Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Trop d’étrangers dans les Ambassades ?


Vu de Mauritanie par MFO
Mercredi 1 Février 2012 - 11:57

En ces jours où l’on parle encore des récépissés d’autorisation accordés à quelques 18 sociétés de gardiennage appartenant à des retraités des forces armées et de sécurité, il serait utile de ne pas oublier de parler de tous ces gardiens, comptables, assistants d’origine étrangère qui travaillent dans les ambassades à Nouakchott.


Trop d’étrangers dans les Ambassades ?
L’une des ambassades les plus pourvus en étrangers employés, est sans doute l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique à Nouakchott. Une vieille tradition qui semble être maintenue malgré la disponibilité d’un personnel mauritanien qualifié. Mais les Américains préfèrent employer des sierra léonais, des libériens, des ivoiriens, des guinéens, des togolais, des ghanéens… et les mettre à des postes de responsabilité plutôt que des mauritaniens.
 
Dans la perspective de la construction de ses nouveaux locaux qui lui donneront une autre dimension, l’Ambassade envisage de recruter un nouveau personnel (sécurité, techniciens de petits métiers…). La priorité sera donnée certainement aux étrangers. Il y a aujourd’hui au moins 14 postes de responsabilité tenus par des étrangers.
Je soulève cette question pour deux raisons. La première est que je suis sûr qu’aucun mauritanien – quelle que soit son statut ou son origine – ne peut postuler à un poste dans une Ambassade américaine ailleurs qu’à Nouakchott. La seconde est l’aversion qu’on peut avoir pour les sociétés de gardiennage qui se constituent autour de tels marchés. Dans la plupart des pays africains qui ont connu la guerre civile, les sociétés de gardiennage ont joué un rôle prépondérant. En tant que milices constituées au service d’un commanditaire donné.
 
La Mauritanie croit pouvoir éviter ces risques en réservant la filière aux «gens du métier». Mais il faut aussi leur trouver le filon en intervenant auprès des Ambassades et des organisations partenaires techniques et financiers pour encourager le recrutement au sein des mauritaniens d’abord. Ce n’est pas de la xénophobie, mais plutôt un ordre de priorité qui doit exiger de chacun de pourvoir les postes qui peuvent l’être par des locaux.

Mohamed Fall Oumeir
oumeir.blogspot.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter