Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Violences à N’zérékoré : Alpha Condé appelle au calme


International
Mercredi 17 Juillet 2013 - 13:36

Le Président guinéen, Alpha Condé a, fait dans la nuit du mardi, une adresse à la nation dans laquelle il appelle les populations de N’zérékoré au calme. Cette déclaration fait suite aux violences intercommunautaires survenues dans cette localité entre les Guerzé et les Koniaké.


Violences à N’zérékoré : Alpha Condé appelle au calme
Le calme revient petit à petit à N’zérékoré après deux jours de violences entre les autochtones de la ville, les Guerzé et les endogènes, Koniaké, originaires de la préfecture de Beyla. Les violences se sont transportées à Beyla où, précise-t-on, des églises ont été incendiées. Déjà mardi, on parlait de 11 morts et plusieurs blessés.

La veille, le Président Alpha Condé a fait une déclaration dans laquelle, il appelle les populations de N’zérékoré au calme tout en précisant que la lumière sera faite sur ces événements malheureux, afin de traduire les auteurs devant les tribunaux. « Depuis quelques jours, la ville de N’zérékoré connait des évènements qui ont malheureusement causé des pertes en vies humaines, des blessés, et des dégâts matériels importants. Face à cette situation, j’appelle les populations au calme. Tout en présentant mes condoléances aux familles des victimes, je condamne ces actes. Je tiens à rassurer l’ensemble de la nation et particulièrement la population de N’zérékoré que le Gouvernement a pris toutes les dispositions pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Dans un état de droit, les citoyens ne doivent pas rendre justice eux-mêmes. Il faut faire confiance à nos traditions et à la justice de notre pays. Je m’adresse particulièrement aux sages de N’zérékoré qui ont fourni beaucoup d’efforts pour ramener le calme dans la cité. Je voudrais ici remercier particulièrement le Patriarche dont le courage et la tolérance ont été remarquables. Je vous rassure que toute la lumière sera faite pour identifier et traduire devant les tribunaux, les auteurs ou personnes responsables, qui répondront de leurs actes ».

Cet appel au calme du Président Alpha Condé n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ce mercredi matin, une source contactée sur place, indique que le calme est revenu dans la cité. « Les femmes commencent à repartir au marché. Certaines boutiques sont ouvertes », a fait savoir à Afrik.com un habitant de N’zérékoré.

Ces violences à N’zérékoré se passent au moment où le pays s’apprête à organiser les élections législatives prévues au 24 septembre prochain. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est dans la nuit du dimanche au lundi, lorsqu’un vigile Guerzé a abattu à Koulé, à 40 km de N’zérékoré, un présumé voleur de l’ethnie Koniaké. Ces derniers se sont révoltés pour attaquer les Guerzés en brulant leurs maisons ainsi que leurs biens.

Source:afrik
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire