur venu du Cameroun. Mais que voulez-vous ? Ici, on produit dix fois moins cher... » Parfois également, il faut savoir fermer les yeux sur la qualité. « Chaque niveau a son prix, tempère Khalifa.

Mais la plupart des commerçants savent maintenant que pour faire du commerce à long terme et convaincre le consommateur africain il faut amener des produits de bonne qualité. » Tout le monde a encore en mémoire le scandale, en 2008, du lait chinois contaminé à la mélamine et vendu en Afrique hors de tout contrôle. On a connu meilleure publicité pour le made in China.

Sébastien Le Belzic
Pour JA


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : «L’Amour est une fête» est une fête https://t.co/WyfoZfJL0f
Mercredi 19 Septembre - 12:32
Mediapart : Au Parlement européen, le RN relaie les suprémacistes blancs https://t.co/lNtRKtzVxy
Mercredi 19 Septembre - 11:19
Mediapart : Au parlement européen, le RN relaie les suprémacistes blancs https://t.co/lNtRKtikG0
Mercredi 19 Septembre - 10:01
Mediapart : A la «ZAD» de Hambach, la bataille «charbon contre renouvelables» bat son plein https://t.co/SMvtWodi8z
Mercredi 19 Septembre - 08:46
Mediapart : Réforme du système de santé: des bouleversements, mais peu d’argent https://t.co/IiVwc6TisY
Mardi 18 Septembre - 22:30
Mediapart : RT @Matiatwitt: Le gouvernement parie sur une médecine de ville + collective pour aider le système de santé public à remplir ses missions.…
Mardi 18 Septembre - 21:50
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09