Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"


Actu Mauritanie
Dimanche 13 Décembre 2015 - 22:37

La 6ème édition du Festival littéraire «Traversées Mauritanides » pour l’année 2015 touche à sa fin. Ce samedi 12 décembre a été marqué au Musée National de Nouakchott par une belle soirée d’hommage à deux grands hommes et à deux grands Mauritaniens qui viennent de nous quitter, les défunts Mohamed Saïd Homody et Ly Djibril Hamet. Demain, les rideaux vont tomber sur le traditionnel «Génies en Herbe ».


Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"
Ce concours de l’intelligence réunira dans les locaux du Centre Culturel Marocain, l’un des rares partenaires à ne pas avoir lâché le festival, les élèves de certains lycées et collèges privés de Nouakchott. Entre le 9 décembre et le 13 décembre, le Festival «Traversées Mauritanides» a ainsi bon an mal an rempli son contrat contre vents et marées, car les coups bas reçus ici ou là, ont failli saper le moral du comité d’organisation.
 
Contrairement aux éditions précédentes où le festival «Traversées Mauritanides » avait cristallisé autour de lui l’engouement du monde littéraire, l’élan s’en ira de brisure en cassure, comme si des forces occultes tissaient dans l’ombre de leur sordide manoir la trame d’un «culturicide » qui se veut impératif.

Nombreux furent ainsi les institutions qui avaient accompagné les premiers pas de cette  manifestation culturelle francophile, symbole de pluralité, de cohésion sociale et d’unité nationale, et qui le lâcheront graduellement au fil de son évolution.

Ce festival qui regroupe, autour des langues, des cultures et d’un principe commun, toutes les franges et toutes les couches de la société mauritanienne, par delà leurs divergences et leurs différences n’a malheureusement pas été perçu par beaucoup, comme un fil rassembleur.

Et pourtant, le festival «Traversées Mauritanides » ne vise qu’à encourager l’émulation et la créativité, en servant de creuset d’échanges et de partages d’idées et d’émotion, un lieu de communion mais surtout de relations intergénérationnelles. Car le festival «Traversées Mauritanides», n’est pas seulement une manifestation culturelle, mais il est également un vecteur d’éducation et de formation à l’intention des élèves et des étudiants.

Chaque année, il amène des auteurs étrangers, dont le Prix de la Francophonie et le Prix des Cinq Continents, qu’il conduit dans des établissements scolaires ainsi qu’au campus universitaire, pour des rencontres avec des élèves et des étudiants toujours enthousiasmés.

Ces rencontres par delà les contacts avec les écrivains, dont des célébrités, permettent de nourrir auprès des jeunes mauritaniens l’amour de la lecture et de l’écriture. Le festival permet surtout de jeter des ponts entre les écrivains étrangers et leurs homologues mauritaniens.
 
Beaucoup de personnes ont témoigné de l’apport du festival, à l’image du docteur Lassana kébé, professeur d’université en France qui déclare suivre avec beaucoup d’intérêt cette manifestation, soulignant que «Bios Diallo a révolutionné la scène culturelle mauritanienne et il est en train d’écrire une nouvelle page de la littérature et de son expression chez nous ». Ou encore Mohamed Yahya qui décerna un certificat de reconnaissance au festival.
 
Cette année, le festival n’aurait pas eu assez de moyens, pour amener tous les écrivains invités. Mais l’arrivée de Marième Derwich de France, Intagris du Mali et Juliette Blalack des Etats-Unis a rempli le vide qu’aurait pu créer de telles absences, telle celle d’Aminata Sow Fall du Sénégal, qui a eu des empêchements de dernière minute.
 
Mais par delà toutes les difficultés rencontrées, et qui auraient même failli compromettre la tenue de la 6ème édition du festival, au point de saper le moral des organisateurs, la réussite enregistrée par cette édition a été au-delà de toutes les espérances.
 
Ainsi, pas moins de trois écoles ont été visitées par les écrivains, en l’occurrence Diamly, Baobab et Noura. Quatre grandes tables-rondes ont été également animées, dont une en arabe, par d’éminents penseurs, écrivains et universitaires, parmi lesquelles une sur la scolarisation des filles, une sur la musique et une autre sur littérature et identités, thème de la 6ème édition.
 
Le clou de cette édition du festival «Traversées Mauritanides » fut sans nul doute la soirée hommages à la mémoire de Mohamed Said Homody et Ly Djibil Hamet, le samedi 12 décembre. Ce fut le lieu d’intenses émotions, et de douloureux souvenirs, ponctués d’anecdote qui ont servi de véritable soupape, ce qui a permis de décrisper une atmosphère alourdie par la tristesse. En présence de la famille des défunts, les témoignages furent vibrants, surtout ceux émanant des proches et des amis.

Si Samba Thiam et Sarr Ibrahima Moctar, respectivement président des FPC et de AJD/MR, ont évoqué la vie de Ly Djibril,  en évoquant sa grandeur, sa rigueur, son humanisme, sa patience et sa tolérance, mais aussi son passé de combattant des libertés qu’ils ont partagé avec lui dans les bagnes de Walata, l’ancien Ministre, Bal Amadou Tijane, a lui abordé des aspects plus intimes  de Ly Djibril, son adolescence, son mysticisme mais surtout son extrême dignité. Un témoignage qui rejoindra presque celui du Pr.Sall Moustapha, lui qui s’est appesanti sur l’enseignant et le maître à penser que fut pour lui le défunt.

Mais le témoignage le plus émouvant, terminé dans les larmes et qui a entraîné une véritable émotion dans la salle, fut celui de Marième Derwich. Pour elle, Ly Djibril,  elle l’évoque et l’évoquera toujours au présent, car pour elle, il est «l’ami qui n’est pas mort, mais qui est juste parti en voyage, mais qui est là et qui revient et qui reste ».
 
Pour Mohamed Said Homody, son oraison funèbre fut le lieu d’une riche contribution, dont celle de Wane Birane, qui a décliné toutes les qualités du Cheikh Dah, le journaliste, le diplomate et l’activiste des droits de l’homme, mais aussi l’homme de culture, le citoyen du monde, le chercheur et l’archiviste qui laisse à la postérité la bibliothèque  la plus complète et la plus exotique sur la Mauritanie, sur son histoire.

Mohamed Said Homody fut aussi cet homme foncièrement «Bidhani », aristocrate, humble et pluriel qu’évoquera Mohamed Vall Oumère. Pr.Sall abordera une autre dimension de Mohamed Said Homody «le halpulaar », celui qui avait l’habitude de l’appeler «mon oncle » en lui rappelant quelque part ses lointaines racines de Foutanké.

Pour Khadijetou Mint Cheikhna, activiste politique, femme de grande culture, Mohamed Said Homody se distinguait de ses contemporains en ce qu’il n’attachait aucune importance aux biens terrestres. Il était l’ami de tout le monde, le confident, mais surtout l’oreille attentive des jeunes, un concentré de sagesse, un homme équilibré, qui puisait à toutes les sources, qui savait autant donner que recevoir avec humilité et condescendance.
 
D’autres témoignages ont été déclinés, le Pr.Cheikh Saadbouh Kamara, Mohamed Lemine Idoumou, Mohamed Yahya…
 
La soirée s’est terminée par des poèmes de Ly Djibril, déclamés par ses élèves, ceux de Diamly, en français, en pulaar et en hassaniya. Puis ce fut le tour de Latifa d’enchanter de sa belle voix l’assemblée. La soirée s’est ainsi achevée dans l’apothéose, en attendant, demain….

aidara.unblog

Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"

Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"

Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"

Traversées Mauritanides : Une 6ème édition sauvée in extremis…et qui s’achève dans une totale réussite "Reportage Photos"

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires