Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Afrique subsaharienne: L'émigration de médecins coûte 1,5 milliards d'euros par an


Economie
Samedi 26 Novembre 2011 - 13:15

L'émigration de médecins formés en Afrique subsaharienne représente un coût annuel d'au moins 2 milliards de dollars (environ 1,5 milliard d'euros) pour les pays les ayant formés, selon une étude publiée ce vendredi par des chercheurs canadiens.


Afrique subsaharienne: L'émigration de médecins coûte 1,5 milliards d'euros par an
Cette fuite des cerveaux est particulièrement sensible en Afrique du Sud et au Zimbabwe, souligne l'équipe de chercheurs dirigée par Edward Mills, spécialiste de la santé mondiale à l'Université d'Ottawa. Dans un article publié par le British Medical Journal, le Dr Mills et son équipe appellent les pays développés qui attirent ces médecins d'Afrique noire à admettre ce déséquilibre dont ils sont l'un des facteurs.


Accentuation des problèmes de santé publique de l'Afrique subsaharienne

«De nombreux pays riches d'immigration, qui forment également moins de médecins que nécessaire, dépendent de ces médecins qui émigrent pour faire face aux pénuries de personnel qualifié», écrivent-il. «Dans les faits, des pays en développement financent la formation de personnels qui travaillent ensuite dans les services de santé de pays développés», ajoutent-ils. Pour en chiffrer le coût, les chercheurs se sont penchés sur les budgets consacrés à l'enseignement primaire, secondaire et universitaire dans neuf pays (Afrique du Sud, Ethiopie, Kenya, Malawi, Nigeria, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe).

A l'inverse, ils ont également estimé le bénéfice pour les pays destinataires de ces migrations qui tirent profit des compétences de ces médecins sans avoir à financer leur formation: la Grande-Bretagne économiserait de la sorte 2,7 milliards de dollars (environ 2 milliards d'euros), les Etats-Unis autour de 850 millions de dollars (environ 640 millions d'euros). Parallèlement au coût financier, l'émigration de médecins et personnels de santé qualifiés vers des pays plus riches accentue les problèmes de santé publique de l'Afrique subsaharienne.
 
Avec agences


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : RT @RomaricGodin: Entretien avec @HeyerEric : « Les politiques de compétitivité sont des impasses» via @Mediapart https://t.co/4i8P4AAIcF
Dimanche 23 Septembre - 19:09
Mediapart : «Les politiques de compétitivité sont des impasses» https://t.co/RcljDwGfMV
Dimanche 23 Septembre - 19:01
Mediapart : En Irak, Bassora crève de soif https://t.co/ejFlIGd5Zy
Dimanche 23 Septembre - 17:46
Mediapart : RT @LeilaMinanO: “Alors que la camionnette s'apprête à repartir, un trentenaire blond surgit à grandes enjambées. ‘S'il vous plaît, je peux…
Dimanche 23 Septembre - 16:43
Mediapart : RT @MediapartLeClub: L’actu dessinée: un système de santé en soins intensifs? https://t.co/KJvQgkIADp @LaRevueDessinee https://t.co/N9uoye6…
Dimanche 23 Septembre - 16:27
Mediapart : RT @MatthieuSuc: Djihad: seulement 7 adultes de retour de Syrie en 2018, 64 depuis trois ans. Pourquoi les «revenants» ne reviennent pas ?…
Dimanche 23 Septembre - 13:23
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09