Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Washington : Nouakchott recule, la menace de Toka Diagana fonctionne…


A.O.S.A
Dimanche 21 Septembre 2014 - 18:10


Washington : Nouakchott recule, la menace de Toka Diagana fonctionne…
Quelle diplomatie de pacotille vraiment ! Pas pour avoir reculé à propos de la carte de séjour que les services compétents réclamaient pour l’enrôlement mais surtout pour l’avoir exigée au départ alors que ce problème venait d’être réglé à Paris. Il était inimaginable que l’administration mauritanienne réclamât ce document nulle part après l’avoir sorti de la liste des documents nécessaires à l’enrôlement à Paris.
 
Comment alors à Washington, nos bras cassés de l’administration ont-ils pu réclamer ce document sachant pertinemment que ça ne passerait pas même si l’homme, qui a les pleins pouvoirs en la matière selon la reculade de l’ambassadeur, est un Dia ? Comble du comble en matière de divagation diplomatique, Toka Diagana vient de nous apprendre que c’est l’ambassadeur de Mauritanie à Washington en personne qui l’a appelé pour lui annoncer que la carte de séjour n’est plus réclamée après la menace de la délégation de la diaspora ; pourtant selon Toka Diagana, c’est ce même ambassadeur qui a dit qu’il n’interviendrait pas dans cette affaire d’aucune façon ! Pourquoi alors appeler en premier monsieur Diagana et ne pas avoir laissé faire celui qui, selon l’ambassadeur qui ne voulait pas se mêler de ça, aurait les pleins pouvoirs à savoir monsieur Dia ?
 
Cette façon de faire est le reflet d’une diplomatie de pacotille qui est une honte pour la Mauritanie. Mais ce n’est là que le reflet de la confrérie des médiocres qui a encore frappé. La dernière en date c’est le ministre du travail qui laisse passer en conseil des ministres un décret hors la loi ! Décret qui a été ficelé par des bras cassés engraissés par le pouvoir qui paye là encore le prix fort de ses nominations pour faire plaisir à quelqu’un et non pour servir correctement ni l’Etat ni le patron suprême qui se retrouve encore une fois à signer des textes bancals.
 
A cette heure, un ami vient de m’appeler pour me dire que toute la république court au palais des congrès voir l’avant-dernière de Timbuktu depuis qu’ils ont appris que c’était sous le haut patronage du chef de l’Etat, vu que l'orientation artistique entre dans le cadre de la lutte contre les djihadistes. C’est une avant-dernière car le film a déjà été présenté en avant-première deux fois ne serait- ce qu’en France à Cannes et le 3 juillet à Paris pour finir en avant-dernière en Mauritanie 3 mois après comme des restes. 
 
On a même vu des militants frénétiques de la cause palestinienne sur Facebook à base de Pfffff partout avec indignation uniquement à ce sujet, crier aujourd’hui Yess ! au sujet de l’assassin de Mettou car ces types-là  ne sont pas émus de voir que la cause des hratines  a été sacrifiée et vendue pour un poste, histoire d’être grassement payé à ne rien faire aux frais du contribuable en faisant des films S.G. Lamentables militants dont le cœur a l’indignation sélective et ne voient que le malheur ailleurs et pas sous leur nez !
 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires