Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Transactions commerciales : La Mauritanie échange peu avec l’Afrique


Economie
Mercredi 7 Novembre 2012 - 09:40

L’office national de la Statistique (ONS) a publié sa note trimestrielle du commerce extérieur de la Mauritanie pour l’année 2012. A l’instar des autres pays africains, la Mauritanie commerce peu avec le reste du continent.


Transactions commerciales : La Mauritanie échange peu avec l’Afrique
En effet, le premier client du pays reste toujours l’Europe, avec comme deuxième partenaire la Chine. Cependant, le premier trimestre 2102 dans les échanges commerciaux de la Mauritanie fait ressortir un déficit de 26, 6 Milliards d’UM.

L’Afrique est peu présente dans la balance commerciale de la Mauritanie avec seulement 4,3% de ses exportations et 6,2% de ses importations. La Mauritanie s’inscrit pourtant dans cette nouvelle dynamique relevée dans la hausse des échanges intra africains, telle que constatée par la CNUCED dans son rapport de 2009. Aujourd’hui vingt pays exportent au moins 25% de leurs produits sur le marché continental, une tendance qui s’est amorcée depuis les années 80 et 90. Cependant, les pays européens continuent d’être les principaux clients et fournisseurs de la Mauritanie, avec 44,7% des exportations et 40, 9% des importations. L’Asie vient en seconde position, notamment la Chine.

Ce constat a été fait au moment où le premier trimestre de 2012 a été fortement marqué par la crise au sein de l’économie mondiale, notamment celle de la dette souveraine dans les pays d’Europe. Cela a profondément affecté les transactions internationales, avec le renchérissement des cours de la plupart des matières premières, les changements climatiques et la demande croissante des pays émergents. Ainsi, l’indice mondial des prix alimentaires a augmenté de 8% entre décembre 2011 et mars 2012, selon la Banque mondiale, qui cite la baisse drastique des prix de tous les produits sauf le riz. Pourtant, la chute des prix des principales céréales importées par la Mauritanie, les prix du riz thaïlandais qui ont perdu 1,5%, celui du blé américain qui a chuté de 3,4%, du sucre qui a reculé de 1% et celui du thé de 13,9%, s’est traduit au niveau local par une hausse considérable des prix de ces produits dans le marché national.

Au terme du premier trimestre 2012, les échanges commerciaux de la Mauritanie avec le reste du monde sont évalués selon l’ONS à 395, 67 Milliards d’UM, enregistrant une hausse de plus de 9% par rapport à 2011. L’Europe vient en tête des échanges, notamment la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne et l’Italie. Ces pays totalisent 84% des échanges de l’Europe avec la Mauritanie.

L’Asie reste le second partenaire commercial de la Mauritanie, avec plus de 29 % des échanges, avec la Chine et le Japon en tête. Les échanges avec le Moyen-Orient représentent 14,1%, principalement avec les Emirats qui totalisent à eux seuls 98,1% de ces échanges. Avec l’Afrique, la Mauritanie commerce plus avec l’Afrique du Sud, le Maroc, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Les exportations de la Mauritanie vers l’étranger s’élèvent à 184,55 Milliards d’UM, principalement vers la Chine, le Japon, la Suisse, l’Italie et l’Espagne.Les importations se chiffrent à 211,12 Milliards d’UM, et se composent essentiellement de biens d’équipements, produits alimentaires, véhicules, pièces détachées.

Dans le premier trimestre de 2012, les exportations mauritaniennes se sont améliorées de plus de 22,3% par rapport à 2011, grâce aux minéraux et métaux, produits de la pêche, pétrole brut, notamment à destination de l’Asie pour plus de 50% et vers l’Europe pour 44,7%.

La Mauritanie a vendu au cours de cette période 79,65 Milliards d’UM de minerai de fer, enregistrant un recul de plus de 13% par rapport au premier trimestre 2011, due essentiellement à la détérioration du prix moyen de fer qui a perdu sur le plan mondial plus de 2% de sa valeur, ajoutée à la baisse de la production au niveau national (-9,4%). Les principaux acheteurs ont été la Chine, la France, l’Italie et l’Allemagne. Le cuivre a aussi connu une baisse de 5,4%, car les exportations n’étaient que de 13,12 Milliards d’UM. "Quant à l’or, ses exportations en valeurs se sont chiffrées à 20,11 Milliards d’UM, en chute de 18% par rapport au dernier trimestre de 2011 " cite l’ONS, qui trouve que les cours de l’or sur le marché mondial s’étaient pourtant améliorés de 0,48% d’un trimestre à l’autre.

Les exportations du pétrole brut en valeur étaient de 22, 05 Milliards d’UM, avec une progression de 6,9%, avec la Chine comme principal client. Le poisson frais ou réfrigéré avait apporté à la Mauritanie au cours de ce premier trimestre 2012, 47,96 Milliards d’UM, soit une hausse de 85% par rapport au dernier trimestre 2011. Cette hausse résulterait de celle des quantités exportées, en dépit de la baisse du prix à l’exportation, avec comme principaux clients le Japon, l’Espagne et la Fédération de Russie. Le Bénin et le Ghana sont les principaux clients africains de la Mauritanie au cours de cette période. Les exportations de produits halieutiques transformés (farines et conserves) représentent 2,12 Milliards d’UM, avec comme destination principale l’Allemagne, la Russie et le Ghana. Quelques 75.417 tonnes de produis halieutiques industriels ont été ainsi vendus à l’étranger, soit une hausse de 20% par rapport au trimestre précédent.

La Mauritanie achète surtout des biens d’équipements, des produits pétroliers, des produits alimentaires, des matériaux de construction, ce qui représentent 82,1% des importations. Celles-ci se sont élevés durant le premier trimestre 2012 à quelques 211, 12 Milliards d’UM, enregistrant une hausse de plus de 15% par rapport à fin 2011. Ainsi, rien que pour l’alimentation, la Mauritanie avait importé pour la valeur de 29,2 Milliards d’UM, progressant de 37,7%.

Il s’agissait surtout de céréales, lait et autres produits laitiers, graisses et huiles animales. Soit 292.204 tonnes de produits.Pour les véhicules, les importations se sont élevées à plus de 18 Milliards d’UM, notamment d’Europe, du Moyen Orient, d’Amérique et d’Asie. La Mauritanie a acheté globalement en Afrique, une valeur de 13,12 Milliards d’UM, notamment du Maroc, Sénégal, Afrique du Sud et Tunisie, surtout des biens d’équipements, des produits alimentaires, des matériaux de construction, des véhicules et des pièces détachées.

Synthèse et commentaire Cheikh Aïdara
Pour l'authentique
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires