Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Un ancien ministre affirme l’authenticité des enregistrements attribués au président Aziz


Actu Mauritanie
Jeudi 23 Mai 2013 - 08:44

L’ancien ministre de l’Intérieur mauritanien, Eddah Ould Abdel Jelil, a cité quatre arguments qui prouvent, selon lui, l’authenticité des enregistrements "douteux" attribués à Ould Abdel Aziz et l’existence de relations entre ce dernier et des narcotrafiquants.


Un ancien ministre affirme l’authenticité des enregistrements attribués au président Aziz
La presse mauritanienne avait révélé un document sonore sur une "transaction douteuse" qui serait entre le président Ould Abdel Aziz et un ressortissant irakien, Alawi, établi au Ghana. On n’entend dans les enregistrements : "livraison d’une cargaison…Il faut ouvrir l’un des coffres et leur donner deux millions pour résoudre le problème…nous n’avons pas une autre solution".
Le premier argument de Ould Abdel Jelil s’agit de la "reconnaissance implicite" de l’intéressé: "Ould Abdel Aziz est entré en négociations avec ceux qui ont fuité les enregistrements et a demandé le soutien de certains pays pour éviter d’autres fuites".

Le deuxième c’est que l’un des quatre députés qui défendent le président Aziz sur ce dossier "a affirmé que ce dernier discutait avec l'Irakien pour le convaincre à investir en Mauritanie". Sur ce point Ould Abdel Jelil a rappelé que "Aziz a ordonné à l’Irakien de prendre deux millions dans un coffre" avant de s'interroger: "Comment un homme d’affaires reçoive d’ordres de Aziz pour investir en Mauritanie ? Comment Coumba Ba qui est une dentiste soit s'occupe-t-elle de cette affiare?

Encore, a-t-il poursuivi, le directeur de publication de l’hebdomaire "La Tribune", Mohamed Vall Ould Omer, a écrit sur une escale de Ould Abdel Aziz au Burkina Faso sans invitation officielle ni problème technique, mais pour attendre cette même Coumba Ba qui arrivait avec des caisses.

Il y a, en troisième lieu, "la rencontre entre Ould Abdel Aziz et des narcotrafiquants à l'éoropoet dont certains ont été par la suite arrêtés pour trafic de drogue".

Quatrièmement, personne "en Mauritanie ne s’est étonné de la citation du nom de Ould Abdel Aziz dans ces enregistrements et dans des dossiers liau à la drogue".

Eddah Ould Abdel Jelil a dit être prêt à révéler le reste de ses preuves si la majorité accepte d’en débattre sur la radio et sur la télévision. Mais Ould Abdel craint, a-t-il dit, que le sujet de prédilection des médias offiels ne soit seulement l’organisation des prochaines élections législatives et municipales et la CENI qui est " installée dans une villa de Mohamed Ould Abdel Aziz au quartier chic de Tavragh Zeina à Nouakchott".

Source:Alakhbar
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires