Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Une réponse cinglante à Jemil Mansour…


A.O.S.A
Mardi 27 Novembre 2012 - 02:56


Une réponse cinglante à Jemil Mansour…
Commentaire lu sur cridem : «  Les libertés d’expression et de manifestation ne sont pas réservées aux opposants ! Les formes qu’elles prennent sont à l’image des peuples concernés et de la maturité de la classe politique du moment.

Dans les manifestations d’opposants on a entendu des insultes et « Aziz dégage » sans que la force publique ne les empêche pour ce motif. Au nom de quoi le statut de leader d’un parti d’opposition donne-t-il une immunité contre l’insulte ?

Il n’existe pas d’immunité dans le code pénal pour raison d’appartenance à un parti politique ou une association de droits de l’homme ou professionnelle. Je dis cela pour tous les voleurs qui peuplent les partis d’opposition aussi densément que celui du pouvoir. Lesquels lorsqu’ils sont exceptionnellement entendus par la justice plaident avec les partis politiques leur encartage et qui condamnés sont accueillis à bras ouverts dans l’opposition.

Les insultes , les manipulations médiatiques , l’achat des conscience par les fonds détournés de la charité musulmane internationale, l’intimidation des consciences par le religieux, l’abus de faiblesse sur citoyens sous éduqués, l’exploitation des misères sociologiques et de la misère matérielle des humbles , tout cela lorsqu’il se fait méthode d’un mouvement politique doit être combattu.

L’irrespect des institutions qui consiste à déclarer un parlement illégal , à continuer à y siéger et percevoir ses émoluments, la violation des institutions qui consiste à avoir une face connue et institutionnellement reconnue, et des mouvements clandestins, le principe qui consiste à dire oui à la réalité institutionnelle quand cela vous arrange et la déclarer illégitime quand elle ne convient pas, tout cela a fini de donner le vrai visage de Tawasoul.

Je vais encore vous faire plaisir monsieur,
La civilisation et la démocratie ne conduisent ni à l’impuissance ou à l’annulation de la force publique. Une démocratie est parfaitement en mesure de terroriser les terroristes, éliminer physiquement les assassins qui échappent au droit commun. Ne pas permettre qu’une minorité impose par la rue son point de vue. Elle est légitimée à la lutte contre la subversion lorsque les forces adverses entendent jouer et se jouer des libertés démocratiques.


lire la suite...
 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires