Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Voila pourquoi la SNIM ne peut pas réussir


Tribunes
Samedi 4 Février 2012 - 16:10

Quand les compétences ne sont pas à la manœuvre aux postes de responsabilités, mais écartées, comment l’entreprise peut-elle résoudre ses problèmes et réussir ? Surtout si elle est dirigée par des lobbyistes redevables aux lobbies économico-politiques qui en ont fait leurs pions, qui sont en train de détruire en quelques mois les acquis de 50 ANS de la SNIM.


Voila pourquoi la SNIM ne peut pas réussir
Ce ne sont pas les programmes de fuite en avant, annonçant des objectifs de 18 Millions de tonnes en 2014 et 25 Millions de tonnes en 2018, qui tromperont le personnel de l’entreprise, proche de la réalité et qui sait que la SNIM n’arrive même plus à faire les 12 Millions de tonnes qu’elle a déjà réalisées. L’année 2011 dont les résultats ont été annoncés de façon précipitée, par un communiqué de la SNIM alors que les chiffres n’ont même pas encore été vérifiés, annonçant une vente de 11 Millions de tonnes, chiffre qui n’a pu être atteint qu’en incorporant un bateau chargé en Janvier 2012 et qui est nettement inférieur au programme prévu pour 2011 (12 Millions de tonnes) ainsi qu’à la vente réalisée en 2010.

Le chiffre d’affaires réalisé en 2011 est le résultat du travail de l’équipe qui était en place à la fin Novembre 2011, avant qu’elle ne soit désorganisée par les mutations tous azimuts qui ont touché une douzaine de structures ; d’autre part, le chiffre d’affaires réalisé n’a pas augmenté du fait du tonnage (qui lui, a baissé par rapport au budget et par rapport à l’année précédente 2010) mais grâce à l’augmentation des prix du minerai de fer sur le marché international sur lequel la SNIM n’a pas de maîtrise, mais découle de la conjoncture économique internationale qui impacte la sidérurgie (acier) et le marché du minerai de fer. Les programmes annoncés visent à endormir le Gouvernement et le Président pour gagner du temps, le temps que le DG passe la main à un autre qui héritera des problèmes causés par la gestion de son prédécesseur, ce qui est pour le moins irresponsable.


Comment est-il possible d’écarter des cadres supérieurs parmi les plus compétents, expérimentés, intègres, loyaux et dévoués à la SNIM et à l’intérêt général?

Voila pourquoi la SNIM ne peut pas réussir
Comment est-il possible d’écarter des cadres supérieurs parmi les plus compétents, expérimentés, intègres, loyaux et dévoués à la SNIM et à l’intérêt général, tels que Cheikh Sidahmed O. Sidi (ex Directeur du Projet Guelbs II), Didi O. Biha (ex DG Samma) et Dah O. Mohamed Mahmoud (ex DG Gmm) et les laisser inutilisés, alors que la SNIM a beaucoup de problèmes et qu’elle a besoin de toutes ses ressources humaines, et au-delà d’elle, le pays qui en manque cruellement. Et pourtant la SNIM et le Gouvernement se gargarisent de valoriser les ressources humaines. Drôle de façon de récompenser plus de 20 ans de bons et loyaux services et de valoriser les ressources humaines!

Quand les promotions et les mutations ne sont plus régies par le mérite ou par des objectifs rationnels de l’entreprise, étudiés et concertés avec les Directions concernées, mais plutôt faits en catimini sans concertation, et selon des considérations de petite politique politicienne ou de complaisance à des lobbies externes à la SNIM, qui avancent leurs pions pour les placer (prends-moi celui-ci, enlève-moi celui-là), alors la cohérence des règles de gestion est brisée, et la crédibilité du management est perdue, et bonjour les dégâts ! Pourquoi le personnel serait-il motivé pour faire des efforts s’ils ne sont pas reconnus et récompensés, mais plutôt banalisés et même parfois déconsidérés, alors que ce sont d’autres qui bénéficient de promotions obtenues à travers des raccourcis clientélistes et politiciens. L’application honnête des règles de gestion, en concertation avec les différents niveaux hiérarchiques, a toujours immunisé la SNIM contre les dérives clientélistes complaisantes, mais l’actuel DG c’est son dernier souci.

L'actuel ADG de la SNIM, Mohamed Abdellahi Ould Oudaa, sous le feu des critiques, dont les compétences sont mises en doute
L'actuel ADG de la SNIM, Mohamed Abdellahi Ould Oudaa, sous le feu des critiques, dont les compétences sont mises en doute
Quand le DG SNIM fait des réunions sur les lieux de travail avec des agents, à l’insu de leur hiérarchie, pour parler de sujets politiques ou de travail, et que les agents ne cherchent plus à obtenir des promotions ou des avantages grâce à leur travail, mais cherchent plutôt à faire intervenir un ami du DG ou une connaissance politique (élu ou autre), alors il n’y a plus de gestion rationnelle, mais plutôt des décisions clientélistes, et les ressorts qui permettaient à la SNIM de faire du bon management pour sortir des situations économiques difficiles, sont cassés. Et la SNIM, fleuron de l’économie Mauritanienne, voit son avenir menacé par cette gestion erratique, incohérente, clientéliste, non rigoureuse et irresponsable.

D’ailleurs le pays subirait malheureusement les conséquences dramatiques du coulage délibéré de la SNIM (volontairement ?) si la barre n’est pas redressée au plus tôt, pour redonner confiance au personnel de la SNIM dans son entreprise, à commencer par l’encadrement dont la grande majorité est démotivée, avec des conséquences déjà sur la production actuelle qui est faible, sans oublier les projets qui prennent de graves retards : Projet Guelbs II et les projets informatiques qui sont à l’arrêt.

La quasi-totalité de l’encadrement ne fait pas confiance à l’actuel DG pour mener le bateau SNIM à bon port, mais est convaincue qu’il va mener la SNIM au naufrage, à l’instar du Commandant du Costa Concordia, et qu’il sera parmi les premiers à quitter le navire en cas de difficulté, laissant le personnel se démener pour éviter un naufrage collectif.
Mais finalement, qui est le plus responsable de cette lamentable situation, l’actuel DG qui a de sérieuses carences de management et d’honnêteté intellectuelle, ou bien ceux qui l’ont placé à la tête de la SNIM malgré ses antécédents ?

El Hadj Ndiaye
Phd, expert en Ressources Humaines
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter