Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

UNE PEAU DE BANANE CHINOISE GLISSEE SOUS LES PIEDS D'ARGILE DE WALL STREET


Economie
Mardi 25 Août 2015 - 13:55

Chers lecteurs, bien avant de prendre des vacances, et cela pendant juin et juillet, je vous avais vivement suggéré ici et sur les Revue de Presse vidéos, de planquer vos économies dans une monnaie stable, en l'occurence la couronne norvégienne.


Malgré cela, certains d'entre-vous m'avaient demandé s'il ne valait pas mieux les mettre dans le yuan.

Ha ha ha... LØL

En plein mois d'août (genre Nixon le 15 août 1971 déconnonectant le dollar de l'or -ni vu, ni connu- pour cacher le défaut de paiement des Etats-Unis) la Banque Centrale de Chine a décidé de porter un premier coup à sa monnaie en la dévaluant en pleine "vacances mondiales", histoire de glisser une jolie peau de banane aux Américains.

Un choix stratégique, mesuré, pesé et calculé, effectué en même temps que l'effondrement de la Bourse chinoise. Pourquoi? Entre autres parce que depuis le début de l'année, en plus du ralentissement de la production industrielle, plus de 1 trilliard de dollars d'investissements ont quitté la Chine (EXACTEMENT d'ailleurs comme les capitaux étrangers avaient fui l'Europe après 1929, déclancheant ce que l'on sait par effet domino). Vous savez combien de fois j'ai parlé de cette similitude qui aura les même conséquences...

(Dormez Français, BFM-WC vous informe 24h sur 24)

Même le Telegraph a fini par rejoindre cette analyse, la semaine passée "A return to the 1930s? The notion of beggar-thy-neighbour trade loom large in the public imagination. In the West, the issue has been given prominence by howls of derision from Washington over the motives of an apparently mercantilist Beijing ...

In 2012, eventual losing Republican party presidential candidate Mitt Romney vowed to declare China a currency manipulator on his first day in office. Following the PBOC's move, a chorus of voices in the US jumped to proclaim the beginning of a fresh round of currency warfare" lire ici... Quant à Donald Trump, bien parti pour remporter les présidentielles américaines, il a déclaré sur les chaînes de télévision que "les Chinois vont nous mettre à genoux"...

Du coup les choses sérieuses ont commencé à se mettre en place et Wall Street a vécu une sérieuse correction ces jeudi et vendredi dernier. Je remercie les vampires-traders, la Revue de Presse reprend juste à temps ce lundi :-)

J'aurais eu beaucoup de peine de passer à côté d'un grand effondrement. Certes, une chute de -560 points (vendredi), ce ne sont pas les -777 points de 2008, mais l'idée y est dans l'ensemble (comme on va le voir plus bas avec le 888).

La mascarade de la planche à billets de la Fed, de la BoJ, de la BoE et de la BCE qui rachètent les actions afin qu'elles ne s'effondrent pas, ne peut pas durer éternellement, et finira par exploser dans une gerbe à côté de laquelle tous les feux d'artifices tirés au 14 juillet depuis 200 ans, et réunis en un seul tir global, ressembleront juste à la petite flamme d'un briquet Bic.

Regardez déjà les effets sur les monnaies suivantes, la dynamique est là, un grand merci à Charles Guerre du Comptoir de Change Opéra qui m'a envoyé les pourcentages (que j'ai parfois arrondis).Notez également que 23 bourses mondiales vivent déjà un cauchemar...

"Le Réal Brésilien -35%
Le Peso Colombien -37,7%
Le Dollar Australien, vraiment un pays développé, au plus bas depuis 6 ans -20,54%
Le Ringgit Malais -23,46%
Le Peso Mexicain -21,3 %
La Roupie Indonésienne, au plus bas depuis 17 ans -16,31%
La Tenge Kazakh -13%
Le Rand Sud-Africain -17,33%
Le Won de la Corée du Sud, plus proche pourtant d'un pays développé que d'un émergent -14,02%
Le Peso Chilien -15,33%
Le Bath Thailandais -9,8%
Le Yuan Chinois à - 3,74 %"


  Le plus drôle est le commentaire du FMI, lisez bien, c'est du très beau charabia de technocrate, mais qui montre surtout qu'ils ne l'ont pas vu venir. Ca date de mai: "Alors que la sous-évaluation du renminbi était un facteur clé expliquant les grands déséquilibres du passé, notre estimation est désormais que son appréciation réelle et importante depuis un an a porté le taux de change à un niveau qui n'est plus sous-évalué", a déclaré le FMI (à Reuters)"

L Ø LLL

A cette série de dévaluations monétaires, on peut y ajouter bien d'autres monnaies de pays exotiques ou des Pays de l'Est qui se sont dépreciées de la même façon... par rapport au... dollar $$$, évidemment. Ou comment la manipulation de tous les marchés par la Fed, en particulier celui du Forex, finit par se retourner contre elle.

A force de voler tous les pays, le système financier de la dette est construit de telle manière que le voleur finit par se voler lui-même. Il n'empêche: une seule monnaie profite de tout ces effondrements monétaires, le PQ-Dollar. Bravo à la CIA et à la NSA qui soutiennent les voleurs de la Fed dans leur effort desespéré de ne pas relever les taux directeurs.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©  www.jovanovic.com  2008-2015

brujitafr.fr
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires