Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Syrie : Des oulémas salafistes appellent au Djihad


International
Vendredi 14 Juin 2013 - 14:30

Des dignitaires religieux sunnites, venant de plusieurs pays arabes dont l’Arabie saoudite et l’Égypte, réunis jeudi au Caire, lors d’un congrès, à l’initiative de la Ligue des oulémas musulmans, qui a rassemblé des oulémas salafistes de plusieurs pays et institutions, dont notamment celle d’Al-Azhar en Égypte, ont lancé un appel au jihad contre le gouvernement “”confessionnel” syrien et ses alliés chiites du Hezbollah libanais et d’Iran, qui ont, selon eux, déclaré la « guerre à l’islam » et à boycotter la Russie et l’Iran qui l’appuient.


Syrie : Des oulémas salafistes appellent au Djihad
Ces muftis de la haine ont indiqué que « la guerre sainte est nécessaire pour la victoire de nos frères en Syrie; la guerre sainte avec l’esprit, l’argent et les armes, et en fournissant toute aide susceptible de sauver le peuple syrien de l’emprise de ce régime confessionnel”, affirme un communiqué lu par le cheikh salafiste égyptien Mohammed Hassan, au terme de la réunion.  Les 70 organisations représentées, a-t-il poursuivi, ont appelé à faire le nécessaire « pour sauver le peuple syrien ».

« Ce qui arrive à nos frères en terre syrienne, en termes de violences imputables au régime iranien, au Hezbollah et à ses alliés sectaires, revient à une déclaration de guerre contre l’islam et la communauté des musulmans en général », ont ajouté dans leur communiqué ces véritables ennemis de l’Islam.

Ces salafistes alliés de l’Occident et d’Israël ont appelé leurs amis, les pays occidentaux, la Ligue arabe, les monarchies du Golfe et l’Organisation de la coopération islamique à adopter “une attitude ferme” contre le régime “criminel” et à “soutenir le peuple syrien en envoyant des armes”.

Ces protecteurs des dizaines de milliers de criminels qui combattent en Syrie dans une guerre génocidaire contre le peuple et le pouvoir syriens, ont aussi demandé l’arrêt de toute coopération avec les pays soutenant le gouvernement syrien, comme la Chine, la Russie et l’Iran et le boycott des produits iraniens.

Prenant la défense des mercenaires islamistes, ces adeptes du wahabisme ont dénoncé “les accusations de terrorisme contre certains groupes rebelles”, en allusion au front jihadiste criminel  Al-Nosra affilié à la nébuleuses Al-Qaëda. Cette prise de position, très claire du reste, démontre leur parti pris et leur collusion flagrante avec les groupes armés terroristes.

Parmi les personnalités présentes figuraient le mufti de l’Otan Youssef al Qaradaoui, président de l’Union Internationale des Oulémas qui vit au Qatar, celui là même qui a ordonné le meurtre de Cheikh Mohamed Said Ramadan Al Bouti.

Source : algerie1.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire