Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

« Nouakchott Climat, la tête en l’air, les pieds sur terre »


Mauritanie
Dimanche 20 Septembre 2015 - 22:33

8 jeunes mauritaniens partagent en images leur vision des effets du changement climatique à Nouakchott : Quelles sont les conséquences, les solutions, comment les habitants s’adaptent ils ? Un atelier de photographie participative qui allie prises de vues aériennes et photographies au sol pour travailler sur le lien entre la perception locale et la réalité globale du changement climatique.


Inondations, érosion, risque sanitaire et impacts économiques… le littoral Ouest Africain est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique. Pour Nouakchott, ville côtière dont le taux d’accroissement urbain est de 10 % par an, l’adaptation au changement climatique constitue un véritable défi qui concerne autant les acteurs de l’aménagement urbain que les habitants. 
 

« Nouakchott Climat, la tête en l’air les pieds sur terre » est un projet original de sensibilisation et de communication basé sur une démarche de photographie participative alliant images aériennes et photographies au sol. Il a pour ambition de proposer une continuité entre une perception locale du changement climatique et une réalité globale.
 

Entre le 10 et le 14 septembre, les participants à l’atelier été ont d’abord amenés à réfléchir en groupe sur le thème de l’adaptation au changement climatique : Comment est perçu et vécu ce phénomène et quelles sont ses manifestations à l’échelle du pays, de la ville, du quartier ?
 

L’objectif de l’atelier, qui comprends une formation à la photographie, consistait à mettre en image et à partager les résultats de cette réflexion collective autour de l’adaptation au changement climatique: sur différents sites, les participants ont réalisé simultanément et par petits groupes des photographies au sol, des interviews, mais également des images aériennes grâce à la technique de la photographie aérienne par cerf-volant.
 

Les images ont ensuite été sélectionnées et organisées collectivement afin de construire le récit de l’adaptation au changement climatique à Nouakchott. Les participants à l’atelier sont issus d’associations environnementales et culturelles, ce sont des « passeurs » capable de relayer le message au sein de la société civile. Les résultats de l’atelier seront partagés avec les habitants de Nouakchott à l’occasion d’une exposition présentée au centre culturel de la ville de Nouakchott, mais également via la page Facebook : 

https://www.facebook.com/teteenlairpiedsurterre/timeline?ref=page_internal
 

 


 

L’initiative « Climat, la tête en l’air, les pieds sur terre » est un projet du Partenariat régional pour la conservation de la zone côtière et marine d’Afrique de l’Ouest (PRCM)  qui est mis en œuvre par « en Haut !  » en Mauritanie, au Cap Vert et en Guinée-Bissau. L’objectif du projet est d’assurer une continuité entre une perception locale des enjeux du changement climatique et une réalité globale, en développant des opérations de sensibilisation en chaîne autour de la thématique de la résilience climatique sur le littoral Ouest africain.

 

A Nouakchott, en Mauritanie, l’atelier est réalisé en partenariat avec la Communauté Urbaine de Nouakchott, il s’est tenu du 10 au 14 septembre 2015 au Centre Culturel de la ville de Nouakchott.  Les 8 participants à l’atelier sont issus des associations : Nafore, Biodivercité, Espace Camara et du RIM Youth Climate Movement. 

Cet atelier est mis en œuvre et encadré par l’équipe de « en Haut ! » (Marion Broquère et Simon Nancy) et le photographe Bastien Defives du collectif Transit. 

 

contact@enhaut.org

 


Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Recherche
Mediapart : Vente des Rafale: séisme politique en Inde, Paris sort de sa réserve https://t.co/Z1SLCDKXFP
Samedi 22 Septembre - 17:15
Mediapart : À lire, également en accès libre, notre article le plus récent sur l’affaire #Kohler, faisant état de fructueuses p… https://t.co/W8mGcDuPeI
Samedi 22 Septembre - 16:41
Mediapart : Pagano invente la langue de l’eau https://t.co/UuobHo9SL2
Samedi 22 Septembre - 16:01
Mediapart : RT @edwyplenel: Un livre-somme consacré aux rapports entre sexe, race et colonies explore les images et les imaginaires qui ont structuré l…
Samedi 22 Septembre - 15:16
Mediapart : Le sexe des colonies https://t.co/A2FtlXzpmW
Samedi 22 Septembre - 14:46
Mediapart : RT @AnttonRouget: Vente des Rafale : séisme politique en Inde, Paris sort de sa réserve. Le risque est désormais réel pour Dassault d'avoi…
Samedi 22 Septembre - 14:35
ALAKHBAR : Combien d’anguilles, sous la roche ?: Un premier pas vers des élections non… https://t.co/dX037mWjPQ #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : Après la Mauritanie, le Français Bolloré est soupçonné de corruption au Togo et… https://t.co/pGjTyDkJO0 #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 15:42
ALAKHBAR : La Mauritanie, notre pays, ne nous reconnaît pas (Habitants de M. Ahmeidett… https://t.co/DgbhuucI2n #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 08:08
ALAKHBAR : La Mauritanie pénalise l’utilisation des sachets plastiques souples: L… https://t.co/VQuvXVwHsR #Mauritanie
Mercredi 25 Avril - 06:55
ALAKHBAR : Est Mauritanie : la malnutrition frappe les enfants des Adwaba: La malnutrition… https://t.co/rDl29GFSWt #Mauritanie
Lundi 23 Avril - 12:47
ALAKHBAR : Mauritanie : L’opposition prédit des élections "de confrontation": Mohamed Ould… https://t.co/KstUlIWk6e #Mauritanie
Samedi 21 Avril - 18:09