Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Une femme atteinte du virus Ebola est morte dans le nord de la Sierra Leone


Actualité
Lundi 14 Septembre 2015 - 20:52

Un nouveau cas d’Ebola a été découvert dans le nord de la Sierra Leone. Les autorités sanitaires ont affirmé, lundi 14 septembre, que cette nouvelle contamination est sans relation avec un foyer de contamination situé dans une province voisine.


Un médecin met sa combinaison avant d’entrer dans le centre de traitement d’Ebola, à Freetown, en octobre 2014.
Un médecin met sa combinaison avant d’entrer dans le centre de traitement d’Ebola, à Freetown, en octobre 2014.
Testée positive au virus, une adolescente de 16 ans est morte dimanche dans le centre de l’International Medical Corps (IMC) à Makeni, dans la province de Bombali, a précisé dans un communiqué le Centre national de lutte contre Ebola (National Ebola Response Centre, NERC).

Le dernier cas enregistré dans cette province frontalière avec la Guinée remontait à près de six mois, selon les autorités sanitaires et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
[le] professeur et[de l’adolescente] sont à présent sous surveillance », a fait savoir Hamidu Fornah, porte-parole local du NERC, à l’Agence France-Presse. 

Deuxième mort depuis août
 
Le 24 août, à Makeni, dans l’est de la Sierra Leone, une autre malade, traitée elle avec succès, sortait de l’hôpital, après plus de deux semaines sans nouvelle contamination signalée dans le pays. Le pays espérait alors être sur la bonne voie pour être débarrassée du virus. Mais, à la fin d’août, un cas mortel d’Ebola a été enregistré dans la région de Kambia, où une femme de 67 ans était morte dans le village de Sella Kafta, dans le nord-ouest du pays.
 
Tout lien entre cette mort et celle de l’adolescente est a priori à exclure, car, selon un responsable médical, cette dernière n’avait pas quitté la province de Bombali récemment.
 
Le Liberia libéré d’Ebola
 
Cette épidémie qui a touché l’Afrique de l’Ouest est la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale, en 1976. Depuis la fin de 2013, elle a fait environ 11 300 morts sur un peu plus de 28 000 cas – pour l’essentiel en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, d’après l’OMS.
 
Si la Sierra Leone ne semble plus épargnée, le Liberia ne compte plus aucun cas d’Ebola, selon l’OMS, qui a annoncé le 3 septembre la fin de la transmission du virus, après une première annonce similaire il y a quatre mois.

En Guinée, trois nouveaux cas ont par contre été recensés ces dernières semaines. D’après l’OMS, un pays est déclaré exempt du virus quarante-deux jours – soit deux fois la durée maximale d’incubation – après le dernier cas connu.

Le Monde.fr avec AFP
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires