Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Union européenne : La délégation à Nouakchott saisie à propos des déchets des épaves


Actu Mauritanie
Mercredi 10 Avril 2013 - 10:44

La délégation de l’Union Européenne a été saisie par des organisations de la société civile européenne à propos du sort réservé aux déchets toxiques des épaves enlevées de la rade Nouadhibou.


Union européenne : La délégation à Nouakchott saisie à propos des déchets des épaves
Autres articles
Les mêmes organisations de la société civile européenne qui s’inquiètent du sort réservé à ces déchets toxiques avaient écrit à ce sujet à Andris Piebalgs, membre de la commsssion développement coopération de la Convention Aarhus d’accès à l’information, pour recevoir une copie des résultats de l’étude d’impact environnementale financée sur le fonds Stabex dans le cadre de l’enlèvement des épaves opéré par la société hollandaise Mammoet BV.

Mauriweb s’est fait l’écho, rappelle-t-on, le 15 mars 2013, des inquiétudes en rapport avec la gestion des déchets des 53 épaves enlevés par la société hollandaise. Ces déchets stockés une première fois dans des camions de la société hollandaises avaient mystérieusement disparu sans que l’on sache où ils ont été ensevelis.

Par ailleurs, des questions fusent sur le mode d’emploi de ses épaves par la société hollandaise. «Il y a de fortes raisons de s’inquiéter concernant le mode d’emploi d’enlèvement de ces épaves » précisent nos sources qui indiquent qu’il Il y a « deux sources de pollution néfastes à l’environnement et à la santé des populations: les PCB qui se diffusent dans l’eau (affecte les poissons que l’on mange), et les déchets ramenés à terre suite au découpage des épaves en mer (l’amiante qui se désagrège en fines particules qui se répandent dans l’air et attaquent le système respiratoire, provoquant des cancers).

Selon des informations non vérifiées, les déchets furent transportés en décembre 2012 vers un site dans le Sahara Occidental puis déchargés au nord de la route de Laguera.
Plusieurs études récentes liraient ainsi la découverte de pollution aux PCB dans la zone ouest africaine à l’enlèvement des épaves de Nouadhibou.
Notons enfin qu’une Ong européenne, « Robin des Bois » forte du constat du manque d’expertise mauritanienne en matière de recyclage ou de stockage de tels déchets, avait réclamé en 2011 déjà que ces déchets dangereux soient éliminés en Europe.

Source: Mauriweb
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires