Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Vidéo : Aziz qui se lâche à propos de la Cédéao…


A.O.S.A
Jeudi 20 Décembre 2012 - 16:11


Vidéo : Aziz qui se lâche à propos de la Cédéao…
Finalement quel meilleur cadeau pour Aziz en ce jour de son anniversaire que de mettre en ligne cette vidéo que naïf que nous sommes, pensions délicate. Aziz s’est exprimé en public devant des journalistes étrangers, il espérait bien que ses propos et ses arguments seraient repris par le triumvirat RFI, TV5, le monde, il n’en fut rien ! Ce n’est d’ailleurs pas même une sortie à côté de la plaque pour le soutien de la France car Aziz dit toujours en public que la Mauritanie n’ira pas en guerre avec la cédéao sauf si elle est attaquée.

Voir la VIDEO cliquez ici

Alors comment comprendre que pendant que la France s’active forte du soutien de 14 membres sur 15 du conseil de sécurité pour régler le problème nord malien, comment comprendre qu’Aziz étant contre l’intervention militaire, il ajoute tout de même chez jeuneafrique au sujet de la France : « même si nous partageons la même vision des choses et la même stratégie. » ? Aziz en refusant de se joindre à la cédéao dans cette affaire, partage-t-il les propos de Rice à l’ONU qui dit «  It’s crap » ?

De toute façon que vaut la parole d’Aziz dans cette affaire car entre être officiellement engagé et juste servir son sol à une base aérienne, il y a de la marge d’où cette phrase Ahmed Ould Daddah « cette guerre qui n’est pas la nôtre et qui, par la force des choses, verra immanquablement l’utilisation de nos aéroports et de nos frontières… »

Voir Jeuneafrique qui vient de publier un article où ils reprennent les propos « d’un officier supérieur français au fait du dossier » disent-ils, et c’est pas triste…

« Il est probable qu'ils refuseront le combat frontal, pour lequel ils n'auraient aucune chance. Si la force qui leur est opposée est crédible, ils vont certainement quitter les villes et tenter de gagner leurs sanctuaires dans les massifs montagneux proches de la frontière algérienne, comme l'Adrar des Iforas, et là ce sera une autre paire de manches de les déloger » La suite de l’article n’est pas plus rassurante…

« Afghanistan en perspective » précise jeuneafrique qui reste un canard des juntes à fric, n’oublions pas ce détail.

En vérité, la seule question qui vaille est de savoir dans cette affaire si le pré carré Français va perdre définitivement du terrain au profit d’autres puissances de la place et d’ailleurs… Une chose est sûre dans cette affaire, Aziz sait que « les mauritaniens n’aiment pas guerre » comme il dit et Aziz lui risque tout en allant dans le sens contraire aux intérêts stratégiques algériens dans cette affaire. Que peut-il faire entre la France et Alger avec les USA pour juges du nombre de coup à servir sur Aziz le bouffon des rois dans cette affaire qui le dépasse désormais ? Il ne peut faire que ce qu’il sait le mieux faire : naviguer à vue pour passer entre les gouttes en attendant la fin de la tempête, ce n’est pas gagné car non seulement il est déjà mouillé jusqu’aux os mais en plus il ne s’agit pas d’eau plate ni de balles à blanc, quoique…, mais de balles réelles dont il vient de savoir quelque chose…

Reste une seule inquiétude que tous les mauritaniens devraient avoir : Aziz fait-il le jeu des islamistes à l’extérieur et à l’intérieur pour avoir toujours un fâcheux ennemi à agiter pour se maintenir ? C’est la vieille recette qui marche à merveille en occident et même chez les tyrans du tiers-monde. Ne dit-on pas qu’au moins avec Aziz la sécurité est assurée machallah ? Quant à l’intérieur, le pouvoir fait tout pour détruire l’opposition traditionnelle pendant qu’il laisse l’opposition islamiste s’organiser : bientôt nous n’aurons plus qu’un choix à l’intérieur comme à l’extérieur : Aziz le barbier ou les islamistes barbus de fraîche date...

De là que la HAPA donne 19/20 à un site d’obédience islamiste comme alakhbar, le nec plus ultra de la déontologie, sans parler de l’infiltration dans Tawassoul car si Jemil Ould Mansour a juré comme chacun sait à propos d’Aziz c’est qu’il était sûr de sa source or sa source ne pouvait être que très près d’Aziz, une sorte d’agent dormant qui finalement ne dormait pas du tout et le jour J a empoisonné l’empoisonneur…

N’a-t-on pas dit qu’Aziz a précipité la chute du Mali via le MNLA ?

Aujourd’hui le 2012 2012 est une belle date d’anniversaire avec pour cadeau le congrès de Tawassoul qui s’ouvre avec des pointures du monde islamiste. Aziz peut être content, sa créature prend forme pendant que les autres opposants classiques s’éteignent mais une chose est sûre et Aziz devrait en tenir compte : nul ne gagne jamais à jouer avec l’islamisme politique même si en Mauritanie la rue ne pourra faire mouche que si le guide est un hartani islamiste ; combien en trouve-t-on dans Tawassoul où il s’agit surtout d’un islamisme plutôt arabo or rien ne pourra jamais être fait de révolutionnaire sans les haratines comme leaders d’un mouvement islamiste.

Ce n’est pas demain la veille car les haratines sont éloignés du savoir islamique, de là que l’esclavagisme a toujours été si bien justifié par les interprétations orientées des marabouts complices, sans parler de la domination par la langue arabe qu’on se garde bien d’apprendre aux haratines qui dans leur majorité parlent hassanya et dont l’élite parle mieux le français que l’arabe…

Quelle misère d’en être encore et toujours à ces affaires de castes alors que tout est corrompu du sommet à la base avec ici et là des gens d’honneur dans toutes les couches mais résignés et silencieux.

Wait and see

Happy birthday Mister président…

Vlane.aosa

en ligne aussi sur agoravox.fr


 

Vidéo : Aziz qui se lâche à propos de la Cédéao…
Mise à jour AFP, pas de calendrier, financement encore flou, mais une résolution...

"  New York
(Nations unies) - Le Conseil de sécurité a adopté jeudi à l'unanimité une résolution autorisant pour une période initiale d'un an, le déploiement d'une force internationale au Mali.

La résolution ne fixe pas de calendrier précis pour le déclenchement d'une offensive au Nord-Mali afin d'en chasser les groupes islamistes extrémistes qui contrôle cette région depuis six mois.

Le texte a été mis au point par la France et était soutenu par les Etats-Unis, le Royaume uni, le Maroc et le Togo. Cette résolution 2085 comporte un volet politique appelant Bamako à lancer un dialogue politique pour rétablir pleinement l'ordre constitutionnel, notamment en organisant des élections présidentielles et législatives avant avril 2013.

Elle invite aussi les autorités maliennes de transition à engager des négociations crédibles avec les groupes présents dans le nord du pays, essentiellement les Touareg, qui se dissocieront des organisations terroristes contrôlant cette région dont Al-Qaida au Maghreb islamique et Mujao.

Sur le plan militaire, il s'agira d'abord, parallèlement aux efforts de réconciliation politique, de reconstruire l'armée malienne et d'entraîner les troupes panafricaines qui feront partie de la force -- appelée Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) -- afin de les rendre prêtes à reconquérir le Nord.

Mais il faudra que le Conseil de sécurité s'estime satisfait de l'état de préparation de cette force, à partir de certains critères précis (entraînement, efficacité de la structure de commandement, équipement, adaptation au terrain) avant qu'elle puisse se déployer au Nord.

Des responsables de l'ONU et des diplomates estiment que la reconquête de cette partie du pays ne pourra en tout état de cause pas commencer avant l'automne 2013, pour des raisons climatiques et de préparation. "


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires