Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Tirs dans un Thalys : le suspect nie toujours la dimension terroriste de son attaque. Il dit avoir voulu rançonner les passagers.


International
Dimanche 23 Août 2015 - 13:00

Il aurait pu commettre un carnage. Interpellé vendredi à Arras après avoir été maîtrisé par des militaires américains dans le Thalys Amsterdam-Paris, l'homme soupçonné d'avoir ouvert le feu a été formellement identifié samedi comme étant Ayoub El Khazzani, un ressortissant marocain de 26 ans.


Tirs dans un Thalys : le suspect nie toujours la dimension terroriste de son attaque. Il dit avoir voulu rançonner les passagers.
Le jeune homme, qui s'exprime exclusivement en arabe, a vécu en Espagne, à Algesiras, en Andalousie, pendant un an, jusqu'en 2014 confirme une source des services de lutte antiterroriste espagnols. Il a ensuite déménagé en France, puis s'est déplacé en Syrie, avant de rentrer en France explique la source.

Il avait été signalé par les autorités espagnoles à la France en février 2014 "pour son appartenance à la mouvance islamique radicale". Une appartenance à l'extrémisme religieux qu'il nie.
 
"Cela le ferait presque rigoler..."
 
Selon son avocate, qui s'est exprimée dans les colonnes du Parisien, le jeune homme "ne comprend pas pourquoi cette histoire a pris une telle ampleur. Lui dit avoir voulu rançonner les passagers de ce Thalys et rien d’autre. Il nie toute dimension terroriste à son geste. Cela le ferait presque rigoler..."
 
La juriste explique par ailleurs au quotidien que le jeune homme a tout de suite décliné "son identité et celle de ses parents". Selon elle, El Khazzani, qui est sans domicile fixe à Bruxelles depuis qu'il s'est fait voler ses papiers, aurait trouvé ce fusil Kalachnikov, son pistolet Luger et un téléphone portable dans une valise, abandonnée dans un parc, près de la gare de Bruxelles.
 
Toujours selon les dires de l'avocate, le jeune homme aurait été condamné à deux reprises pour trafic de drogue en 2013. En revanche, elle assure que son client,qui a voyagé en Espagne, en Andorre, en Belgique en Autriche, en Allemagne et en France au cours des six derniers mois, nie s'être rendu "en Turquie et encore plus en Syrie".

rtl.fr
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire