Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

UE/Mauritanie : Les étoiles de l'union européenne sur les toits de la justice


Tribunes
Mardi 26 Juin 2012 - 10:41

L’argent de l’union européenne profite-t-il au développement de la Mauritanie ou coule-t-il sous les ponts de la coopération financière et technique, sans verser ses eaux dans les misères de notre sous-développement ?


Le palais de justice de Nouakchott.
Le palais de justice de Nouakchott.
Ces dernières années dans le cadre de la réhabilitation de beaucoup d’infrastructures socio-économiques, l’UE continue de débourser des sommes colossales pour accompagner les projets multisectoriels dont le plus ambitieux concerne le curage des côtes océaniques de Nouadhibou qui a permis le nettoyage d’épaves de bateaux polluant l’environnement
maritime , la réhabilitation des infrastructures portuaires et bien d’autres action supplémentaires qui contribuent à améliorer les activités vitales du secteur maritime.

Plusieurs conventions de coopérations signées entre la Mauritanie et ce partenaire de taille ont permis d’initier des projets de modernisation de plusieurs infrastructures de base pour aider le pays à renforcer ses interventions dans bien de domaines prioritaires. En donnant à la justice mauritanienne les moyens nécessaires pour jouer pleinement son rôle et s’acquitter de ses missions, l’UE a inscrit ses actions au cœur d’un volet important se rapportant à la réhabilitation d’un secteur qui en a tant besoin. Près de 2 milliards d’um ont été injectés soit l’équivalent de (4,75 millions €).

Cinq palais de justice ont bénéficié de ce projet dont le palais de justice de Nouakchott qui vient d’être rénové et inauguré. Il s’agit maintenant pour les autorités judiciaires de se montrer à la hauteur des défis qui consistent à renforcer les capacités des acteurs de la justice , améliorer l'information et la mettre au service des droits des citoyens , relever l’efficience de l’appareil judiciaire. Car faut –il bien le souligner si la justice va bien, tout va, si elle clopine rien ne marche, l’anarchie s’installe et la corruption se développe. Rénover les infrastructures est une chose, rendre la justice impartiale en est une autre. Le chemin est long pour rendre la justice plus transparente dans ses procédures et dans le traitement équitable des citoyens devant la loi.

La meilleure réhabilitation est celle des valeurs, les grands enjeux résident dans le décloisonnement des rapports entre la justice et ses fondamentaux, à travers la valorisation de ses ressources humaines, et l’indépendance de ses magistrats. Une justice sous l’emprise du politique et de l’exécutif n’est pas celle qui sert les citoyens. C’est cela qui doit être l’exigence des partenaires. L’UE a le devoir de demander des comptes et astreindre ses partenaires à l’obligation des résultats. Les mauritaniens n’ont pas besoin de se contenter d’admirer de beaux palais de justice si à l’intérieur règnent toujours les mêmes pratiques et les entorses envers la loi. Mais si la magnificence architecturale s’harmonise avec le respect des principes moraux et éthiques le palais de justice devient plus flamboyant avec ou sans les faiseurs de l’apparat. Mais tant mieux si la rénovation change le visage des objets défigurés !

Cheikh Tidiane Dia
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter