Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Syrie – le vrai état des forces sur le terrain


International
Lundi 19 Octobre 2015 - 17:00

Une excellente analyse a paru dans l’Orient-Le Jour sur l’état des forces dans le conflit syrien : « Radioscopie du sol syrien – Qui combat qui, et où ». Rappelons tout de même que ce journal libanais francophone est assez nettement anti-Assad, ce qui n’en rend sa conclusion que plus parlante.


Syrie – le vrai état des forces sur le terrain
Syrie – le vrai état des forces sur le terrain
Se penchant de manière exhaustive sur les forces du régime comme sur les groupes opposés à Assad, l’article montre ce que nous répétons depuis longtemps : il n’y a presque plus de rebelles modérés en Syrie et ceux-ci ne sont certainement pas bombardés par les Russes.
 
Les forces anti-régime sont composées de :
 
Al Nosra seule (c’est-à-dire Al Qaeda en Syrie)
Ahrar al Cham seul (groupe salafiste-djihadiste)
L’Armée de la conquête (alliance entre les deux groupes précités)
L’Etat Islamique (inutile de le présenter)
Jaich al-Islam (groupe salafiste)
Le Front du sud (ô miracle, le seul groupe à peu près modéré quoique hétérogène ; uniquement présent dans le sud, vers Deraa, zone que les avions russes n’ont jamais bombardée)
ob_fe908c_forces-anti-regime
 
Conclusion : quand les Américains disent que les Russes ont bombardé des groupes soutenus par la CIA, soit ils mentent, soit ils disent la vérité et avouent par là-même qu’ils supportent des groupes salafistes-djihadistes-terroristes. C’est curieux mais, pour une fois, j’ai bien envie de les croire…
 
Derniers développements sur le terrain
 
Malgré les TOW américano-benséoudites, et peut-être parce que la Russie a fourni à l’armée syrienne des systèmes Shtora de brouillage rendant les missiles anti-char US relativement inefficaces, les forces pro-régime avancent un peu partout, notamment autour d’Alep et entre Hama et Homs.
 
Les bombardements russes continuent et semblent bénéficier de renseignements de civils dans les zones contrôlées par les terroristes modérés ou immodérés.

Par ailleurs, Moscou renforce sa base navale de Tartous, notamment en creusant un chenal assez profond pour y faire entrer des porte-avions, ce qui semble indiquer que les Russes sont là pour longtemps, qu’ils n’ont pas l’intention de lâcher le morceau et qu’ils ont confiance en la victoire finale d’Assad.

Selon des rumeurs plus qu’insistantes, un nombre non négligeable de djihadistes, qu’ils soient de Nosra ou de Daech, désertent, se coupent la barbe et passent la frontière turque. Là encore, quel changement avec les « bombardements » américains…
 
En Irak, l’armée avance lentement mais sûrement. Elle bénéficie maintenant de drones chinois (Eurasie, j’écris ton nom). 8 000 Irakiens combattent actuellement en Syrie pour Assad et s’aguerrissent avant de revenir au pays donner un coup de main à leur armée. Les Russes considèrent sérieusement, mais avec l’autorisation de Bagdad, d’armer les Kurdes irakiens.
 
Grâce à son intervention syrienne, Poutine devient sérieusement populaire à travers le Moyen-Orient, ce que doit même reconnaître un média aussi néo-con que Fox News.
 
chroniquesdugrandjeu.over-blog.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire