Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Une antenne du Mossad accuse Ould Dedew d'être le guide de l'égorgeur Adel Kermiche...


A.O.S.A
Lundi 29 Août 2016 - 13:02


Tout à l’heure je reçois un mail avec un lien vers un article qui parle, vidéo à l’appui, d’un cours sur l’art de battre sa femme et ses enfants par Mohamed Cheikh Ould Dedew


« Au septième chapitre de son émission de consultation religieuse à l’occasion du Ramadan, l’animateur pose à l’érudit mauritanien Cheikh Mohammed Ould Dedew la question de savoir si un mari peut « discipliner » sa femme par des coups. Cheikh Dedew répond par l’affirmative, expliquant comment et quand un homme peut battre sa femme et ses enfants. Selon lui, les coups devraient être le dernier recours et ne pas porter sur le visage ni être administrés dans un accès de colère. Et d’expliquer que l’homme doit battre sa femme avec la main trois fois sur le dos et ne pas recourir au fouet. Le chapitre consacré à la question du mariage a été mis en ligne sur la chaîne YouTube de Cheikh Dedew le 24 juin 2016. »

 

 

 

 

Cela peut scandaliser certains, pourtant en l’occurrence, le Cheikh ne fait qu’appliquer le verset 34 de la sourate 4 « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »

 


Reste à savoir comment battre sa femme. Le Cheikh mauritanien dit avec la main sur le dos pour faire sortir d'elle le satan...


http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/5640.htm


Un autre savant dit au maximum avec un « mousswac », petit morceau de bois fin qui sert de brosse à dent traditionnelle. Ainsi cet autre rappelle que cela ne se fait pas sous le coup de la colère et qu’on ne frappe pas une femme comme une bête. Il s’agit surtout du dernier recours quand l’homme est fâché après avoir usé d’autres signes pour montrer son état d’esprit jusqu’à déserter le lit conjugal.

 

 

Mais comme le coran ne dit pas comment frapper, les avis divergent en fonction des interprétations et des écoles... Ainsi, les radicaux trouveront moyen de dire qu’il faille frapper la femme bien comme il faut... Ainsi chez le cadi, il y a quelques jours, j’ai vu une femme venir  avec sa famille demander le divorce car le mari la frappait jusqu’à l’envoyer à l’hôpital mais le mari refuse le divorce or la femme ne peut pas répudier son mari... Elle peut juste en appeler au cadi…

 


Tout cela n’a rien à voir avec ce qui nous occupe. 


Tout ça pour dire que le site Memri.org qui rapporte cette leçon de Dedew annonce en bas d’article que c’est ce même Mohamed Hacen Ould Deddo qui serait le cheikh mauritanien dont parle Adel Kermiche qui a égorgé le prêtre en France.
lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires