Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Voici comment le malheureux conseiller d’aziz est tombé dans le piège…


A.O.S.A
Vendredi 25 Novembre 2011 - 15:48


Voici comment le malheureux conseiller d’aziz est tombé dans le piège…
Quand j’ai vu la tête qu’il tirait dans ce coin de table puis ailleurs parfaitement ignoré par les organisateurs de « l’événement », j’ai compris qu’il y avait un problème ; quand j’ai vu le secrétaire général accroché à son stylo en prenant des pseudos notes avec un air de sympathique second couteau, j’ai trouvé curieux qu’un tel officiel puisse chercher contenance en pareille compagnie… Ce n’est qu’hier, en survolant le net que j’ai enfin compris ce qui s’est passé !
 
Quelle fut ma surprise en apprenant que le secrétaire général du ministère de la culture était à Bali jeudi dernier alors que je l’ai annoncé au vernissage à Nouakchott deux jours avant ; peut-être a-t-il voyagé au dernier moment pour pouvoir assister au vernissage à Nouakchott… Quelle fut ma surprise en regardant la photo venant de Bali montrant sans équivoque que le secrétaire général à Bali et celui du vernissage n’ont pas la même tête du tout ! Là j’ai compris que le président de l’UAPM m’avait par erreur désinformé.
 
Ainsi ai-je annoncé le secrétaire général alors qu’il ne s’agissait que d’un formidable conseiller de la ministre de la culture. Où sont passés tous les ministres annoncés par ce communiqué de l’UAPM paru sur cridem « son excellence Madame la Ministre de la Culture de la Jeunesse et des Sports présidera  le 22 Novembre 2011 à 17h, l’ouverture de la maison des artistes de Mauritanie. Elle sera accompagnée par le Ministre d’Etat à l’Education National et le Ministre de l’Industrie du Commerce et du Tourisme ? »

Aucun n’est venu ! Pas même le moindre secrétaire général ni de la culture, ni de l’éducation ni du tourisme. Seules présences de taille celle de la maire de T.Z et  celle du conseiller aux affaires culturelles du président de la république. Le malheureux est venu croyant trouver les autres ministres ou secrétaires généraux ou le cas échéant s’attendait-il à tout sauf à être ignoré et humilié de la sorte.
 
Voyez la tête qu’il tire en coin de table pendant que le conseiller lambda est au centre. Voyez ensuite sur cette photo comment on ne lui fait pas même la moindre place non pas pour couper le ruban mais pas même l’atteindre. Personne ne s’occupe de lui comme s’il était juste un cinéaste lambda invité pour colorer la table.
 
Quelle folie de l’UAPM ! Ne savent-ils pas que ce que peut faire pour eux maître Sissako, aucun ministre ne le peut, ni même Aziz qui n’a pas le même carnet d’adresses.
 
Pour comprendre ce qui s’est passé. Il faut savoir que toute cette agitation avec le conseiller, c’était pour passer à la TVM. C’est tout. Le reste n’a aucune importance. De là que le conseiller au ministère de la culture a été honoré quand celui d’Aziz a été humilié. A la place de Sissako, je serais parti discrètement bien avant l’arrivée de la télévision m’immortalisant en pareille piètre compagnie dans un coin de table ignoré, décalé, comme hors sujet !
 
Mais maitre Sissako est resté cool, il est même resté plus longtemps que les autres officiels partis avec la TVM. Quant au reste de mes « informations » au sujet de la ministre que j’ai annoncée absente car au Niger, il faut les mettre entre guillemets et par intérim comme le secrétaire général que j’ai annoncé…
 

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires