Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Violences faites aux hommes : Les hommes battus crient aussi leur détresse


Lu sur le web
Mercredi 28 Novembre 2012 - 20:29

Si la journée mondiale des violences faites aux femmes, le 25 novembre, a été marquée à travers le monde par une série de manifestions contre les viols, harcèlements et insultes à l’égard de la gente féminine, la journée mondiale des hommes, le 19 novembre, célébré une semaine plutôt est passée inaperçu. Sauf dans quelques rares pays comme le Burundi, qui pour la première fois a commémoré l’évènement. L’occasion pour, Vincent Bukuru, le président de l’Association pour la Protection des Hommes et de l’homme en détresse (ADPH6Burundi), de plaider en faveur des époux et concubins battus par leurs compagnes.


Violences faites aux hommes : Les hommes battus crient aussi leur détresse
«Au Burundi, les hommes sont tués, maltraités, chassés, abandonnés avec leurs enfants dans leurs ménages par leurs propres épouses ou emprisonnés sur un simple soupçon (..). C'est pourquoi, l'APDH-Burundi demande une enquête nationale sur les types et origines des violences, les causes, les conséquences et leurs gravités qui constituent la violation des droits de l'homme», a demandé le président de l'association.

Beaucoup en rient sous cape mais le phénomène existe bel et bien. A en croire le président de l’association, «4 personnes en sont morts» cette année. Il explique que le nombre est croissant mais que beaucoup n’osent pas en parler de peur de subir les moqueries du voisinage.

«Ces violences surviennent bien souvent à la suite de la perte de l’emploi par le mari. Ce dernier n’arrivant plus à satisfaire les besoins du ménage, la situation du couple, rapidement, se dégrade. Les conséquences sont connues: le traumatisme psychologique pour l'homme et pour les enfants, des blessures et, parfois, la mort», renseigne-t-il.

Pour Vincent Bukuru, le fléau ne sera jamais enrayé si les victimes ne s’assument pas.

«Le gouvernement devrait, de son côté, faire une enquête nationale sur ce fléau. Au Cameroun, les hommes se sont organisés, avec l’aide de l’Etat, pour lutter contre ce phénomène a-t-il plaidé cité par Afriquinfos.

Au Cameroun, une enquête des Nations-Unies dans 16 provinces (PDF) a permis de mesurer l’ampleur du phénomène.

Reste que la Journée Internationale des Hommes a été célébrée pour la première fois en 1992 à Trinité-et-Tobago et est observée aujourd'hui dans plus de 80 pays après qu'elle fut reconnue par l'ONU. Le thème de la journée cette année a été axée sur comment «aider les hommes et les garçons à vivre plus longtemps, plus heureux et en meilleur santé».

Lu sur Afriquinfos
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires