Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Wagne Abdoulaye Idrissa : Le diplomate susceptible de réconcilier les mauritaniens de France et d'Europe avec le Président de la République


Tribunes
Dimanche 24 Août 2014 - 12:53

Au sein de l’ambassade de Mauritanie à Paris, l’espoir renaît. Des mauritaniens se retrouvent en communauté voire en famille, s’embrassent, partagent les considérations du personnel diplomatique…Les services sont en ordre de bataille au profit des mauritaniens de France et d’Europe. Bref, la routine retrouve un semblant de normalité dont nul n'ignore l'indispensabilité pour nos concitoyens. Du jamais vu ou du moins depuis un certain temps ! Une nouvelle approche et une volonté qui ne peuvent que réjouir la diaspora.


Wagne Abdoulaye Idrissa : Le diplomate susceptible de réconcilier les mauritaniens de France et d'Europe avec le Président de la République
Voilà un choix politique et stratégique du Président de la République qui s’avère payant dans la perspective d’apaiser les relations entre les mauritaniens de France et leur Etat, par conséquent avec le Président de la République. Le nouveau Ambassadeur, son excellence Wagne Abdoulaye Idrissa n'est guère dans une logique de contemplation ordinaire comme le présagent les comportements émanant des certains pseudos « dilplomatico-observateurs ». Il s'inscrit dans une démarche d'action déterminée et engagée, marquant ainsi de son empreinte, en quelques semaines, la structure diplomatique parisienne.

On peut ainsi postuler sinon espérer qu'il est en bonne voie d'inscrire une nouvelle page, sans doute plus belle, d’une institution devenue, au fil des années, un cauchemar pour des milliers de mauritaniens. Comme le diplomate, le dit lui-même « les locaux de l’ambassade appartiennent à tous les mauritaniens, chacun doit s’y sentir chez lui ». Un principe pourtant évident et simple mais dont l'application, au regard des carcans socioculturels et administratifs mauritaniens, a souvent été un casse-tête voire une « usine à déception » dont le principal produit reste, évidemment, l'incompréhension. Un tel discours sous-entend un nouvel horizon, celui de l'espoir, de la fierté et de la solidarité nationale. Des princes chers et indispensables pour une nation comme la nôtre où la diversité culturelle et sociale, censée être une des richesses, est paradoxalement l'une de nos faiblesses. Chaque mauritanien de France peut avoir aujourd’hui le sentiment qu’aucun mauritanien n'est laissé au bord du navire: c'est la fierté d’être considéré et pris en compte. Pour résumer : le diplomate s’est attaché depuis son arrivé :

- A une réorganisation du personnel en fonction des compétences, de la reconnaissance, du professionnalisme...

- A recevoir en audience toutes personnes, associations ou ONG qui en ont font la demande sans aucune distinction ou considération particulière. Sa disponibilité traduit sa considération profonde et son immense respect pour les nombreux mauritaniens de France et d’Europe.

- A assouplir les conditions inacceptables de l’enrôlement. L’annulation de la carte de séjour comme pièce justificative dans le cadre de l’enrôlement est aussi le signe d’un patriotisme remarquable. C’est le signe qui redonne à la Mauritanie son indépendance vis-à-vis d’une autorité étrangère. Un document français, en l’occurrence la carte de séjour, ne doit guère être utilisé pour établir la citoyenneté Mauritanienne.

- A mettre fin à l’humiliation et au calvaire que subissaient des nombreux mauritaniens qui accomplissaient leurs formalités administratives via une fenêtre de l‘Ambassade. Il a ainsi rétabli un service d’accueil respectueux, professionnel et aimable à l’égard des mauritaniens et usagers de l’Ambassade. Bref, la vie « normale » reprend son cours, la diaspora respire !

Une bonne nouvelle nous permettant de nous consacrer davantage au développement social et économique du pays et à des actions utiles pour le bien-être collectif, grâce notamment au formidable mouvement associatif. Le temps est venu pour que tous les mauritaniens jouent collectif en vue de promouvoir la fierté nationale, le respect mutuel et la réussite collective car notre destin commun en dépend. Comme le montre le cas de ce diplomate exemplaire, être fier d'être mauritanien et pouvoir œuvrer pour la réussite du pays n'est pas une illusion. Cela dépendrait tout simple de la volonté des uns et autres.

Source:RapideInfo
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter