Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

UPR: Un meeting pour vulgariser les résultats du dialogue national


Actualité
Samedi 19 Novembre 2011 - 21:03

La campagne de vulgarisation des résultats du dialogue national des militants de l’Union pour la République (UPR) a débuté ce samedi 19 Novembre à l’hôtel Émirat à Nouakchott, en présence de nombreux militants du parti et de ministres de l’actuel gouvernement, membres du parti présidentiel.


Madina Dia (2ème sur la gauche), présidente de la fédération de Nouakchott-1 de l'UPR
Madina Dia (2ème sur la gauche), présidente de la fédération de Nouakchott-1 de l'UPR
Selon un responsable de l’organisation deux mille personnes auraient été présentes à ce meeting. Celui-ci, organisé par la fédération de Nouakchott 1 de l’UPR, salue le processus de dialogue comme «un consensus permettant de trouver les solutions adéquates aux grandes questions nationales». Dans son discours la fédérale de Nouakchott 1 note que «les résultats du dialogue constituent un acquis national très important, dans le sens où il proclame des perspectives prometteuses favorable à l’enracinement et la consolidation du système démocratique».

Par ailleurs, la présidente de cette fédération, Madina Dia, demande aux militants de rester «vigilants face aux tentatives visant à faire obstacle à la mise en œuvre des résultats du dialogue; tentatives menées par une certaine opposition en faillite, déstabilisée par la réussite du dialogue et la clairvoyance du président à travers cette initiative».

Cette opposition est perçue d’après elle comme «négatrice» cherchant à simuler des crises et à exploiter les libertés conçues par le système politique pluraliste.

Boycotter les partis ayant boycotté le dialogue

Pour le président de l’Association Mauritanienne pour le développement et la lutte contre la pauvreté, Cheikh Sidi Ould Lemine, ce dialogue est important dans la mesure où il a été conçu par «les vrais amis de la Mauritanie». Selon lui, les partis qui ont boycotté les assises nationales initiées par la majorité présidentielle et trois partis de l’opposition ne souhaitent pas l’unité de la RIM. Il veut les sanctionner en incitant les gens à «boycotter tous les partis qui n’ont pas pris part au processus de dialogue».

Les jeunes de l’UPR sont sortis aussi pour se faire entendre afin que leurs préoccupations soient prises en compte par les responsables du pays. Ils entendent prendre part aux prises de décisions pour mieux représenter convenablement leur parti. Le représentant des jeunes du parti à Sebkha, Sidi Bacary, fustige «la marginalisation des jeunes au niveau des postes de politiques». «Ces derniers ont le droit d’occuper des postes stratégiques» insiste-il.

La vieille Lamatt Mint Moktar 54 ans, a salué la force de ce dialogue qui a uni tout le monde. Cette militante est la présidente d’unité de base de Sebkha, farouche supportrice d'Aziz depuis son accession au pouvoir. Après ce meeting, les militants seront mandatés pour vulgariser au niveau de leurs bases les résultats du dialogue.

Awa Seydou Traoré
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires