Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Tournoi de COTIF Espagne : Vincent Rotureau limogé après la contreperformance des U-20


Sport
Jeudi 4 Août 2016 - 01:00

La Mauritanie sort du tournoi amical de COTIF pour les moins de 20 ans. Après 4 défaites en 4 matchs, 8 buts encaissés, 2 buts marqués et ZERO point au compteur, les Mourabitounes juniors ont réalisé leur plus mauvaise performance dans cette compétition organisée chaque année en Espagne. Après le dernier match disputé samedi 30 juillet dernier contre la modeste équipe de Bahreïn et qui s’est soldé par une défaite, 1-2, l’entraîneur des Mourabitounes juniors, le Français Vincent Rotureau, a été limogé par la Fédération mauritanienne de football.


Une sanction qui serait venue pour amortir le choc des critiques qui ont inondé la toile et dont les vagues pourraient emporter d’autres membres du staff technique.

En effet, beaucoup ont reproché à l’entraîneur français son manque de clairvoyance après la première défaite contre le Vénézuela (0-2). Une chaude dispute l’aurait même opposé à son adjoint mauritanien Moustapha Sall qui avait suggéré le changement de classement, car beaucoup de joueurs, comme El Hacen El Id, Dellahy ou encore Ali Abeid, avaient montré leurs limites. Mais Vincent Rotureau persiste et signe en alignant, défaite après défaites, d’abord devant l’Espagne (0-3), puis les Etats-Unis (0-1) et enfin Bahreïn (1-2) les mêmes joueurs et le même classement.

Avec un gardien de but aussi nul que Ould MBareck, à l’origine de la plupart des buts encaissés par l’équipe, une défense poreuse et une attaque maladroite et inefficace devant les buts, les adversaires des U-20 de la Mauritanie avaient tôt perçu dans cette équipe le maillon faible du groupe. A part deux ou trois individualités, notamment le jeune Teguedi qui fut le meilleur Mourabitoune, tout le reste de l’équipe est passé complètement à côté de la plaque.

Cette grande performance du jeune Téguedi n’a d’ailleurs pas échappé à l’équipe Levante D qui a décidé de le recruter aux termes de cette première phase du tournoi.
Les Mauritaniens sortent ainsi penaud d’un tournoi où ils ont fait de la simple figuration, servant de punching-ball aux autres équipes du groupe.

Pour la FFRIM, c’est une véritable douche froide et une gifle qui vient s’ajouter à l’échec des équipes nationales mauritaniennes dans les tournois régionaux et continentaux qu’ils ont disputé cette saison, malgré les dépenses colossales qu’ils ont coûté à la collectivité.

Un seul match, devant l’Afrique du Sud, comptant pour la CAN-2017 où la Mauritanie est d’ores et déjà éliminée, meuble l’agenda de la FFRIM. D’où les questions qui se posent déjà quant au sort qui sera réservé à Corentin Martins, après cette échéance, car c’est un entraîneur désœuvré pour plusieurs mois que la Mauritanie continuera à payer.
 
Cheikh Aïdara
L'Authentic
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter