Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Yarba Ould Sghaïr a-t-il fait la connerie de sa carrière ?


A.O.S.A
Mercredi 23 Mai 2012 - 22:21


Yarba Ould Sghaïr a-t-il fait la connerie de sa carrière ?
D’abord les faits présumés : « La direction de l’Agence mauritanienne d’information (AMI) a décidé, mercredi, du licenciement du confrère Mamouny Ould El Moctar, pour des motifs liés à une activité de « concurrence déloyale ».

Dans une déclaration à l’ANI, le journaliste s’est dit surpris par cette mesure qu’il a qualifiée « d’arbitraire ». Il a également mentionné « qu’il a été recruté le 1er aout 1976 et qu’il a vu défiler tous les régimes, sans jamais avoir à subir de tracasseries et voilà qu’il est licencié le 23 mai 2012 sous un régime pluraliste pour des motifs futiles ».

Et le collègue Mamouny d’ajouter : « le directeur de l’AMI m’a demandé de cesser de traiter les sujets d’information liés à l’opposition et de ne plus signer des articles traitant de tels sujets, ce que j’ai balayé d’un revers de main, considérant qu’il s’agit d’une intimidation contradictoire avec l’esprit de liberté de la presse ». »
--------------------------------------
 
Quelle mouche a piqué ce hartani comme il faut pour aller se mettre à dos tous les journalistes tous bords confondus, leurs lecteurs, la blogosphère, internet pour avoir licencié par excès de zèle un journaliste pour « concurrence déloyale » ( sic ) car l’ancien écrit aussi ailleurs comme la plupart des journalistes qui compensent ainsi des salaires de misère malgré leur talent !
 
Pour « une concurrence déloyale » voilà bien une connerie royale !
 
Quelle folie de la part du Yarba d’abuser ainsi de son pouvoir avec si peu de tact à l’heure où Aziz tympanise le monde avec sa liberté d’expression qui apparemment, comme la gabegie, se pratique à la carte... Chacun sait que la liberté d’expression c’est bon pour le petit monde d’internet ou de la presse écrite qui publie à 500 exemplaires pour chaque quotidien et à mille pour les plus lus hebdomadaires car l’imprimerie nationale est à bout de souffle tellement elle est endettée à telle enseigne que le PM a fait virer un D.G qui l’a dit un peu haut et un peu fort ! Trop d’honnêteté, tue l’honnêteté…
 
Par contre dès qu’il s’agit de médias de masse, radio et télé, là, plus de liberté d’expression. Les sbires du pouvoir en manque d’arguments ne peuvent s’exprimer que sous l’anonymat tellement chacun traîne de casseroles ou sous le parapluie des médias domestiqués en présence de l’AMI qui est par excellence, c’est le cas de le dire, le désodorisant du pouvoir ! Cachez cette nature qu’on ne saurait sentir !
 
Ainsi, en Mauritanie, chaque âne est un tyran dans son enclos !

C’est la raison pour laquelle la tyrannie est bien supportée car chacun est un tyran qui exploite ceux qui sont sous ses ordres, ses responsabilités jusqu’à la famille, lieu de la tyrannie par excellence ! Même le planton docile et souriant toute la journée devient en rentrant chez lui un diable de tyran car il faut bien se libérer et déverser sur autrui ce qu’on accumule.
 
C’est ainsi que ce journaliste a été licencié bêtement dans la pure tradition du manque de tact de la communication d’Aziz. C’est l’esprit militaire dans sa plus maigre lumière qui fait des vagues chez les civils qui comprennent la chose toujours de travers comme les militaires auront toujours du mal à négocier pour faire passer la pilule à leurs administrés qui devraient répondre aux ordres par une exécution silencieuse et minutieuse de l’ordre même s’il ne dit pas de retirer les sacs en plastique quand on plante des arbres…

lire la suite...

 

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires