Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie-pétrole : le ticket de sortie qui bloque Petronas  26/12/2016

Mauritanie-pétrole : le ticket de sortie qui bloque Petronas
La société malaisienne Petronas  qui veut se retirer  du puits pétrolier de  Chinguetti (champ offshore à 65 kilomètres de Nouakchott) en 2017 doit encore patienter.

Ce départ notifié aux autorités mauritaniennes depuis deux ans  serait motivé par l’absence de rentabilité du site dans un contexte de  cours de pétrole au plus bas  et une production journalière atteignant à peine les 6000 barils. Mais tout n’est pas aussi simple pour le géant asiatique.  

Quand il faisait son entrée en Mauritanie, en 2007,  en reprenant les parts de Woodside (épinglé alors pour des risques environnementaux et forcé à payer 100 000 dollars),  pour 418 millions dollars, le malaisien s’était engagé sur un ticket de sortie de 300 millions de dollars qu’il devait payer en cas d’arrêt de la production, avancent des sources bien informées.  C’est ce qui bloque le dossier. Les nombreuses tractations auprès d’éventuels repreneurs   n’ont rien donné jusqu’à présent.  A suivre.

 


L’armée mauritanienne va changer d’opérateur de téléphonie  26/12/2016

L’armée mauritanienne va changer d’opérateur de téléphonie
L'armée mauritanienne  va transférer son réseau de communication fermé de la société mauritano- marocaine de téléphonie mobile (Mauritel) vers la société mauritano-soudanaise (Chinguitel) a partir du 1er janvier 2017, a informé une source d'Alakhbar.

Cette décision pourrait avoir été motivée par le refroidissement des relations entre Nouakchott et Rabat, selon une source d'Alakhbar.

 


Nouakchott dans les ténèbres  06/12/2016

Nouakchott dans les ténèbres
La quasi-totalité des quartiers de Nouakchott est soumise au régime des délestages récurrents depuis le début du week-end dernier, avec un total cumulé de 20 heures sur les dernières 48 heures et les désagréments se poursuivent lundi.

Interrogée sur le phénomène, une source proche de la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC-publique) annonce qu'une déclaration de l’entreprise sera diffusée sur les antennes de la télévision d’Etat lundi soir, sans plus de précisions.
 
Toutefois, plusieurs sources concordantes évoquent des problèmes au niveau de l’interconnexion de MANANTALI (Sud/Ouest du Mali) qui alimente en énergie plusieurs localités du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal, pour expliquer un phénomène qui perturbe fortement la vie économique et sociale à Nouakchott et dans d’autres villes.
 
Le barrage de MANANTALI, rappelle-t-on, est une œuvre de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), qui regroupe la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

Le Calame


Mauritanie: Conseil des Ministres du jeudi 01/12/16  02/12/2016

Mauritanie: Conseil des Ministres du jeudi 01/12/16
Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 1er Décembre 2016 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé un projet de loi autorisant la ratification de l'accord de prêt, signé le 04 Novembre 2016 entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Africain de Développement (FAD), destiné au financement du Projet d'Appui à la Promotion de Micro-Petites et Moyennes Entreprises et à l'Emploi des Jeunes (PAMPEJ).

Le présent projet de loi a pour objet la finalisation de la procédure de ratification de l'accord de prêt, signé le 04 Novembre 2016 entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Africain de Développement (FAD), destiné au financement du Projet d'Appui à la Promotion de Micro-Petites et Moyennes Entreprises et à l'Emploi des Jeunes (PAMPEJ).

Le financement objet dudit accord de prêt porte sur un montant de 2.624.000 UC, soit l'équivalent d'environ un milliard deux cent quatre vingt dix millions d'Ouguiya, remboursable sur une période une période de 40 ans, dont un différé de 5 ans, avec une commission de service de 0.75% par an sur le montant du principal du prêt décaissé et non encore remboursé et une commission d'engagement 0.50% sur la partie non décaissé du prêt.

Le Conseil a également examiné et adopté les projets de décrets suivants :

- Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration du Port Autonome de Nouadhibou.

- Projet de décret portant concession définitive d'un terrain à Nouakchott au profit de l'Institut des Sciences Islamiques et Arabes Saoudien.

- Projet de décret portant adoption du Programme National de Sécurité de l'Aviation Civile.

Le présent projet de décret vise à adopter le Programme National de Sécurité de l'Aviation Civile, élaboré conformément aux dispositions de l'article 06 de la Loi n°2011- 020 du 27 février 2011 portant code de l'Aviation Civile, de l'article 74 du décret n°2011-092 du 31 mars 2011 portant application dudit Code et des normes et pratiques recommandées de l'annexe 19 à la Convention de Chicago du 07 décembre 1944 relative à l'aviation civile.

- Projet de décret fixant les conditions de mise en ligne du Journal Officiel.

Le présent projet de décret a pour objet de fixer les conditions dans lesquelles la documentation juridique peut être mise en ligne et ce conformément aux dispositions de l'article 9 du décret n°118-2008 du 16 octobre 2008 portant organisation des services du Premier Ministère.

Il intervient dans le cadre de la politique du Gouvernement tendant à renforcer la visibilité et la transparence de l'action publique à travers davantage de diffusion des normes juridiques aussi bien au sein de l'Administration qu'auprès du large public.

Informé des résultats de la visite effectuée par son Excellence le Président de la République durant la période du 27 au 30 novembre 2016 dans la wilaya du l'Adrar, le Conseil des Ministres a adressé ses remerciements et ses vives félicitations aux populations de cette wilaya pour la grande mobilisation et la chaleur de l'accueil réservé au Président de la République ainsi qu'à la délégation qui l'accompagnait au cours de cette importante visite durant laquelle il présidé la cérémonie de levée des couleurs à l'occasion du 56 anniversaire de l'Indépendance Nationale et a également procédé à l'inauguration, au lancement et au suivi de grands projets de développement.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Enfin, le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Ministère de l'Economie et des Finances

Cabinet du Ministre

Conseiller en Réformes et Suivi Evaluation : Ahmedou Ould Ely, précédemment Directeur Général de la Promotion du Secteur Privé

Inspection Générale Interne

Inspecteur : Ely Ahmed Zeroug, précédemment Directeur Adjoint de Suivi Evaluation au même Ministère

Administration Centrale

Direction Générale des Etudes, des Réformes, du Suivi et d'Evaluation

Direction du Suivi et de l'Evaluation

Directeur Adjoint :Essalek Jellal Tolba.

Direction Générale des Investissements Publics et de la Coopération

Direction de la Programmation des Investissements

Directeur :Fall Khayar, précédemment Directeur de Préparation des Lois de Finances

Direction Général de la Promotion du Secteur Privé

Directeur Général : Moctar Mohamedou Gaguih Byitt , Ingénieur en Mécanique Général, précédemment cadre à la DGI

Direction du Guichet Unique et du Suivi des Investissements Privés

Directeur : Moustapha Mawloud, Ingénieur en Informatique.

Ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement

Cabinet du Ministre

Chargé de Mission :Mohamed Abdellahi Ould Mohamed Taleb, précédemment Conseiller chargé de l'Hydraulique au même Ministère.

Conseiller chargé de l'hydraulique : Mohamed El Moctar Ould Taleb, précédemment Directeur de l'Hydraulique au même Ministère.

Administration Centrale

Direction de l'hydraulique

Directeur : Mohamed Ould Joddou, précédemment Directeur de la Planification, du Suivi et de la Coopération au même Ministère

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable

Administration Centrale

Direction des Affaires Administratives et Financières

Directeur :Ebbouh Ceheikh Yahya, précédemment Inspecteur au même Ministère en remplacement de Monsieur Moussa Bey admis à faire valoir ses droits à la retraite

Ministère Délégué auprès du Ministre de l'Economie et des Finances chargé du Budget

Cabinet du Ministre

Inspection Générale Interne

Inspecteur : Mohamed Ould Bouboutte, précédemment Directeur du Guichet Unique et du Suivi des Investissements Privés

Administration Centrale

Direction Générale du Budget

Direction de Préparation des Lois de Finances

Directeur : Moctar Saad.

Direction de coordination et de systèmes informatiques

Directeur: Ahmed Ould Abba


Source: AMI


Interview du Président de l’AN-ZF à la Télévision Nationale  28/11/2016

Interview du Président de l’AN-ZF à la Télévision Nationale
Le Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, Monsieur Mohamed OULD DAF, est l’invité de l’émission « Ligha Khasse » de la Télévision Elmouritaniya, qui sera diffusée ce soir à 22h00.
 
Il sera question, dans cette rencontre avec la presse, des raisons ayant conduit à la création d’une Zone Franche à Nouadhibou, de son bilan depuis sa création, de l’amélioration du niveau et de la qualité de vie dans la ville de Nouadhibou et des perspectives de développement de ce pôle économique régional.
 
Ainsi, l’émission de ce soir sera l’occasion pour éclairer l’opinion publique sur la Zone Franche de Nouadhibou et de son importance stratégique pour le développement de la ville de Nouadhibou en particulier et pour la Mauritanie en général.

Source: AN-ZF


Affaire quartier Bouamatou: 13 militants antiesclavagistes, acquittés ou leur peine réduite  19/11/2016

Affaire quartier Bouamatou: 13 militants antiesclavagistes, acquittés ou leur peine réduite

La Cour d’appel de  Zoueirat au nord de la Mauritanie a acquitté 5 militants antiesclavagistes qui ont été condamnés dans l’affaire quartier Bouamatou et a réduit les peines de 8 autres, ce vendredi 18 novembre.

 

La Cour a acquitté Jamal Samba,  Ousmane Lo, Idoumou Mohamed, Mohamed Ide et Ousmane Anne.

 

La cour  a  réduit à un (1) an de prison dont quatre mois fermes les peines d’Abdallah Matallah, Moussa Biram, Balla Touré, Amadou Tidiane Diop, Ahmed Hamar Fall, Hamady Lehbouss, Khatry Ould Rajel et Mohamed Diaralla, pour "appartenance à une association non reconnue".

 

Ces 13 militants antiesclavagistes avaient été condamnés, depuis le 18 août dernier, à des peines allant de 3 à 15 ans de prion ferme.

 

Les 13 avaient été arrêtes  avec d’autres prévenus après de violents affrontements opposant des habitants d’un bidonville du ‘’Quartier Bouamatou’’  à l’Est de Nouakchott,  le 29 juin. Ces habitants refusaient leur déplacement forcé.

 

En revanche, les autres prévenus parmi les habitants du bidonville condmnés pour "rébellion et résistance à l'autorité pendant l’exercice de sa fonction" doivent verser 16,5 millions d’ouguiyas de dommages et intérêts au Ministère de l’Intérieur et 1 million 87 mille ouguiyas aux 19 policiers blessés lors desdits affrontements.  Un bus de la police avait été incendié. 

Lire  
Manifestation à Nouakchott: un bus de la police à feu.

Source: Alakhbar


Communiqué du conseil des ministres du jeudi 17 novembre 2016  19/11/2016

Communiqué du conseil des ministres du jeudi 17 novembre 2016
Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 17 novembre 2016 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé un projet de loi autorisant la ratification de la convention de la ligne de crédit non confirmée, signée le 3 octobre 2016 entre le Ministère de l'Economie et des Finances de la République Islamique de Mauritanie et le Programme de Financement du Commerce Arabe, destinée à la participation au financement du projet d'acquisition d'un avion neuf de type Boeing 737-800 au profit de la Compagnie Nationale Aérienne " Mauritania Airlines ".

Le présent projet de loi a pour objet la finalisation de la procédure de ratification de la convention relative à une ligne de crédit non confirmée, signée le 3 octobre 2016 entre le Ministère de l'Economie et des Finances de la République Islamique de Mauritanie et le Programme de Financement du Commerce Arabe, destinée à la participation au financement du projet d'acquisition d'un avion neuf de type Boeing 737-800 au profit de la Compagnie Nationale Aérienne " Mauritania Airlines ".

L'acquisition de cet aéronef, objet du présent financement, couronne les efforts du Gouvernement visant à renforcer les capacités de " Mauritanie Airlines " qui se dote ainsi d'une flotte moderne répondant aux normes internationales les plus strictes de sécurité et de confort des passagers. Elle permettra également d'améliorer le positionnement de notre compagnie nationale au niveau du trafic aérien de la région.

Informé des résultats de la visite effectuée par son Excellence le Président de la République durant la période du 14 au 17 novembre 2016 dans la wilaya du Tagant, le Conseil des Ministres a adressé ses remerciements et ses vives félicitations aux populations de cette wilaya pour la grande mobilisation et la chaleur de l'accueil réservé au Président de la République ainsi qu'à la délégation qui l'accompagnait au cours de cette importante visite durant laquelle il a procédé à l'inauguration, au lancement et au suivi de grands projets de développement.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

La Ministre Secrétaire Générale du Gouvernement a présenté une communication relative à la redynamisation de la fonction " documentation juridique de l'Administration " et à la vulgarisation des textes législatifs et réglementaires.

Cette communication a pour objet de présenter l'Etat des lieux de la Documentation Juridique au sein de l'Administration et de proposer un train de mesures tendant à permettre l'assainissement de cette importante fonction à travers la diffusion et la vulgarisation des textes législatifs et réglementaires.

La Ministre déléguée auprès du Ministre Affaires Etrangères et de la Coopération chargée des Affaires Maghrébines, Africaines et des Mauritaniens de l'Etranger a présenté une communication relative aux activités du département à travers notre mission au Canada, aux Etats-Unis, en France et en Belgique.

AMI


Mauritanie : dispersion violente de manifestion pour l’exécution du blogueur Ould M'Kheitir  19/11/2016

Mauritanie : dispersion violente de manifestion pour l’exécution du blogueur Ould M'Kheitir

La police mauritanienne a dispersé violement plusieurs manifestations dont certaines se dirigeaient vers la Présidence de la République pour réclamer l’exécution du jeune blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould M'Kheitir condamné a mort pour "apostasie".

 

Les manifestants étaient sortis après la prière hebdomadaire de ce vendredi 18 novembre.

 

Lire: Mauritani: des manifestants veulent la confirmation de la peine de mort pour Ould M'Kheitir

 

Mohamed Cheikh Ould M'Kheitir est condamné depuis décembre 2015 à la peine capitale pour "apostasie" après avoir publié un article jugé ''blasphématoire'' à l'encontre du prophète Mohammet.  Lire: Mauritanie: confirmation de la peine de mort contre un blogueur pour apostasie.

 

Mardi, la Cour suprême de Nouakchott avait reporté jusqu’au mois de décembre sa décision sur cette affaire. La cour doit savoir sur le repenti de Ould M'Kheitir selon ses avocat.


Source: Alakhbar


L’Elysée a reçu Biram comme "un ancien candidat" présidentiel (Ambassadeur de France)  06/11/2016

L’Elysée a reçu Biram comme "un ancien candidat" présidentiel (Ambassadeur de France)

Le Mauritanien Biram Dah Abeid, anti-esclavagiste et opposant au régime du président Ould Abdel Aziz « a été reçu [au palais de l’Elysée] par un conseiller du Président de la République [François Hollande]. Parce qu’il a le statut d’ancien candidat à une élection présidentielle », a déclaré l’ambassadeur de France en Mauritanie, Joël Meyer.

 

« Je rencontre moi-même tous les représentants de la société civile qui le souhaitent, y compris les responsables d’associations qui représentent des Harratines (descendants d’esclaves de Mauritanie). Ceci en toute transparence (…)», a précisé Joël Meyer, jeudi dans une interview à l’hebdomadaire mauritanien La Tribune.

 

Dans le même contexte, l’ambassadeur a indiqué que les actions de la France en Mauritanie « visent à lutter contre l’extrême pauvreté et à renforcer la cohésion sociale et économique du pays. Et elles sont destinées en premier lieu à améliorer la vie des populations les plus précaires, dans les régions les plus fragiles, en répondant aux besoins vitaux de toutes les composantes de la société – et de fait la composante Harattine-, dans les régions du centre et du sud du pays.».

 

Biram Dah Abeid est le président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA). Treize (13) membres de son mouvement sont condamnés, depuis le 18 août 2016, à des peines allant de 3 à 15 ans de prison ferme pour leur implication, selon la justice, dans une manifestation violente contre les forces de l’ordre,  le 29 juin dernier, lors d’un déplacement  forcé d’habitants d’un bidonville de Nouakchott.

 

Parmi les six lauréats du Prix des droits de l’homme - 2013 décerné par l’ONU, Biram Dah  Abeid est arrivé en deuxième position aux élections présidentielles de juin 2014, dernière Mohamed Ould Abdel Aziz, vainqueur de ce scrutin.

Alakhbar


Les dockers du PANPA : la sortie des conteneurs a réduit considérablement nos revenus  06/11/2016

Les dockers du PANPA : la sortie des conteneurs a réduit considérablement nos revenus
Les dockers du port autonome de Nouakchott dit port de l’amitié (PANPA) ont poursuivi vendredi leur grève pour la troisième journée consécutive, pour protester contre le système « des sorties conteneurs », une mesure qui a réduit considérablement, selon eux leurs revenus. 

Pour les dockers, cette nouvelle mesure n’a eu aucune incidence sur les recettes douanières, ni sur le revenu des hommes d’affaires ni le bureau d’embauche de la main d’œuvre portuaire, contrairement aux leurs, gravement affectés. 

Ils ont appelé à la révision de l’accord conclu en 2014. 

Les dockers avaient entamé une grève depuis mercredi pour dénoncer la mesure relative au dépotage et au déchargement des conteneurs hors du port, ce qui influe substantiellement sur leurs revenus. 

La confédération générale des travailleurs de Mauritanie a invité le gouvernement à remettre en cause cette mesure, contenue dans l’accord conclu en 2014, en attendant l’adoption de réformes appropriées dans le cadre de négociations globales entre tous les partenaires concernés. 

Elle a renouvelé « sa solidarité avec les dockers en grève » et son « soutien à leur lutte pour faire aboutir leurs revendications légitimes ». 

Le Syndicat a rejeté l’assertion selon laquelle le déchargement des conteneurs au port, « augmenterait les prix », ajoutant que « l’augmentation demandée par les dockers ne saurait dépasser une ouguiya le kilogramme. 

La centrale syndicale a appelé enfin à « l’ouverture de négociations sérieuses qui conduiraient à un accord consensuel qui permettrait d’organiser le travail des dockers du port et à améliorer leurs conditions de vie ».

Saharamedias


Libye : libération de trois otages canadien et italien  06/11/2016

Libye : libération de trois otages canadien et italien
L’Italie a annoncé samedi la libération de deux otages italiens et un canadien d’origine italienne qui étaient détenus en Libye. 

Les trois otages ont regagné l’Italie en bonne santé selon les autorités de ce pays. 

Selon le ministère italien des affaires étrangères, les trois otages ont été libérés dans le sud libyen et acheminé tôt ce samedi à destination de l’Italie. 

Le ministère italien annonce que cette libération était intervenue grâce à une coordination avec les autorités du pays, sans donner davantage de précisions, mais le correspondant de Sahara Media dans la région croit savoir qu’une rançon avait été payée aux ravisseurs. 

Les trois otages qui travaillaient pour le compte d’une société italienne chargée de travaux dans un aéroport libyen, avaient été interceptés à bord de leur véhicule le 19 septembre dernier par des hommes armés non identifiés.

Saharamedias


Réunion à Nouakchott des chefs d’état-majors du G5 Sahel  06/11/2016

Réunion à Nouakchott des chefs d’état-majors du G5 Sahel
Le Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN) abrite jeudi une réunion des chefs d’état-majors des armées des pays membres  du Groupe 5 du  Sahel  (G5).
 
 Cette rencontre se déroule  en présence du chef d’état major adjoint  des armées françaises, le   général Grégory  Sent  Cantine,  et du général de division François Woellemont, commandant de la force « Barkhane » au Sahel.     
 
 Ces responsables militaires et sécuritaires se concertent dans le cadre  du Comité de Défense et de Sécurité (CDS) de l’organisation sous régionale.
 
Ainsi, ils  vont faire le point  sur « les Opérations Militaires Conjointes Transfrontalières (OMCT) » entre les États membres du G5 Sahel.
 
Le G5 Sahel a été créé en février 2014 à Nouakchott, capitale qui abrite également son  secrétariat permanent.

Les pays membres du G5 du Sahel sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
 
Cette organisation a pour objectif de mutualiser les efforts de développement et assurer la sécurité collective dans les États les plus exposés à la menace terroriste, avec l’appui de la France, ancienne puissance coloniale.

Le Calame


Mali : Ançardine revendique l’attaque qui a tué le soldat français, Fabien Jacq  06/11/2016

Mali : Ançardine revendique l’attaque qui a tué le soldat français, Fabien Jacq

Le groupe jihadiste Ançardine, a revendiqué l’attaque qui a tué le soldat français Fabien Jacq, un sous-officier du 515e régiment du train de la Braconne.

 

Dans un communiqué reçu à Alakhbar, dans la soirée d'hier vendredi 4 novembre, Ançardine a affirmé avoir fait sauter une mine au passage « d’un véhicule des croisés français » à une soixantaine de kilomètres de Kidal.

 

Ce samedi, un communiqué de la Présidence de la République française a informé de la mort de Fabien Jacq, après avoir été blessé vendredi après-midi dans le nord du Mali lors de l’explosion d’une mine au passage de son véhicule blindé.

 

Le maréchal des logis-chef français, Fabien Jacq, avait 28 ans. 

Alakhbar
 


Nouakchott: Fouille générale à la prison civile de Dar Naim  06/11/2016

Nouakchott: Fouille générale à la prison civile de Dar Naim
Les pensionnaires de la prison civile de Dar Naim ont fait l’objet, samedi, d’une fouille générale pour suspicion de possession de drogue. La fouille a été menée par les éléments de la garde nationale en faction à la prison.

Ces opérations de perquisition visent à saisir la drogue les armes tranchantes ainsi que les téléphones portables, selon la source qui rapporté l'information.

A rappeler que sur une décision de la Direction de l'Administration Pénitentiaire et de l'Administration des Prisons, la prison civile de Dar Naim a été vidée, il y a quelques mois, de tous les prisonniers condamnés à la peine capitale ainsi que ceux d’un emprisonnement d'une longue durée. La Direction les a transférés à la prison de Bir Mougreine (nord Mauritanie) ainsi que celle d’Aleg (wilaya du Brakna). La dite mesure intervient, selon la les autorités pénitentiaires, dans le cadre d’une nouvelle structuration des prisons mauritaniennes.

Alakhbar


Mauritanie:Communiqué du Conseil des Ministres du 03/11/2016  03/11/2016

Mauritanie:Communiqué du Conseil des Ministres du 03/11/2016
Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 03 novembre 2016 sous la Présidence de Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé le projet de loi constitutionnelle portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991 et ses textes modificatifs.

Conformément aux résultats du Dialogue National Inclusif du 29 Septembre au 20 Octobre 2016, le présent projet de loi constitutionnelle vise à supprimer le Sénat. Dans ce cadre, il abroge, dans la mesure qui convient, les dispositions constitutionnelles qui impliquent explicitement ou implicitement cette institution.

Corrélativement à la suppression du Sénat, le présent projet de loi constitutionnelle vise à promouvoir un nouveau cadre de représentation des populations, à travers la création d'une nouvelle catégorie de collectivité territoriale appelée à servir d'outil de promotion et de planification du développement à l'échelon régional.

Il prévoit par ailleurs d'autres amendements constitutionnels tendant à accentuer le caractère patriotique et à améliorer le fonctionnement des institutions de la République.

Il s'agit en l'occurrence de la modification du drapeau national, de l'introduction du contrôle des lois par voie d'exception, de la constitutionnalisation du Haut Conseil de la Fatwa et des Recours gracieux au lieu et place du Haut Conseil Islamique et de la Médiature de la République, du remplacement de la Haute Cour de justice par une formation de l'ordre judiciaire et enfin de l'ajout des questions environnementales aux attributions du Conseil Economique et Social.

Quant aux autres symboles de l'Etat, notamment l'hymne national une loi sera prise pour y apporter les changements nécessaires.

Le Conseil a également examiné et adopté un projet de décret portant concession provisoire de trois terrains à Nouakchott Sud, Nouakchott Nord et Nouakchott Ouest au profit de la Société Mauritanienne de Gaz.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

La Ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du Territoire et le Ministre de l'Economie et des Finances ont présenté les deux communications conjointes suivantes :

- Communication conjointe relative aux résultats du recensement des logements administratifs à Nouakchott.

- Communication conjointe relative aux régimes et modalités de cession de parcelles à usage d'habitation et de commerce dans les villes et regroupements à l'intérieur du pays.

Le Ministre de l'Education Nationale a présenté une communication relative à la politique nationale d'alimentation scolaire.

Cette communication définit le rôle des cantines scolaires dans l'évolution du système pédagogique et présente le document de Politique Nationale d'Alimentation Scolaire.

La Politique Nationale d'Alimentation Scolaire pose les jalons d'un programme multisectoriel d'alimentation scolaire orienté vers la consommation de plus de produits locaux, dans un souci d'amélioration de la participation scolaire, de développement cognitif et des résultats des élèves.

Enfin, le Conseil a pris les deux mesures individuelles suivantes :

Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Modernisation de l'Administration

Etablissements Publics

Office National de la Médecine du Travail

Directeur Général: Docteur Moustapha Ould El Ghazouani.

Directeur Adjoint: Docteur Tijani Cheikhna

Source: AMI


Mauritanie : Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 20 octobre 2016  21/10/2016

Mauritanie : Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 20 octobre 2016
Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 20 Octobre 2016, sous la Présidence de Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

- Projet de décret portant approbation du Contrat d'Exploration-Production sur le Bloc C-6 du Bassin Côtier, signé le 11 octobre 2016 entre l'Etat Mauritanien et la Société " KOSMOS ENERGYMAURITANIA ".

- Projet de décret accordant le permis d'exploitation n°2119 C2 pour les substances du groupe 2 (Sables noirs) dans la zone de Legueichiche Sud (Wilaya du Trarza) au profit de la Société Générale de Services Sarl (SGS Sarl) ;

- Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche n° 548 pour le groupe 1 (Fer) dans la zone de Tamagot Ouest (Wilaya de l'Inchiri) au profit de la Société BUMI Mauritanie SA ;

-Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche n°1063 pour les substances du groupe 1 (Fer) dans la zone Sud Ouest Kedia D'jil (Wilaya du Tiris Zemmour) au profit de la société Négoce International Mauritanie Mining Sarl ;

- Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche n°1877 pour les substances du groupe 1 (Fer) dans la zone de Gleibat Mechrya (Wilaya de l'Adrar), au profit de la société Jindal Steel And Power Mauritius Ltd ;

-Projet de décret accordant le permis de recherche n°1154 pour les substances du groupe (4) dans la zone de Yetti Ouest (Wilaya du Tiris Zemmour) au profit de la société AGRINEQ SA ;

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°1482 pour les substances du groupe (4) dans la zone d'Oum Ferkik Sud (Wilaya du Tiris Zemmour) au profit de la société AURA ENERGY LTD ;

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2002 pour les substances du groupe (4) dans la zone d'Aguelt (Wilaya du Tiris Zemmour) au profit de la société AURA ENERGY LTD ;

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2104 pour les substances du groupe (2) dans la zone de Nsour (Wilaya du Tiris Zemmour) au profit de la société BIG -Consulting Group Sarl ;

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2142 pour les substances du groupe (1) dans la zone de Guelb Zelagua Sud (Wilayas du Trarza et de l'Adrar) au profit de la société TAFOLI MINERALS Sarl ;

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2475 pour les substances du groupe (2) dans la zone de Golmi (Wilaya du Guidimagha) au profit de la société Sab Metals Mauritania Sarl.

Ces projets de décrets confirment l'engouement des opérateurs économiques pour l'investissement dans la valorisation des ressources naturelles de notre pays notamment dans les secteurs des hydrocarbures et des mines.

Ils témoignent également de la pertinence et de l'efficacité des réformes prises par les pouvoirs publics en vue d'assainir le climat des affaires et d'encourager les initiatives dans ce domaine.

- Projet de décret portant règlement à l'importation et l'exportation des animaux et produits animaux.

Le présent projet de décret fixe les règles et les procédures applicables en matière d'importation et d'exportation des animaux et des produits d'origine animale, et ce conformément aux dispositions de l'article 06 de la loi n°24-2004 du 13 juillet 2004 portant Code de l'Elevage.

Il a pour objectif de favoriser la recherche des maladies réputées légalement contagieuses, ainsi que les produits animales insalubres et d'éviter leur introduction en Mauritanie et leur exportation à partir de celle -ci.

- Projet de décret relatif à l'importation, la fabrication et la distribution des aliments de bétail.

Le présent projet de décret intervient en application des dispositions de l'article 03 de la loi n°24-2004 du 13 juillet 2004 portant Code de l'Elevage.

Il vise la mise en place des procédures permettant d'organiser et de contrôler les activités d'importation, de fabrication et de distribution des aliments de bétail dans le but de protéger la santé animale et la santé publique.

- Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration de l'Université de Nouakchott Al Assriya

- Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration du Centre de Formation pour la Petite Enfance

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre de l'Economie et des Finances a présenté les deux communications suivantes :

- Communication relative à l'état d'avancement de la mise en uvre de la Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption (SNLC) et à la célébration de la journée mondiale de lutte contre la corruption.

Cette communication a pour objet de présenter les acquis en matière de lutte contre la corruption, les perspectives et les activités envisagées dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la corruption.

- Communication relative à l 'Initiative "Produire en Mauritanie ".

Cette communication présente les principaux tenants et aboutissants, les objectifs, les mécanismes de mise en uvre et le financement de l'initiative " Produire en Mauritanie ".

Cette initiative vise la mise en place, entre autres, de cinq technopoles pilotes dans des secteurs disposant d'un potentiel considérable de croissance, de valeur ajoutée et d'opportunités d'emplois.

D'un coût global de 26 Milliards d'ouguiyas, ce projet devra permettre de produire en Mauritanie des biens dont l'importation a coûté au pays en 2015 l'équivalant en monnaies fortes de 200 milliards d'ouguiyas , ce qui représente un manque à gagner de l'ordre de 10% du PIB et environ 30.000 opportunités d'emplois.

La Ministre de l'Agriculture a présenté une communication relative à l'approbation du Plan National pour le Développement de l'Agriculture (PNDA) 2016-2025.

Cette communication expose les grandes lignes du Plan National de Développement Agricole(PNDA) 2016-2025.

L'objectif global du PNDA est de promouvoir une agriculture moderne, compétitive et durable, par le développement des filières agricoles à fortes potentialités de croissance dans le but d'aboutir à terme à l'autosuffisance alimentaire.

Le Ministre de l'Environnement et du Développement Durable et le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation ont présenté une communication conjointe relative à la Campagne Nationale de Protection des Pâturages contre les Feux de Brousse 2016-2017.

Cette communication présente les mesures programmées dans le cadre de la Campagne Nationale de Protection des Pâturages contre les Feux de Brousse 2016-2017.

L'objectif de cette campagne est de réduire de 35% le départ des feux de brousse et de 55% les superficies brûlées par rapport à la moyenne nationale en bonne année pluvieuse.

Enfin, le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Premier Ministère

Mécanisme National de Prévention de la Torture

Secrétaire Générale : Hindou Gueye, précédemment Directrice générale adjointe de Radio Mauritanie

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Etablissements Publics

Université de Nouakchott Al Assriya

Vice Président chargés des Affaires Académiques: Mbouh Seta Diagana, Professeur à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines

Vice Président chargés de la Recherche et des Relation Extérieures :Nane Cheikh Abdellah Ould El Mamy, Professeur à Faculté des Sciences Juridiques et Economiques

Secrétaire Général : Mohamed Awa, Professeur à Faculté des Sciences et des Techniques

Ministère de la Culture et de l'Artisanat

Cabinet du Ministre

Conseiller chargé de la Communication: Mohamed Ould Kheyar, précédemment journaliste à l'AMI

Administration Centrale

Direction de l'Artisanat et des Métiers

Directeur : Abidine Babe Ahmed Heiballa, précédemment Directeur Adjoint de la même Direction

Etablissements Publics

Institut Mauritanien de Recherche et de Formation dans le domaine du Patrimoine et de la Culture :

Directrice :Ebneta Mint El Khaless, précédemment Directrice de l'Institut Mauritanien de Recherche et de Formation dans le domaine du Patrimoine

Bibliothèque Nationale

Directeur Adjoint : Mohamed Ould Hammoudi Ould Endah, titulaire d'un Master en Lettres.

Source: Alakhbar via AMI


Des membres du gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres  13/10/2016

Des membres du gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres
Des membres du gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres
Des membres du gouvernement ont commenté jeudi après-midi à Nouakchott les travaux du conseil des ministres, réuni plutôt dans la matinée, lors d'une conférence de presse conjointe.

Il s'agit des ministres de la Culture et de l'Artisanat, porte-parole du gouvernement et du Pétrole, de l'Energie et des Mines.

Intervenant en premier, le ministre de la Culture et de l'Artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh, a indiqué que le conseil a examiné et adopté des projets de décrets et des communications dont le projet de décret portant règlement de discipline générale des corps de la Garde Côtes Mauritanienne.

En réponse à une question relative aux réactions de certains leaders de partis politiques sur ses propos au sujet du 3ème mandat, le ministre a affirmé qu'il n'existe pas d'articles qui soient en mesure d'immuniser la constitution contre le peuple. ''La volonté du peuple est au dessus à toutes les lois fondamentales et les évidences de la législation évoquent deux avis différents attribués aux jurisconsultes dont l'un parle de l'illégalité de l'immunisation de la constitution contre le peuple dont il est la source et c'est lui qui est à l'origine de son adoption. Le second approuve l'immunité mais estime qu'elle n'aura pas de sens, devant la nouvelle volonté du peuple'', souligne le ministre.

Au sujet de l'alternance pacifique au pouvoir, le ministre a souligné que son mécanisme ne réside pas dans les mandats, mais dans les urnes et a cité l'exemple des Etats réputés pour leur démocratie séculaire et qui ne limitent pas les mandats présidentiels, tels que la Grande Bretagne, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. ''Même en Israël, bien qu'il soit un Etat raciste et colonisateur du peuple palestinien, l'occident lui reconnait sa démocratie qui ne limite pas les mandats, a-t-il, remarqué. Et le ministre d'ajouter que le mécanisme réel de l'alternance pacifique au pouvoir demeure les urnes, les élections, la CENI et le conseil constitutionnel transparents.

S'agissant des répercussions démocratiques de la limitation des mandats, le ministre a souligné que celle-ci a engendré un recul démocratique à certains niveaux et rappelé que lors des dernières élections en Mauritanie, la majorité des partis politiques ont massivement participé aux élections législatives et municipales et se sont abstenus de participer aux présidentielles, jusqu'à l'expiration du mandat du Président et la vacance de ce poste. 

Lui succédant, le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines, M. Mohamed Ould Abdel Vettah, a déclaré avoir présenté devant le conseil des ministres un bilan de la 4e conférence sur les secteurs pétrolier et minier en Mauritanie et l'exposition tenue en concomitance avec cet important événement économique dénommée " Mauritanides ", organisé dans une contexte mondial marqué par la baisse aigue des prix miniers. ''L'organisation de cette édition en cette période s'inscrit dans le cadre du souci du gouvernement de faire connaître les opportunités du pays'', a-t-il dit. Il a annoncé, par la suite, le succès de la rencontre, rendue possible par la mobilisation de plus 1.500 participants et 60 stands présentés par 20 nationalités différentes.

Au sujet des conditions d'investissement, le ministre a souligné que le pays est devenu une destination prisée des investisseurs géologiques, grâce à la stabilité politique et sécuritaire, condition sine qua none de tout investissement. Et le ministre d'ajouter que la Mauritanie dispose d'un riche potentiel géologique, avec plus de 900 indicateurs miniers, 60 opérateurs économiques et 100 licences de prospection, un cadre juridique attrayant et un code des hydrocarbures et des mines figurant parmi les meilleurs et en mesure de séduire les investisseurs. Il a ajouté que le pays mène une révision régulière afin d'accompagner les nouveaux développements industriels.

AMI


Exploitation prochaine d'un gisement d'or en Mauritanie  13/10/2016

Exploitation prochaine d'un gisement d'or en Mauritanie
Un nouveau gisement d’or dans le nord de la Mauritanie sera exploité prochainement par la société canadienne Algold Resources, apprend-on d’un exposé présenté par un responsable de celle-ci à la Conférence Exposition sur les mines et le pétrole à Nouakchott.

Les travaux d’exploitation commenceront dans 18 mois et la durée de vie de la mine est estimée à entre 8 et 10 ans, selon l’exposé.

Le gisement en question est situé à près de 300 km au nord de Nouakchott alors que la capacité d’extraction du minerai sera de 4.000 tonnes par jour.

Par ailleurs, le ministère mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines a annoncé dans un communiqué la signature d’un nouveau contrat – production avec la société américaine CosmosEnergy en eaux profondes dans l’Océan atlantique.

Le communiqué a précisé que ce nouveau contrat s’ajoute à 3 autres qui lient l'Etat Mauritanien à Kosmos Energy dont les « récents travaux dans ce cadre ont mis en évidence d'importantes découvertes de gaz Offshore ».

Le présent contrat – production a été signé en marge de la Conférence Exposition par le ministre du pétrole, de l'énergie et des mines de Mauritanie, Mohamed Abdel Vatah, et le PDG de la société canadienne M. Andrew Inglis.

APA


Incendie à l'usine Guelb II de la SNIM  13/10/2016

Incendie à l'usine Guelb II de la SNIM

Un incendie a été déclaré ce mercredi à l’'usine Guelb II de la SNIM, Société nationale industrielle et minière de Mauritanie, a rapporté une source d’Alakhbar.  

 

Guelb II  est un complexe de production de minerai de fer  qui comprend une usine d’enrichissement de minerais de fer magnétites. Les travaux de ce projet ont été lancés à Zouerate (Nord), en novembre 2010, pour accroître de quatre millions de tonnes la capacité de production de minerai de fer de la SNIM.

Alakhbar


Le sucre passe de 180 à 300 UM  13/10/2016

Le sucre passe de 180 à 300 UM
Depuis la fin du mois de Ramadan, le kilogramme de sucre n’arrête pas de grimper. De 180, il est passé à 300 aujourd’hui  dans  tous les marchés de Nouakchott.  Les boutiques de la SONIMEX n’en disposent plus depuis  le mois béni. L’absence de sucre dans ces boutiques a fait le bonheur des commerçants privés qui   rétorquent que le prix du sac de sucre est passé à 13000 Um.
 
A en croire un gérant d’une boutique Sonimex,  ce produit de grande consommation sera disponibilisé  au cours de cette semaine. En tout cas, les maigres bourses en ont véritablement besoin.
 
L’augmentation du prix de ce produit de grande consommation vient quelque peu reléguer  au second plan la flambée d’autres produits de la consommation. Les mauritaniens  s’en plaignent mais les grands commerçants  n’en ont cure. Comme un chameau, ils poussent des cris  pendant qu’on les charge,  mais finissent toujours par se lever et transporter la cargaison.
 
Espérons que l’atelier sur la gouvernance économique préconisera une solution  à la flambée effrénée des produits de la grande consommation : sucre, huile riz, thé, lait, la viande, le poisson.

Signalons enfin que le Yaboy (sardinelle) est vendu, ce  10 octobre,  à 180 UM l’unité au marché de la plage. Allez savoir ce que vaut alors la courbine,  le thon…

Le Calame


1 2 3 4 5 » ... 228


Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Nouakchott, Paris, la guerre froide

15/01/2017 - Noorinfo