Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Vu d'Allemagne: Super Zlatan a toujours raison


Lu sur le web
Mardi 17 Mars 2015 - 16:41

Après sa sortie rageuse contre l'arbitre du match Bordeaux-PSG et contre la France, la star parisienne Zlatan Ibrahimovic et le club se font brocarder par un journaliste allemand.


Vu d'Allemagne: Super Zlatan a toujours raison
Ça n'a pas été une bonne semaine pour Zlatan Ibrahimovic : pour commencer, le Suédois a été expulsé à la suite d'un carton rouge mercredi dernier (le 11 mars) en première période d'un match de Ligue des champions contre Chelsea (ce qui pourrait avoir conditionné son humeur pour la suite des événements). De plus, son club a essuyé une défaite dimanche (le 15 mars) face à Bordeaux (2-3), malgré un doublé du superman scandinave.

Tout cela a fait sortir Ibrahimovic de ses gonds, à tel point qu'il n'a pas pu s'empêcher de passer sa colère sur l'arbitre de Bordeaux en se rendant aux vestiaires. Au professionnel de l'impartialité (qu'il jugeait loin d'être à la hauteur du profil de poste), il a conseillé de ne pas tarder à "se réveiller" et de prendre conscience qu'ici, il n'intervenait pas chez les amateurs. Puis il a ajouté que ça faisait quinze ans qu'il jouait au foot et qu'il n'avait jamais vu d'arbitre aussi pourri dans ce "pays de merde". La France ne mérite pas que "le PSG joue dans ce pays".
 

Zlatan a eu beau s'excuser assez vite sur Facebook de cette sortie malheureuse, il n'en avait pas moins complètement raison : pas un pays, pas un amateur de foot ne mérite un club tel que le PSG, cette succursale [du groupe] Qatar Sports Investment financée à coups de milliards.
 

Ibrahimovic, qui n'offre rien à son épouse pour son anniversaire ("Elle a déjà Zlatan !"), est une fois de plus le premier à exprimer une vérité qui fait mal. Le monde du football n'est pas aussi romantique que lui : ce sont des oligarques russes, des cheiks arabes, des producteurs de soda autrichiens, des constructeurs automobiles ou des fabricants de pilules allemands qui y sont aux commandes. Cela dit, ces mécènes font preuve d'une grande générosité et versent une obole même au vilain Zlatan. Quatorze millions nets par an, paraît-il. Bah, la qualité se paie, aurait-il dit un jour.


 


DIE TAGESZEITUNG , JÜRN KRUSE
Source: Courrier International
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires