Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Tasiast et MCM « sacrifier son corps et son sang »…


Actu Mauritanie
Lundi 21 Mai 2012 - 10:55


Tasiast et MCM « sacrifier son corps et son sang »…
Tasiast, MCM des noms de sociétés étrangères installées en Mauritanie qui font rêver une jeunesse en quête de travail.Des milliers de demandeurs d’emplois sont à l’affût du moindre avis de recrutement pour postuler, dossier à la main un job.En cette période où le travail est aussi précieux que ces mines prestigieuses exploitées par ces multinationales étrangères qui savent fructifier leurs placements et profiter au maximum des richesses de notre pays ouvertes aux investisseurs des pays industriels à la recherche effrénée de matières premières, seul compte pour ces capitaines industriels le capital.

La santé des ouvriers est secondaire quand les grilles salariales permettent de doper toute prise de conscience sur les dangers que représentent les industries extractives. Demandez à ces sociétés si les travailleurs qu’elles emploient sont protégés, elles vous diront qu’il n y a pas le moindre danger à craindre sur la toxicité des produits extraits des champs d’exploitation. Si un employer tombe malade, la réponse est que cela n’est pas causé par l’environnement pollué des sites. Si des chameaux meurent dans la zone minière les tests concluent à une épidémie animalière.

Sur toute la ligne ces sociétés se défendent et alignent toutes sortes d’arguments et de plans médiatiques pour convaincre l’opinion que des dispositions sont prises pour garantir la santé de leur personnel. Pourtant tous les jours ce sont les mêmes scénarios qui se produisent sur les sites de Tasiast et de MCM. Les ravages des déchets toxiques inhalés par les ouvriers qui opèrent sur un terrain chimique continuent de faire des dégâts. Le comble est que la vérité sur ces accidents ne sera jamais élucidée par des enquêtes, expertises fiables. Pendant des années la SNIM, la société de cuivre d’Akjout avaient connu ces genres d’impacts environnementaux sur la santé de leurs travailleurs.

L’espérance de vie des travailleurs du secteur minier est soumise à rude épreuve par l’industrie extractive. Les études menées par Taisiast et MCM sur l’impact environnemental doivent être rendues publiques pour démontrer leur rigueur technique et scientifique. On sait bien les conditions dans lesquelles sont produits les documents dans un pays où les marchés de complaisance sont la source de nos malheurs. Il est inadmissible de continuer à avaliser des arguments d’auto-défense avancés constamment par les sociétés d’extraction minière alors que des vies humaines sont danger.

Il ne s’agit pas comme le font ces sociétés d’indemniser par des strapontins les habitants qui vivent au cœur de ces zones toxiques qui consiste en la distribution de vivres et de construction d’abris pour protéger les populations contre le danger des déchets toxiques. La problématique environnementale doit être reposée de manière plus approfondie pour permettre d’assainir la situation et assurer une meilleure protection des employés et des habitants des localités proches des sites d’exploitation. En attendant à Tasiast chaque ouvrier selon l’expression consacrée dans le milieu des travailleurs vient « sacrifie son corps et son sang » !

Cheikh Tidiane Dia
le-rénovateur


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires