Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Un responsable confirme la détention en Mauritanie d'un Canadien lié à al-Qaïda


Actu Mauritanie
Samedi 13 Avril 2013 - 16:00

Un jeune Canadien purge actuellement une sentence de deux ans de prison en Mauritanie après avoir été condamné l'an dernier d'avoir eu des liens avec la division nord-africaine du groupe terroriste Al-Qaïda, a affirmé un officiel mauritanien jeudi.


Un responsable confirme la détention en Mauritanie d'un Canadien lié à al-Qaïda
Aaron Yoon a été accusé d'avoir tenté de quitter la Mauritanie pour se rendre à des camps d'entraînements liés à Al-Qaïda dans le nord du Mali.

Le responsable qui a divulgué sa situation s'est confié sous le couvert de l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à parler aux médias.

Une cour criminelle du pays africain a reconnu Yoon coupable d'avoir des liens avec une organisation terroriste et d'avoir menacé la sécurité nationale de la Mauritanie.

Selon les autorités, le Canadien, âgé de 24 ans, s'était rendu en Mauritanie pour étudier le Coran et il a ensuite été recruté par des militants islamistes radicaux pour se rendre au Mali. Il a été arrêté en décembre 2011 et reconnu coupable en juillet dernier.

Selon la CBC, il a nié son implication dans des activités terroristes.

Le gouvernement canadien a indiqué que ses diplomates continuent de fournir de l'assistance consulaire à Yoon, tel qu'ils le font pour tous les Canadiens détenus à l'étranger.

Un porte-parole pour Diane Ablonczy, la ministre d'État des Affaires étrangères, a réitéré que l'assistance consulaire fournir à Yoon ne devrait pas être interprétée comme étant un signe de culpabilité ou d'innocence.

La CBC avait rapporté que Yoon, qui aurait voyagé à l'étranger avec les deux Canadiens tués dans une attaque terroriste en Algérie, s'était plaint que le gouvernement canadien ne lui avait pas offert d'assistance.

Le diffuseur public avait rendu publics la semaine dernière des extraits d'une entrevue avec un homme que le réseau disait être Yoon, témoignant depuis la prison.

L'homme disait avoir été torturé et battu pendant sa détention, et a nié son implication dans des activités terroristes.

Il a également affirmé à la CBC qu'il ne savait pas comment les deux Canadiens tués en Algérie plus tôt cette année étaient devenus liés avec des militants.

Yoon se serait rendu à l'étranger avec Ali Medlej et Xristos Katsiroubas, les deux hommes dont les corps ont été retrouvés sur le site d'une attaque terroriste sur un complexe gazier algérien. Les trois hommes étaient originaires de London, en Ontario.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été appelée à aider les autorités algériennes dans leur enquête sur l'attaque, qui a causé la mort de 38 otages et de 27 autres extrémistes.

La police fédérale a tenu une conférence de presse cette semaine pour divulguer que les enquêteurs continuaient leur travail pour recueillir des preuves et déterminer les circonstances qui ont mené Medlej et Katsiroubas à quitter le Canada.

La GRC a également demandé à quiconque ayant des informations sur des Canadiens qui quitteraient le pays pour participer à des activités terroristes de contacter la police.

Medlej et Katsiroubas sont soupçonnés d'avoir joué des rôles importants dans l'attaque.

La police n'a dévoilé aucune autre information au sujet des deux hommes ou d'autres suspects potentiels, pour ne pas nuire à l'enquête.

Source: 985fm
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires