Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

​Mali: une délégation de la rébellion en Mauritanie pour expliquer l'accord de paix aux réfugiés


Mauritanie
Samedi 13 Juin 2015 - 20:00

Une mission de dirigeants de la rébellion à dominante touareg du nord du Mali s'est rendue vendredi dans le camp de réfugiés de Mbera, en Mauritanie, pour expliquer la décision de signer l'accord de paix avec le gouvernement le 20 juin, a annoncé à l'AFP un membre de la délégation.


​Mali: une délégation de la rébellion en Mauritanie pour expliquer l'accord de paix aux réfugiés
Par ailleurs, plusieurs représentants de la rébellion en Europe ont récusé cette signature, affirmant que l'accord serait rejeté par leur base, lors d'une conférence de presse à Paris.
 
Nous nous rendons ce vendredi dans les camps en Mauritanie après une réunion avec la diaspora azawadienne à Nouakchott pour dire à nos ressortissants pourquoi nous signons cet accord qui est loin de répondre à leurs aspirations, a expliqué Attaye Ag Mohamed chargé des questions de droits de l'Homme au sein du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).
La communauté internationale a reconnu la pertinence des amendements proposés par la CMA (Coordination des mouvements de l'Azawad, regroupant les principaux mouvements rebelles, dont le MNLA) dans le cadre de l'accord d'Alger, a-t-il dit, en référence à deux documents signés le 5 juin.
Parmi les avancées obtenues, il a cité la présence majoritaire dans les futures forces de sécurité dans le Nord des fils de l'Azawad, appellation donnée par la rébellion au nord du pays, ainsi que la tenue d'une conférence nationale qui traitera de la problématique politique du territoire.

La CMA réclamait des amendements pour ratifier l'accord de paix signé le 15 mai à Bamako par le camp gouvernemental et la médiation internationale.

Elle s'est engagée à le signer à son tour le 20 juin après avoir obtenu il y a une semaine à Alger certaines garanties écrites sur l'insertion prioritaire et majoritaire des combattants des mouvements politico-militaires notamment de la CMA au sein des forces de sécurité reconstituées qui seront déployées dans le Nord.

M. Ag Mohamed a appelé à l'unité les populations du Nord, dont plus de 50.000 membres se trouvent dans le camp de réfugiés de Mbera, dans le sud-est de la Mauritanie, à environ 50 km de la frontière malienne.
Même si cela doit nous conduire vers l'échec, nous devons y aller ensemble, a-t-il estimé.
Lors de la conférence de presse à Paris, Eglès Ag Oufène, vice-président de la Coordination des Cadres de l'Azawad a reproché au chef du MNLA, Bilal Ag Achérif, d'avoir cédé aux pressions internationales, notamment de la France et du médiateur algérien.
 
L'accord ne répond pas aux préoccupations légitimes de la population, a assuré Moussa Ag Assarid, représentant diplomatique du MNLA en Europe, déplorant notamment l'absence de fédéralisme ou d'autonomie pour le Nord dans cet accord.
 
La signature de l'accord ne sera pas acceptée sur le terrain, a-t-il prédit.
Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, après la déroute de l'armée face à la rébellion, d'abord alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.
Les jihadistes ont été dispersés et en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en janvier 2013, à l'initiative de la France, de l'opération Serval - relayée depuis août 2014 par Barkhane, dont le rayon d'action s'étend à l'ensemble sahélo-saharien.
Mais des zones entières de cette vaste région désertique échappent encore au contrôle des autorités maliennes comme des forces internationales déployées depuis près de deux ans.


Source: Romandie
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Keystone XL: le pipeline géant qui fâche l’Amérique https://t.co/Xj09LHN1eM https://t.co/ypG7fLgx01
Vendredi 17 Août - 11:57
Mediapart : RT @luciedelaporte: « C’est un instinct universel de tous les temps qui pousse les peuples à vomir leurs criminels pour empêcher d’abord qu…
Vendredi 17 Août - 09:23
Mediapart : Travail égal, salaire inégal : plongée dans le quotidien des camionneurs européens https://t.co/YtuEqPcBna https://t.co/xpXE9ccIod
Vendredi 17 Août - 09:22
Mediapart : Le Nouveau Monde antilyrique de Charles Reznikoff https://t.co/Z0xAoV19lT
Vendredi 17 Août - 08:24
Mediapart : RT @edwyplenel: Air France-KLM s’est doté d’un nouveau patron, choix salué par le gouvernement. Mais les syndicats sont scandalisés par les…
Jeudi 16 Août - 21:12
Mediapart : RT @gijnFr: Pédophilie: la justice américaine accuse 300 prêtres d'avoir violé un millier d'enfants https://t.co/WDtozhD8yW. L'occasion de…
Jeudi 16 Août - 20:42
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09