Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

TPMN : "Le processus de dénégrification de la Mauritanie par les autorités actuelles se confirme; Bir Moghrein serait passée d’une population de 2761 habitants en 2OOO à 10514 habitants au 26 décembre 2012!"


Actualité
Lundi 31 Décembre 2012 - 17:00

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Noorinfo, le collectif touche pas à ma nationalité (TPMN) s'inquiète des dérives communautaristes et racistes du processus d'enrôlement, et craignent le resurgissement de vieux démons, au vu des "instructions officielles des autorités pour enrôler des saharaouis". Le voici en intégralité.


TPMN : "Le processus de dénégrification de la Mauritanie par les autorités actuelles se confirme; Bir Moghrein serait passée d’une population de 2761 habitants en 2OOO à 10514 habitants au 26 décembre 2012!"
Autres articles
Certains médias de la place font état de l’enrôlement massif par l’Agence Nationale du Registre des Populations et Titres Sécurisés (ANRPTS) d’étrangers d’origine sahraouie présentés comme des mauritaniens, suivant en cela des instructions officielles. Une telle information vient confirmer les inquiétudes toujours exprimées par Touche pas à ma nationalité quant au caractère discriminatoire et raciste de l’opération d’enrôlement initiée par le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Si les scènes de vexations et d’humiliations infligées aux populations noires désirant se faire enrôler s’étaient nettement estompées pendant quelques mois grâce à la résistance initiée par TPMN, voilà que les obstructions à l’enrôlement des Noirs refont surface par l’exigence, pour eux seuls, de la présentation de la carte d’identité nationale des parents. Pendant donc que le régime raciste de Mohamed Ould Abdel Aziz exclut les citoyens noirs, il enrôle à tour de bras des étrangers dont le seul mérite est d’appartenir à la communauté arabo-berbère. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la petite ville de Bir Moghrein serait passée ainsi d’une population de 2761 habitants en 2OOO à 10514 habitants au 26 décembre 2012 si l’on se fie aux chiffres de l’ANRPTS, ce qui correspond à un taux de croissance exponentiel de 280%. Quand on sait que l’enrôlement n’a touché jusqu’ici qu’un peu moins des deux tiers de la population à l’échelle nationale (1.935.420 personnes au 26 décembre 2012), on se rend compte de l’énormité de la marge de croissance qui reste pour cette localité et d’autres villes ou régions connaissant le même phénomène d’ici l’arrêt de l’opération.

Touche pas à ma nationalité :

- dénonce avec la plus grande vigueur ces pratiques destinées à dénaturer le fragile équilibre communautaire à et donc à diviser encore plus les Mauritaniens ;
- tient le régime pour responsable des graves conséquences pour l’existence même du pays qu’elles pourraient engendrer ;
- se réserve le droit de combattre avec la dernière énergie ces pratiques éhontées et en appelle à ses militants, sympathisants et à tous les patriotes sincères pour rester vigilants et mobilisés.

TPMN
Le 31 décembre 2012
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires