Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sous la tente d’Ehl Chbih


Vu de Mauritanie par MFO
Samedi 9 Juin 2012 - 16:46


Autres articles
Sous la tente d’Ehl Chbih
C’est un moment ineffable que celui que j’ai passé, hier en fin d’après-midi, sous la tente d’Ehl Chbih. Ineffable pour ce qu’il comporte de profondeurs et d’enseignements.
 
En quelques 15 à 20 minutes de palabres désintéressées, j’ai entendu une multitude de cours, de discussions animées autour de thèmes aussi divers que la mort et sa perception en Islam, que la grammaire et ses règles les plus subtiles, la généalogie et ses sciences les plus ésotériques, la poésie et ses plus beaux secrets, l’Exégèse du Coran et du Hadith et même, l’espace d’une digression, l’astronomie. Tout y était, tout y fut.
 
Au terme de quelques échanges entre des hommes qui respiraient la dignité malgré la simplicité de l’apparat, on aura fait le tour des sciences et… des arts. Ils ressemblaient à des bédouins d’antan et avaient tout d’eux : le savoir encyclopédique, une vive intelligence, et une vision simple du monde qui les entoure.
 
Ici on ne s’émeut que pour le savoir. Pas pour l’avoir. C’est certainement pourquoi on célèbre la mort comme un ultime accomplissement pour ces gens qui savent ce qu’est la dévotion, ce qu’est la piété, ce qu’est la justice… ce que sont les valeurs éternelles. 
 
Je me suis perdu à m’imaginer le monde qui a été. Avec ses cadis intègres et craints, ses érudits pieux et humbles, ses poètes créateurs. L’espace d’une conversation qui en fut plusieurs.
 
Un moment volé au tourbillon actuel. Un moment sans les basses considérations matérielles d’ici-bas. Un moment sans les querelles stériles et sans lendemains. Un moment sans la triche, sans les anonymes perfides.
Un moment qui permet de recouvrer un peu de soi, de se retrouver et de se réconcilier avec son être.
 
Merci à Mohamed Abdallahi Ould Chbih qui, au lendemain de son départ, nous permet de recevoir de telles leçons. Des leçons alliant profondeur et globalité du message, humilité et grandeur de ses porteurs. Qu’il trouve compensation auprès de Celui qu’il a servi une vie durant, l’Unique capable de récompenser ceux qui ont vécu en pensant rendre compte un jour.
Qu’Allah ait en pitié ceux qui restent dans l’attente de rejoindre ceux qui sont partis.
Inna liLlahi wa inna ilayhi raji’oune.

Mohamed Fall Oumere

 
oumeir.blogspot.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter