Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Algérie : Bouteflika peut-il gouverner ?


International
Lundi 29 Avril 2013 - 08:43

Le débat sur les capacités à gouverner d'Abdelaziz Bouteflika s'enflamme en Algérie, au lendemain d'un nouvel accident de santé du chef de l'État. Celui-ci est hospitalisé depuis samedi soir à Paris, à la suite d’un accident vasculaire cérébral.


Algérie : Bouteflika peut-il gouverner ?
Il y a le discours officiel, et ses répercussions médiatiques. « À la suite de l'accident ischémique transitoire sans séquelles que le président de la République Abdelaziz Bouteflika a subi hier (samedi), les explorations médicales complémentaires, effectuées à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, ont confirmé que son état de santé ne suscitait aucune inquiétude », a annoncé, dimanche 28 avril le cabinet du Premier ministre, dans un communiqué cité par l'agence de presse APS.

« Cela étant, les activités officielles continueront à se dérouler normalement », a ajouté la même source. Plus tôt, un des responsables de l'établissement d'Alger où a été soigné Abdelaziz Bouteflika avant son transfert en France, le professeur Rachid Bougherbal, avait indiqué que son état de santé évoluait « bien », et qu'il n'avait subi « aucune lésion irréversible » pendant l'accident ischémique transitoire, un type mineur d'AVC, dont il a été victime samedi.

Le chef de l'État doit « compléter » son bilan et « récupérer un peu de la fatigue occasionnée par cette affection », a préciser le professeur Bougherbal. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a dit « souhaiter le rétablissement » de M. Bouteflika qui, « en tant que président de l'Algérie, est un ami de la France ».

Succession

Mais dans la presse algérienne, l'hospitalisation du chef de l'État rouvre le débat sur sa succession éventuelle en 2014. Pour le quotidien Liberté, « l'idée même de rendre publique cette information est en soi un choc médiatique », signe que « la présidence de la République a jugé, pour cette fois, que l'incident était assez sérieux pour ne pas le cacher aux Algériens ». « L'annonce hier de son hospitalisation confirme tout haut ce que tous les Algériens d'en bas soupçonnaient : le président est bien malade », renchérit le journal El Watan.

« La santé du président Bouteflika devient désormais un vrai souci pour vendre un 4e mandat », poursuit El Watan, alors que Le Soir d'Algérie se demande même si le président sera « en mesure d'assurer ses fonctions jusqu'à la fin de son mandat ».

Bouteflika, 76 ans, avait déjà été opéré fin 2005 d' « un ulcère hémorragique à l'estomac », à l'hôpital du Val-de-Grâce, a souligné Alger. Un an après, le président lui-même avait affirmé avoir été « très, très malade », mais s'en être « sorti de manière absolument fabuleuse ». Depuis cette hospitalisation, la moindre absence de M. Bouteflika, devenu chef de l'État en 1999, fait l'objet de nombreuses conjectures sur sa santé, la communication officielle étant mise en doute, comme encore dimanche dans la presse algérienne. Dans ce contexte, les rumeurs de décès sont nombreuses.

Source:JeuneAfrique


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Boris Boillon est aussi cité dans un autre volet du dossier libyen. Une affaire que l'hebdomadaire “Le Point” a pré… https://t.co/TQ0B2JUkFn
Mardi 22 Mai - 22:56
Mediapart : #CashInvestigation S'agissant de l'origine des billets de Boris Boillon, tous les regards se tournent aujourd'hui v… https://t.co/f0W4dcdr1c
Mardi 22 Mai - 22:55
Mediapart : Il a finalement été condamné. https://t.co/rjmtPfS0k9
Mardi 22 Mai - 22:53
Mediapart : Fidèle à lui-même, Boris Boillon a fait son numéro devant le tribunal. https://t.co/JXGfiWVFdU
Mardi 22 Mai - 22:53
Mediapart : #CashInvestigation C'est en août 2013 que @mediapart a révélé les 350 000 euros saisis en espèces, un mois plus tôt… https://t.co/GvvtZbtIEL
Mardi 22 Mai - 22:52
Mediapart : #CashInvestigation Claude Guéant a aussi ouvert, juste le temps de la campagne de 2007, une gigantesque chambre for… https://t.co/4YGtsQiS6T
Mardi 22 Mai - 22:49
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09