Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Vie sur Terre : Ces méduses immortelles


Lu sur le web
Samedi 11 Mai 2013 - 13:19

Elles ne vieilliront et ne mourront jamais. Du moins, de leur mort naturelle. Elles sont capables de récupérer leurs forces infiniment. Elles ne connaissent pas les maladies et la faiblesse liée à la vieillesse… Il s’agit d’une créature du monde marin dont l’existence est contraire aux lois biologiques.


Vie sur Terre : Ces méduses immortelles
Faites connaissance : voici les méduses Turritopsis nutricula de la classe des hydrozoaires, qui vivent éternellement, biologiquement en tout cas. Ces petits habitants des mers (leur taille dépasse à peine 5 mm) sont capables de réaliser une véritable révolution dans le monde de la science. Elles ont une capacité incroyable de contrôler leurs propres gènes, ce qui les fait « revenir en arrière » dans l’évolution en cas de danger ou lors de l'achèvement du cycle de reproduction. En d’autres termes, les méduses Turritopsis nutricula recommencent leur cycle vital régulièrement.

« Cela arrive dans la science que des découvertes étonnantes soient faites tout à fait par hasard », raconte le zoologue Dmitri Issonkine dans un entretien accordé à La Voix de la Russie. « Le zoologue italien Fernando Boero de l’Université de Salento a mené une série d’expériences sur l’espèce Turritopsis nutricula. Personne n’a étudié ces méduses auparavant, car elles ont une apparence très banale et de ce fait n’intéressaient jamais les spécialistes. Après les expériences qu’il a menées, Boero est parti en mission ayant laissé l’aquarium avec ces méduses sans surveillance. A son retour, l'eau du réservoir s'est évaporée, et tous ses occupants sont tous morts.

Mais c’est là que le spécialiste a fait une découverte intéressante. Boero a décidé d'explorer les restes des méduses sous le microscope. Et quelle fut sa surprise lorsqu’il s'est avéré que les microorganismes étaient toujours en vie! Ayant enlevé leurs tentacules, les méduses sont passées au stade des larves. Il a été décidé de les remettre dans l’aquarium et remplir celui-ci avec de l’eau. Une fois plongées dans l’eau, les larves se sont transformées en polypes, qui ont à nouveau donné naissance aux méduses. C’est ainsi qu’une nouvelle étude des caractéristiques du cycle de vie et de la régénération de ces méduses a été lancée ».

De nombreux scientifiques pensent à juste titre que les méduses-hydroïdes Turritopsis nutricula sont les seuls êtres vivants sur Terre capables de se rajeunir de cette manière. Ils réalisent ce cycle infiniment, ce qui les rend presque immortels. Evidemment ils ne sont pas à l’abri des prédateurs qui peuvent les manger. D’ailleurs, si cette menace n’existait pas, les méduses de cette espèce pourraient présenter un danger réel pour l’équilibre de l’écosystème du milieu dans lequel elles vivent.

Selon V. Battaglia, son immortalité potentielle n'est pas la vraie raison de sa prolifération. On sait que de nombreuses autres espèces de méduses se multiplient un peu partout dans le monde à cause du réchauffement du climat et de l’activité humaine. La surpêche des principaux prédateurs des méduses est une possibilité, une autre hypothèse est que les navires et sous-marins ramènent involontairement dans tous les ports ces minuscules méduses qui se répandent quand on vide l’eau des ballasts3.

Aliona Rakitina
Pour french.ruvr.ru
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires