Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Un soldat français tué par un tir ami


Guerre au Mali
Samedi 29 Août 2015 - 10:25

Baptiste Truffaux, un soldat français âgé de 23 ans est décédé jeudi au Mali suite à un «tir accidentel» tiré par un autre soldat français dans l'enceinte du camp de la force Barkhane, à Gao.


 Un soldat français âgé de 23 ans est décédé jeudi au Mali suite à un «tir accidentel» tiré par un autre soldat français dans l'enceinte du camp de la force Barkhane, à Gao, a annoncé l'Armée de Terre ce samedi. «Après avoir reçu les premiers soins sur le lieu de l'accident», le marsouin de 1e classe Baptiste Truffaux a été transporté vers une unité chirurgicale où il est décédé, précise l'armée dans un communiqué.
 
D’après le site de l’armée de Terre, la victime était native d’Angers (Maine et Loire). Cela faisait plus de deux ans qu’il servait son pays, puisqu’il était volontairement engagé depuis le 4 juin 2013.

Son contrat était de 5 ans.  «Au sein de la 2e section de la 3e compagnie, il avait suivi «la formation initiale des  jeunes marsouins», où il s’était illustré «par son engagement personnel, sa rigueur et son enthousiasme», souligne le communiqué de l’armée. Il avait rejoint les «Panthères» de la 3e compagnie de combat le 1er décembre 2013.
 
«TRÈS DYNAMIQUE ET EFFICACE»
 
«Parfaitement intégré au sein de son unité, très dynamique et particulièrement efficace, il (s’était distingué) par son sens de la camaraderie», lit-on encore. Il avait initialement occupé la fonction de pilote VAB (véhicule de l’avant blindé) puis en juillet 2014 avait obtenu la qualification de tireur missile ERYX.

«Son excellente manière de servir lors de la préparation opérationnelle de son unité» lui avait permis d’être promu au sein de sa compagnie pour la mission du groupement terrestre désert Ouest - MISTRAL (GTD-O MISTRAL) au Mali en mai 2015. Le marsouin de 1re classe Truffaux était titulaire de la médaille outre-mer «Sahel -» et de la médaille de bronze de la Défense nationale.
 
Il est le 11e soldat français tué depuis le début de l'opération française au Mali. L’opération «Barkhane» lancée le 1er août 2014, en partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso), et commandée par le général de division Patrick Brethous, a succédé à «Serval» (11 janvier 2013 - 1er août 2014), dans le but d’anéantir les jihadistes de la zone sahélo-saharienne.

Parismatch
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Guerre au Mali





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires